LES GRANDS CENTENAIRES FRANÇAIS


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

LES GRANDS CENTENAIRES FRANÇAIS
LES GRANDS CENTENAIRES FRANÇAIS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-56%
Le deal à ne pas rater :
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
34.99 € 79.99 €
Voir le deal

Longévité et population

+8
Denis Le Fèvre
caudacien
POIRIER67
Amzer
Cyril Depoudent
Antoine76
Guillaume Legris
Arnaud Le Page
12 participants

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Longévité et population Empty Réflexions de nos cousins québécois sur la multiplication des centenaires

Message par Daniel Lejay Mer 14 Fév 2024 - 12:28

Nos cousins québécois s'interrogent également sur l'accroissement du nombre de centenaires et sur l'impact démographique d'une telle situation.

lien La Presse 14/02/2024
Daniel Lejay
Daniel Lejay

Messages : 2051
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 69

Denis Le Fèvre et Guillaume Legris aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Evolution de nos bases de données sur la longévité familiale

Message par Arnaud Le Page Mar 13 Fév 2024 - 14:11

Longévité et population Longzo12
Arnaud Le Page
Arnaud Le Page
Admin

Messages : 4134
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 56
Localisation : Vannes

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay et Cyril Depoudent aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Nouveau record pour l'espérance de vie en France

Message par Sylsyl Ven 19 Jan 2024 - 14:54

Après plusieurs années compliquées dues au Covid, l'espérance de vie à la naissance en France vient de battre son record :
85.7 ans pour les femmes
80.0 ans pour les hommes

lien Atlantico
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay et Arnaud Le Page aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Actes du 15ième séminaire INED

Message par JPK Mar 9 Jan 2024 - 16:25

lien lien zenodo

Plusieurs présentations du dernier séminaire INED (n°15) sont disponibles sur le lien précédent.
JPK
JPK
Admin

Messages : 2145
Date d'inscription : 15/12/2019
Age : 56
Localisation : Brest

https://gw.geneanet.org/jpk29160_w

Daniel Lejay aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Martinique

Message par Laurent TOUSSAINT Mar 26 Déc 2023 - 11:14

Denis Le Fèvre a écrit:Un article qui peut intéresser certains de nos spécialistes dont notre ami Laurent Toussaint sur les zones bleues notamment en Martinique et en Guadeloupe . A priori cette analyse comporte des éléments déjà connus mais bon c'est toujours intéressant à lire.  

lien    Article France Info Outremer

Merci bien Denis pour ce lien.
On ne peut pas dire que ces collègues soient d'accord avec ses conclusions.
D'une faible proportion de supercentenaires, on ne peut pas faire de généralités
Et puis la phrase "trouvé des supercentenaires" est assez mensongère
Laurent TOUSSAINT
Laurent TOUSSAINT

Messages : 43
Date d'inscription : 26/02/2023

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Les zones bleues en Outremer.

Message par Denis Le Fèvre Lun 25 Déc 2023 - 18:59

Un article qui peut intéresser certains de nos spécialistes dont notre ami Laurent Toussaint sur les zones bleues notamment en Martinique et en Guadeloupe . A priori cette analyse comporte des éléments déjà connus mais bon c'est toujours intéressant à lire.  

lien    Article France Info Outremer
Denis Le Fèvre
Denis Le Fèvre

Messages : 4572
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 69
Localisation : Fosses 95

JPK et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Statistiques centenaires

Message par Sylsyl Mer 13 Déc 2023 - 9:56

Bonjour,
Je suis tombé sur ces statistiques, notamment le nombre d'hommes, et de femmes, de 106 ans et plus m'étonne un peu, après il y a sûrement des personnes disparues, décédées, etc

Longévité et population Image11
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Vieillissement de la population française

Message par Sylsyl Dim 20 Aoû 2023 - 19:14


Article intéressant sur les projections de vieillissement de la population française
lien Le Monde
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Daniel Lejay aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Statistiques Natalité/Décès.

Message par Denis Le Fèvre Jeu 3 Aoû 2023 - 17:59

Merci Sylsyl pour l'article ajouté dans ton précédent message. A titre personnel, je ne partage pas l'avis du quotidien Les Echos. Certes si les décès peuvent être considérés comme toujours trop nombreux, ils restent malgré tout pour moi dans une fourchette normale. En revanche je suis beaucoup plus inquiet pour la baisse des naissances que j'estime drastique. Or cette baisse est catastrophique alors que notre pays a besoin de bébés. Si cette tendance se confirmait, la France tôt ou tard entamerait son déclin et le problème des retraites notamment perdurerait et s'aggraverait. L'Europe toute entière est d'ailleurs je crois concernée par ce phénomène alors que l'Inde par exemple ou le continent africain continuent de se peupler à un rythme infernal alors qu'ils devraient limiter très sévèrement leurs naissances et plus s'occuper des biens de leurs populations.
Alors pour ma part j'encouragerai vivement les jeunes français à avoir des enfants et sans régler tous nos problèmes je le conçois,  cela pourrait contribuer à un redressement de notre bonne vieille France qui s'affaiblit de jour en jour sans réaction de notre gouvernement bien plus préoccupé à préserver les acquis des nantis.
Attention je le répète ceci n'est qu'un avis personnel qui, je le comprendrais aisément, ne pourrait être partagé par une majorité de fidèles de LGCF.
Denis Le Fèvre
Denis Le Fèvre

Messages : 4572
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 69
Localisation : Fosses 95

Daniel Lejay et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Statistiques natalité/décès

Message par Sylsyl Mer 2 Aoû 2023 - 19:16

Un article que j'ai trouvé intéressant Smile
Le nombre de décès se rapproche du nombre de naissances

lien Les Echos
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Les caractéristiques des centenaires

Message par Sylsyl Lun 22 Mai 2023 - 13:03

Un article intéressant sur les centenaires français

lien France 3
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Denis Le Fèvre et Daniel Lejay aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Limite longévité humaine

Message par Sylsyl Dim 30 Avr 2023 - 8:29

Un article intéressant qui, je l'espère, vous plaira autant qu'il m'a plu !

lien Atlantico
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Denis Le Fèvre et Daniel Lejay aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Longévité humaine - Paris Match

Message par Sylsyl Dim 23 Avr 2023 - 17:57

Un article intéressant bien que je reste sur ma faim car l'article est en partie payant

lien Paris Match
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Denis Le Fèvre et Daniel Lejay aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Facteur sociologique additionnel

Message par Antoine76 Mer 19 Avr 2023 - 15:30

Arnaud Le Page a écrit:Longévité et population Propor10

La moitié sud de la France est toujours plus favorable à la longévité que la moitié Nord. Rien de nouveau sous le soleil ! Le facteur climatique joue un rôle prépondérant. Cependant, il serait intéressant d'étudier le facteur sociologique : niveau de richesse des habitants, exode de retraités qui vont chercher le climat méditerranéen pour leurs vieux jours...
Le second enseignement est que l'arc antillais est tellement plus favorable à une vie longue ! Même s'il s'agit d'un instantané au 18 avril 2023, nous savons que le phénomène se maintient sur la durée.

En facteur de longévité sociologique, j'ajouterais l'accès à un médecin. Il y a plus de médecin dans les régions que tu as regroupées en "région du sud", à l'exception de la Corse. C'est là que la Guadeloupe et la Martinique sont impressionnantes et confirment qu'il s'agit d'un endroit propice à la longévité, puisqu'il n'y a que 248 médecins pour 100 000 habitants dans les DOM!

:=:https://fr.statista.com/statistiques/500637/densite-medicale-regions-france/
Antoine76
Antoine76

Messages : 356
Date d'inscription : 03/09/2013

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay et Arnaud Le Page aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Proportion de grands centenaires et zones géographiques

Message par Arnaud Le Page Mar 18 Avr 2023 - 23:01

Longévité et population Propor10

La moitié sud de la France est toujours plus favorable à la longévité que la moitié Nord. Rien de nouveau sous le soleil ! Le facteur climatique joue un rôle prépondérant. Cependant, il serait intéressant d'étudier le facteur sociologique : niveau de richesse des habitants, exode de retraités qui vont chercher le climat méditerranéen pour leurs vieux jours...
Le second enseignement est que l'arc antillais est tellement plus favorable à une vie longue ! Même s'il s'agit d'un instantané au 18 avril 2023, nous savons que le phénomène se maintient sur la durée.
Arnaud Le Page
Arnaud Le Page
Admin

Messages : 4134
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 56
Localisation : Vannes

Daniel Lejay aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Longévité en fonction de l'age et du Sexe

Message par Laurent TOUSSAINT Mer 5 Avr 2023 - 21:53

Interface très bien faite
Il m'en reste 26 personnellement

Esp Vie INSEE
Laurent TOUSSAINT
Laurent TOUSSAINT

Messages : 43
Date d'inscription : 26/02/2023

Daniel Lejay, Arnaud Le Page et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Espérance de vie

Message par Sylsyl Sam 4 Fév 2023 - 13:47

Un article que j'ai trouvé intéressant

lien Science et Avenir
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay et Arnaud Le Page aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Centenaires français de plus en plus nombreux

Message par Daniel Lejay Ven 20 Jan 2023 - 11:45

Beaucoup de découvertes en perspective.
Notre équipe devra se renforcer dans les années à venir.Smile

lien France inter 19/01/2023
Daniel Lejay
Daniel Lejay

Messages : 2051
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 69

Denis Le Fèvre et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Espérance de vie

Message par Sylsyl Jeu 10 Nov 2022 - 21:50

Un article sur les nouveaux chiffres d'espérance de vie de l'INSEE,
''les filles nées en 2022 pourraient vivre en moyenne 93 ans et les garçons 90 ans''

lien France TV Info
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Denis Le Fèvre et Daniel Lejay aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Le point sur le "baby plouf"

Message par Cyril Depoudent Mar 1 Nov 2022 - 23:56

C'est la Toussaint aujourd'hui, alors quoi de plus normal que de mettre à l'honneur cette expression inventée par notre ami Laurent ? Le "baby plouf" : c'est le déficit des naissances provoqué par la Première Guerre mondiale, entre fin avril 1915 et début octobre 1919.

Pour illustrer les conséquences de ce phénomène sur l'actualité de notre palmarès des grands centenaires de 107 ans et plus, je me suis basé sur le graphique donné à la page 980 de Effets et répercussion de la première guerre mondiale sur la fécondité française (Festy, 1984). A partir des données mensuelles de natalité et en faisant l'hypothèse – relativement proche de la réalité, pour autant que nous le sachions – d'un taux de mortalité de 50% par an à partir de l'âge de 107 ans, j'ai construit le graphique suivant :

Longévité et population 10710

Ainsi, selon mes calculs, le "baby plouf" expliquerait la chute des effectifs dans notre palmarès des 107+ depuis 6 mois, et ce, dans les proportions indiquées : -5% entre mai et juillet, -10% entre mai et septembre, -15% entre mai et novembre. Et cette dégringolade se poursuivra à un rythme assez rapide, quoique légèrement moins soutenu, jusqu'en mars 2024, où notre palmarès devrait statistiquement se trouver dépouillé d'environ 35% de ses grands centenaires par rapport au niveau atteint fin avril 2022 (que je n'ai pas relevé à l'époque, mais il était déjà significativement inférieur au record de 260 personnes établi en novembre 2021).

Bien entendu, le fait que notre palmarès 107+ ne contienne qu'un petit nombre de personnes – statistiquement parlant, 200 est un effectif intrinsèquement faible – ouvre la porte à de grosses variations... Les aléas de la vie font que les taux de mortalité entre 0 et 107 ans des natifs de deux mois consécutifs peuvent fortement diverger, par exemple. De la même façon, la médiatisation de nos grands centenaires peut être très inégale d'un mois sur l'autre, etc.

Mais le schéma de base est là :
- une chute des effectifs jusqu'au mois de mars 2024
- une relative stabilité entre mars 2024 et novembre 2026
- une remontée des effectifs dès fin 2026, qui devrait combler la moitié du "trou" en 1 an, avant de s'infléchir

Quoique... Nous savons que le nombre de centenaires en France ne fait que croître. Le "baby plouf" a récemment grevé les effectifs, mais entre 2002 et 2015, en moyenne, l'effectif des centenaires français a été multiplié par 1,06 chaque année. Or, si chaque classe d'âge fournit 1,06 fois plus de centenaires que la précédente (à socle égal), on peut penser qu'elle apportera aussi 1,06 fois plus de 107èmes anniversaires. La courbe que je viens de présenter pourrait donc se redresser plus vite que prévu et retrouver le niveau de fin avril 2022 dès le mois de mai 2027 !

A moins que... Le covid-19 est passé par là, ne l'oublions pas. (On voudrait bien, mais on n'peut point !) Et, si ce vilain virus n'a apparemment pas causé de surmortalité chez les grands centenaires – les effectifs données par les fichiers des décès de l'Insee parlent d'eux-mêmes –, en revanche, cette surmortalité est patente chez les "jeunes" centenaires, au minimum ceux âgés de 100 et 101 ans révolus. Cela signifie que, en 2025 au plus tard, les cohortes censées fêter leur 107e anniversaire auront été réduites du fait de la pandémie qui sévit depuis le printemps 2020. Le 2e partie de la courbe, celle qui remonte, pourrait donc remonter moins rapidement à cause de cette surmortalité due au covid-19.

L'un dans l'autre, les effets de ces deux phénomènes pourraient se compenser... Je n'ai pas essayé de quantifier le second, mais en première approche, le graphique que je vous ai proposé me semble constituer une base plutôt crédible. Il donne une idée de ce à quoi on peut s'attendre en termes d'effectifs et les étapes à franchir : un tiers de grands centenaires en moins en l'espace de 2 ans, une stagnation pendant 2 ans et demi, puis une reprise.

Le profil devrait être le même pour les supercentenaires, mais avec un décalage de 3 ans (début de la chute prévu en mai 2025). Toutefois, à cause des effectifs encore bien plus faibles que ceux du palmarès 107+, les statistiques et la réalité pourraient diverger largement, au point que le nombre de supercentenaires français pourrait très bien ne pas descendre plus bas qu'en 2018 par exemple, ou au contraire faire un plongeon jusqu'à des profondeurs inédites depuis 2010...

Quant aux hommes de 105 ans et plus, logiquement, ils sont touchés par le "baby plouf" depuis mai 2020. Ainsi, ils auraient d'ores et déjà atteint le palier bas au printemps dernier. Pour eux, la remontée des effectifs est prévue fin 2024, avec plein de nouveaux 105èmes anniversaires à ce moment-là, espérons-le !
Cyril Depoudent
Cyril Depoudent
Admin

Messages : 963
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 40
Localisation : Finistère

Daniel Lejay, Guillaume Legris, JPK et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty La CNAV, oui, mais pas que...

Message par Cyril Depoudent Mer 28 Sep 2022 - 22:49

Daniel du Rhône a écrit:Extrait d'un article des Echos du 28/09/2022 sur les retraites.

"Au 31 décembre dernier, le régime général du privé (CNAV) recensait 25.400 centenaires (dont 3.800 hommes), dont 70 retraités de plus de 110 ans !"

Simple remarque : tous les retraités ne dépendent pas de la CNAV ! ?

Près de 9 retraités français sur 10 dépendent de la CNAV, depuis que le RSI y a été rattaché en 2020. Mais les retraités du régime agricole dépendent toujours de la MSA. Et il existe aussi une flopée de régimes spéciaux (Mines, SNCF, etc.).
Cyril Depoudent
Cyril Depoudent
Admin

Messages : 963
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 40
Localisation : Finistère

Daniel Lejay et JPK aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Nombre de centenaires retraités du privé

Message par Daniel Lejay Mer 28 Sep 2022 - 22:20

Extrait d'un article des Echos du 28/09/2022 sur les retraites.

"Au 31 décembre dernier, le régime général du privé (CNAV) recensait 25.400 centenaires (dont 3.800 hommes), dont 70 retraités de plus de 110 ans !"

Simple remarque : tous les retraités ne dépendent pas de la CNAV ! ?
Daniel Lejay
Daniel Lejay

Messages : 2051
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 69

JPK et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Diminution de nos supercentenaires.

Message par Denis Le Fèvre Lun 26 Sep 2022 - 22:22

Un article rédigé par un nouveau membre de LGCF où notre site est évoqué ainsi que Laurent Toussaint. J'ai bien aimé le terme "travail de bénédictin". Je vous laisse apprécier cet article. Merci à notre nouveau membre qui va peut-être nous annoncer lui-même une bonne nouvelle. En tout cas nous lui laissons volontiers la primeur de cette annonce étant donné le travail fourni par ses soins. .

lien     Article Ouest-France
Denis Le Fèvre
Denis Le Fèvre

Messages : 4572
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 69
Localisation : Fosses 95

Daniel Lejay aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Réplique de la chute de la Grande Guerre

Message par Arnaud Le Page Sam 20 Aoû 2022 - 14:34

Nous nous désolons tous de la chute vertigineuse et inédite du nombre de centenaires de 107 ans et plus dans notre palmarès.
De 260 en novembre 2021, nous voilà neuf mois plus tard à 200 !
Le bout du tunnel n'est pas pour tout de suite. Il n'y a rien à espérer ! Le graphique ci-dessous nous l'indique sans pour autant donner toutes les clés de prévision concernant l'évolution de notre palmarès.

Longévité et population Chute_10

Ce graphique reprend partiellement celui réalisé par l'INED. 
Il établit l'évolution de la natalité de 1914 à 1919 mois par mois.
J'y ai ajouté un parallèle avec la période 2021-2026.
On voit qu'au moment où notre palmarès culmine à 260, la baisse aurait déjà pu intervenir car la natalité d'avant-guerre avait déjà commencé à décroitre. Nous réalisons donc ce record durable in-extremis.
L'effectif des naissances atteint son point le plus bas en novembre 1915. Pour autant, il ne faut pas en conclure que nous toucherons le fond du gouffre en novembre 2022. Nos centenaires continueront malheureusement de décéder au même rythme que d'habitude et il faudra attendre le courant de l'année 2026 pour retrouver une natalité  1919 suffisante pour compenser les irréparables pertes.
La seule chose que l'on puisse affirmer est que la baisse de l'effectif se ralentira dès novembre prochain.
Si nous avions de nouvelles sources d'informations pour proposer davantage de prétendants, nous pourrions artificiellement maintenir notre palmarès à un niveau convenable mais cela semble bien improbable.
Arnaud Le Page
Arnaud Le Page
Admin

Messages : 4134
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 56
Localisation : Vannes

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Recherche modèle statistique supercentenaires

Message par Sylsyl Ven 5 Aoû 2022 - 8:14

Un article intéressant sur la recherche d'un modèle statistique pour les supercentenaires

lien The Conversation
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Denis Le Fèvre et Daniel Lejay aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty France - Italie ... en toute objectivité

Message par Arnaud Le Page Mer 29 Juin 2022 - 14:31

Daniel du Rhône a écrit:Nos amis italiens nous livrent également leurs propres statistiques à comparer avec la France.

Longévité et population Logzov10
Longévité et population Longzo11
Arnaud Le Page
Arnaud Le Page
Admin

Messages : 4134
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 56
Localisation : Vannes

Denis Le Fèvre et Daniel Lejay aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Statistiques italiennes à comparer aux statistiques françaises

Message par Daniel Lejay Mer 29 Juin 2022 - 11:08

Nos amis italiens nous livrent également leurs propres statistiques à comparer avec la France.

lien Lepetitjournal Milan 28/06/2022

L'Italie a 17177 personnes âgées de plus de 100 ans au 1er janvier 2021 à comparer aux 29995 (résultats provisoires) au 1er janvier 2022 de la France.

Curieusement l'Italie s'attribue la deuxième place mondiale du nombre de centenaires.

Par ailleurs, le chiffre des 105 ans et plus (1111) est étonnant.

La doyenne italienne est Domenica Ercolani qui vit dans la région des Marches et a bientôt 112 ans (née le 03 juillet 1910).
Daniel Lejay
Daniel Lejay

Messages : 2051
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 69

Denis Le Fèvre et JPK aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty L'INED et les Grands Centenaires

Message par Daniel Lejay Mer 22 Juin 2022 - 10:27

La plupart des généalogistes est sans doute déjà au courant.

En tout cas merci à l'INED de l'intérêt porté à la population des 105 ans et plus.

lien Revue française de Généalogie 22/06/2022

Bien joué !
Daniel Lejay
Daniel Lejay

Messages : 2051
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 69

Denis Le Fèvre et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Et voilà la carte promise !

Message par Cyril Depoudent Ven 31 Déc 2021 - 23:56

L'idée de cette carte m'est venue il y a quelques jours. Je me demandais si les records de longévité départementaux dessineraient des zones d'âges plus ou moins élevés, ou si la répartition d'ensemble aurait une allure globalement aléatoire... Le résultat n'est pas facile à interpréter, mais je crois déceler certaines particularités régionales :

Longévité et population Record12

Pour commencer, même si nous en étions déjà conscients, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et la Réunion sont des territoires privilégiés en termes de longévité. Bien que les effectifs de grands centenaires et de supercentenaires soient beaucoup plus élevés en Guadeloupe et en Martinique, les records, eux, sont équilibrés.

Avant de poursuivre, je précise que les étoiles figurent les départements dont la doyenne est actuellement en vie. Ainsi, pour chaque jour qui passe, Lucile Randon (Var), Valentine Ligny (Somme), Jeanne Chabbert (Tarn), Juliette Bildé (Deux-Sèvres), Albertine Miton (Seine-et-Marne), Louise Gendronneau (Charente), Marie-Rose Dressay (Morbihan), Hermine Saubion (Alpes-de-Haute-Provence) et Marie-Thérèse (Haute-Savoie) font progresser les records de longévité de leurs départements respectifs.

En observant attentivement la France métropolitaine, on remarque que les 20 départements qui ont connu au moins une supercentenaire de 113 ans ou plus ne sont pas dispersés au hasard :
- 11 de ces départements (55 %) sont rassemblés en une zone allongée qui suit grossièrement le cours inférieur de la Loire, comprenant, d'ouest en est, l'intégralité de la région Pays de la Loire, avec l'Orne au nord, puis le Loir-et-Cher, le Loiret, avec l'Essonne et le Val-de-Marne au nord, et enfin l'Yonne ;
- 5 autres départements (25 %), dont 3 affichent même un record supérieur à 115 ans, sont placés sur le pourtour méditerranéen ;
- seuls la Somme, le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire et l'Isère semblent isolés, quoique les 3 derniers soient fort proches les uns des autres.

A l'inverse, 7 des 8 départements métropolitains qui n'ont jamais abrité de supercentenaire sont regroupés dans le quart nord-est du pays : le Territoire de Belfort, la Haute-Saône, la Haute-Marne, la Meuse et l'Aube (qui sont limitrophes), plus l'Aisne et la Nièvre. Si le 8e département sans supercentenaire, la Lozère, est isolé des autres, c'est aussi celui qui a le record de longévité le moins élevé. En effet, si l'on se fie aux fichiers des décès de l'Insee, ce record appartient à Marie-Claire Finaud Lacaze (1887-1996), décédée à l'âge de 108 ans et 271 jours.

Le record de longévité de l'Aube est tout aussi ancien, puisqu'il a été établi par Marguerite Samedy Ruelle (1886-1996), laquelle a encore plus de 2 ans d'avance sur la doyenne départementale actuelle, Georgette Colas Bouquet. Les records les plus récents, en revanche, sont ceux de la Nièvre (109 ans et 337 jours depuis le décès de Geneviève Martin le 2 janvier 2021) et du Territoire de Belfort, sachant qu'Anne Gavoille Dupin pourrait améliorer la marque de Madeleine Fleurot Joly (1910-2019) d'ici 9 mois seulement. Dans la Meuse, Andrée Guldener Arnould est également à 9 mois d'un possible nouveau record.

Si l'on fait un petit tour des territoires ultramarins que mon fond de carte ne proposait pas :
- La palme revient à Saint-Barthélemy, grâce à notre dernière doyenne de l'humanité en date, Eugénie Blanchard (114 ans et 274 jours).
- La médaille d'argent est pour la Nouvelle-Calédonie, avec Marie-Louise Lhuillier (112 ans et 185 jours).
- Viendrait ensuite la Polynésie française, puisque sa doyenne actuelle est la première grande centenaire que nous y recensons, j'ai nommée Marthe Tanseau Suard, âgée de 107 ans depuis le 6 novembre.
- Le record de Saint-Martin pourrait appartenir à Véronique Jacob (1893-1999) et sa longévité de 106 ans et 17 jours.
- Celui de Saint-Pierre-et-Miquelon semble être les 104 ans et 152 jours de Marie Ruelland Peigney (1910-2014).

Malheureusement, les données Insee et les particularités de l'état civil ancien de Mayotte ne permettent pas d'y désigner un doyen. Quant à Wallis-et-Futuna, je n'y ai pas trouvé trace d'une revendication du statut de centenaire.

J'espère que ce rapide exposé géographique vous aura intéressés. A l'année prochaine pour de nouvelles statistiques !
Cyril Depoudent
Cyril Depoudent
Admin

Messages : 963
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 40
Localisation : Finistère

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay, Arnaud Le Page et Guillaume Legris aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Réveillonnons en statistiques !

Message par Cyril Depoudent Ven 31 Déc 2021 - 15:22

Avec la fin de l'année vient le moment de parler chiffres... Pour ceux que cela intéresse, je vous dévoile donc la dernière version de mes bien-aimés graphiques !

Comme le faisait remarquer Caudacien hier, le millésime 1911 a été exceptionnel puisqu'il nous a apporté 37 supercentenaires. Ce résultat, provisoire compte tenu des anonymes qui peuvent encore être découverts, est déjà formidable dans la mesure où 35 de ces supercentenaires étaient connus de l'équipe de LGCF au moment de leur 110e anniversaire. Le graphique ci-dessous en témoigne : le précédent record, qui datait de 2016 (millésime 1906), était de seulement 28 vœux de 110e anniversaires.

Longévité et population Effica14

En regardant le graphique qui précède, on se rend immédiatement compte que les effectifs de supercentenaires augmentent. Ce n'est un secret pour personne, j'imagine ! Et le rythme de cette augmentation est exponentiel, comme le prouve la courbe suivante :

Longévité et population Logari10

Personnellement, je préfère sa version en échelle logarithmique, mais c'est une question de goût :

Longévité et population Linzoa10

Dans les deux cas, on constate que le nombre cumulé de supercentenaires (en bleu) évolue en suivant presque exactement la courbe exponentielle (en bordeaux). Pour les matheux, sachez que le coefficient de détermination est de 99,66%. Pour les autres, je précise que l'ajustement d'une courbe aux données qu'elle tente de modéliser est parfait quand on atteint les 100%. Donc là, c'est vraiment très bon.

Selon cette modélisation, l'effectif cumulé de supercentenaires français, qui s'élève actuellement à 424 (de Ferdinise Nébolle à Geneviève Cheminade), devrait atteindre 500 en 2024, 600 en 2026, 700 en 2028, 800 en 2030, 900 en 2032 et dépasser les 1 000 en 2033. Du travail pour LGCF en perspective ! Il faut cependant nuancer ces chiffres, premièrement parce que le déficit des naissances de mai 1915 à septembre 1919 n'a pas été pris en compte, deuxièmement parce qu'une croissance exponentielle infinie est impossible pour une population réelle. Il viendra donc obligatoirement un moment où cette courbe va s'infléchir. Elle montera de moins en moins vite, oui, mais quand ?

Ce qui nous intéresse, ce ne sont pas seulement les effectifs, mais également les longévités... J'ai justement un graphique qui montre l'âge record atteint pour chaque millésime depuis une quarantaine d'années. Pour les millésimes éteints, la couleur est d'autant plus foncée que l'âge est élevé (le bordeaux de Jeanne Calment détonne à gauche). Pour les millésimes où il reste encore au moins un survivant, j'ai choisi la couleur verte.

Longévité et population Annzoe10

Là aussi, on constate que nous vivons dans une ère de records, puisque le trio formé par Lucile Randon, Jeanne Bot et Valentine Ligny se dresse fièrement à droite. Par ailleurs, alors que jusqu'à présent, jamais deux millésimes consécutifs ne s'étaient hissés à 113 ans ou plus, cette performance vient d'être répétée sur une période de 5 années, de 1903 à 1907 !

Le graphique ci-dessous, que j'ai déjà partagé plusieurs fois avec vous, combine effectifs et âges :

Longévité et population Effect10

L'évolution de la population française de supercentenaires y est assez impressionnante, je trouve ! Et voilà un zoom sur ces 8 dernières années, où l'on peut mieux distinguer les changements récents :

Longévité et population Zoom10

On peut notamment visualiser l'effondrement de 2017-2018 (moins 15 supercentenaires en l'espace de 7 mois) et l'éclatement de la "French bubble" fin 2020.

Le prochain graphique est un peu plus expérimental... L'idée de base était d'essayer de concilier en un seul indicateur la performance globale de la population de supercentenaires français à un instant donné, afin de pouvoir tracer une courbe unique et suivre son évolution. L'objectif était de ne pas se laisser aveugler par l'arbre qui cache la forêt (Jeanne Calment), ni de se limiter à l'indicateur simpliste que constitue l'effectif, en laissant les longévités de côté. Après tout, une population de 10 supercentenaires âgés de 113 ans révolus n'est-elle pas plus impressionnante – démographiquement parlant – qu'une population de 40 supercentenaires de "seulement" 110 ans ?

Après plusieurs tentatives, il m'est apparu que le meilleur indicateur qui pouvait concilier effectif et âge était le cumul des durées vécues par les supercentenaires vivants à un instant donné depuis leur 110e anniversaire. En effet, cet indicateur tient à la fois compte :
- de l'effectif, puisqu'il augmente chaque jour d'autant de jours qu'il y a de supercentenaires vivants (le rythme actuel est donc de +38 jours par jour depuis le 26 décembre) ;
- des longévités individuelles, puisque au fur et à mesure que chaque supercentenaire prend de l'âge, son "poids" augmente (par exemple, Geneviève Cheminade contribue actuellement au total à hauteur de 5 jours, contre 275 jours pour Clémence Rioual, 390 jours pour André Boite, 917 jours pour Iréna Martial, 1 896 jours pour Valentine Ligny et 2 880 jours pour Lucile Randon).

Le résultat obtenu est présenté dans le graphique ci-dessous :

Longévité et population Cumul10

Difficile de rater le décès de Jeanne Calment en 1997, les effondrements de 2007-2008 et de 2017-2018, ou l'éclatement de la "French bubble".

Mais cette représentation permet aussi de voir plus de choses, des choses qui passent inaperçues sur un graphique qui ne se focalise que sur les effectifs ou les longévités individuelles, par exemple en 2015 : entre mars et mai de cette année, les décès rapprochés d'une supercentenaire de 114 ans, une autre de 113 et 6 de 111 ans, "compensés" par presque autant de nouvelles venues de 110 ans, laissent une marque bien visible sur mon graphique expérimental, où l'indicateur chute de 34,3 à 21,4 ans en l'espace de 2 mois et demi.

A très bientôt pour une petite carte bonus !
Cyril Depoudent
Cyril Depoudent
Admin

Messages : 963
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 40
Localisation : Finistère

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay, Arnaud Le Page, Guillaume Legris et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Rumeur ou pas rumeur !

Message par Arnaud Le Page Ven 29 Oct 2021 - 23:31

Longévité et population 10_doy10

Voilà un titre tapageur dans le style « Paris-Match ». Alors, s’agit-il d’une simple intox pour faire du buzz ? Cette affirmation est-elle fondée sur des arguments sérieux ? Je vais essayer de me montrer convaincant, peut-être aussi pour me persuader moi-même !
La publication des données concernant les personnes ayant eu le titre de doyen ou doyenne nationale m’a donné matière à réfléchir.
Ce qui saute aux yeux affraid et qui n’est évidemment une surprise pour personne, c’est que pour décrocher le Graal, la centenaire doit atteindre un âge croissant au fil des époques. Ainsi, on passe de 105 à 113 ans en une soixantaine d’années. En revanche, il n’y aurait aucune raison de penser que le temps de détention du titre évolue de la même manière. Je me suis livré au calcul de ce temps moyen de détention du titre par une doyenne.
Afin de ne pas obtenir un résultat faussé, il m’a fallu écarter les données aberrrantes. Les onze années de règne de la légendaire Jeanne Calment et dans une moindre mesure (pour l’instant), les 4 années de suprématie de Lucile Randon. Par voie de conséquence, les périodes considérées vont de 1958 à 1986 puis de 1997 à 2017.
Sur la période la plus ancienne, la durée moyenne d’un « règne » est de 563 jours pour les 19 doyennes qui se sont succédées.
Sur la période la plus récente, 21 doyennes se sont suivies avec une durée moyenne de 351 jours ! On peut considérer que là, nous avons certainement la quasi-exhaustivité des doyennes compte-tenu des moyens d’investigation dont nous disposons.
C’est donc sur ce rythme qu’il faut tabler pour la tranche 1958-1986 ; ce qui nous ferait une trentaine de titres à attribuer contre 19 actuellement... Shocked
Alors, qu'est-ce que cela vous inspire  Question
Arnaud Le Page
Arnaud Le Page
Admin

Messages : 4134
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 56
Localisation : Vannes

Daniel Lejay aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Article sur les centenaires français

Message par POIRIER67 Dim 3 Oct 2021 - 11:17

POIRIER67
POIRIER67

Messages : 75
Date d'inscription : 10/04/2019
Age : 67
Localisation : Illkirch-Graffenstaden

Daniel Lejay, Arnaud Le Page, Guillaume Legris et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Efficacité du recensement des hommes de 107 ans et plus par LGCF

Message par Cyril Depoudent Lun 6 Sep 2021 - 0:14

Sur le même principe que dans mon message du 1er avril (Proportion de supercentenaires recensés de leur vivant), j'ai remonté l'historique de LGCF afin de déterminer, pour chaque homme ayant fêté ses 107 ans en France depuis la création du site, à quel moment nous l'avions recensé. Voilà le résultat sous forme de graphique :

Longévité et population H107lg10

Les classes 1906 et 1914 étant incomplètes, je propose de les laisser de côté. Même chose pour la classe 1913, pour laquelle il me semble évident que de nombreux cas viendront s'ajouter, notamment à titre posthume. En revanche, les classes 1907 à 1912 sont soit entièrement connues, soit elles s'en rapprochent. En effet, même s'il reste vraisemblablement en France des hommes de plus de 108 ans et 8 mois dans l'anonymat, il ne doit pas y en avoir beaucoup...

Ainsi, sur les 116 hommes de 107 ans et plus que nous connaissons dans les classes 1907 à 1912 :
- 47% étaient connus de LGCF à l'époque de leur 107ème anniversaire
- 14% ont été recensés par LGCF de leur vivant à un âge plus avancé
- 39% n'ont été identifiés qu'après leur décès

A titre de comparaison, si l'on reprend les données relatives aux 149 supercentenaires français de la même période (autrement dit les classes 1904 à 1909, dont les natifs ont fêté leur 110e anniversaire lors des 6 premières années calendaires complètes de LGCF) :
- 74% étaient connus de LGCF à l'époque de leur 110ème anniversaire
- 7% ont été recensés par LGCF de leur vivant à un âge plus avancé
- 19% n'ont été identifiés qu'après leur décès

Le niveau d'exhaustivité de notre palmarès mixte de supercentenaires est donc significativement meilleur que celui de notre palmarès masculin de 107 ans et plus, lequel laisse la place à 2 fois plus d'identifications "tardives" et 2 fois plus de découvertes posthumes. Malgré tout, 61% d'hommes de 107 ans et plus répertoriés de leur vivant, c'est déjà un bon score !

Je n'ai pas réalisé cette analyse en prenant en compte tous les hommes français de 105 ans et plus, car je ne dispose pas d'une liste permettant de séparer le bon grain de l'ivraie avant l'âge de 107 ans...

Il va de soi que le niveau d'exhaustivité du palmarès des hommes de 105 ans et plus serait inférieur à celui des hommes de 107 ans et plus, mais je serais étonné que LGCF ne fête pas au minimum un tiers des 105e anniversaires de nos doyens masculins.
Cyril Depoudent
Cyril Depoudent
Admin

Messages : 963
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 40
Localisation : Finistère

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay, Arnaud Le Page, caudacien, JPK et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Plutôt un facteur 2 qu'un facteur 10

Message par Cyril Depoudent Ven 3 Sep 2021 - 0:15

Arno a écrit:Entre la qualité des estimations de l'INSEE et le degré de représentativité de nos palmarès, il est assez difficile de se prononcer. Notre dépendance aux médias est effectivement très importante même si elle n'est pas notre seule source d'information. J'ai toujours souligné la non-exhaustivité de nos palmarès puisqu'il s'agit là d'une évidence. Nous avons appuyé les expressions doyen.ne connu.e. J'ai tout de même le sentiment que nous sommes loin du compte, au risque de décevoir Sylsyl. En revanche, ce qui est certain, c'est que personne ne fait mieux !

L'Insee se contredit lui-même, ou du moins il en donne l'impression...
D'un côté, il réalise chaque année des "estimations de population", en nous disant par exemple que, au 1er janvier 2015, il y avait en France 257 hommes de 105 ans ou plus.
De l'autre, il compile les actes de décès et les agrège en une énorme base de données dans laquelle, si l'on cherche bien, on ne trouve aujourd'hui que 131 hommes de plus de 105 ans qui pouvaient être en vie à cette date-là. Un effectif auquel on peut ajouter messieurs Théobald et Meys (les seuls survivants de cette classe d'âges à notre connaissance) pour atteindre un total de 133.
C'est 2 fois moins que prévu !

JPK l'a écrit : il est complexe de dénombrer les vivants aux âges élevés.
Les estimations de population de l'Insee ne sont pas des recensements nominatifs. Elles ne prétendent donc pas fournir des effectifs exacts. D'ailleurs, plus on s'intéresse à des âges extrêmes, moins les outils statistiques sont efficaces, puisque les données qui permettraient d'affiner lesdits outils se font de plus en plus rares.
Au contraire, les fichiers des décès de l'Insee présentent une réalité aussi objective que possible. Malgré quelques doublons, de très rares oublis et les inévitables longévités exagérées qui nous donnent tant de fil à retordre, leur marge d'erreur reste assez faible. C'est une source globalement fiable. Malheureusement, c'est aussi et surtout une source posthume.

Les Grands Centenaires Français réalise un recensement des hommes français de 105 ans et plus de leur vivant. Forcément, un certain nombre d'entre eux passe au travers des mailles du filet.
L'effectif record répertorié est de 55 hommes, le 27 janvier 2020. Or, les fichiers Insee nous disent que 95 hommes âgés d'au moins 105 ans à cette date sont décédés depuis. La longévité de 10 d'entre eux semble incertaine (notamment pour cause de naissance dans des pays lointains sans état civil), ce qui nous ramènerait à 85, mais il faut ajouter au minimum les 23 hommes vivants que nous connaissons qui avaient déjà 105 ans à cette date.
Il devait donc y avoir au moins 108 hommes de 105 ans et plus en France le 27 janvier 2020, soit 2 fois plus que nous n'en avions recensé...

En résumé, les estimations de population de l'Insee surestiment les effectifs de grands centenaires masculins, au moins d'un facteur 2. Pour LGCF, c'est l'inverse.
La différence, c'est que sur notre site, chaque unité comptabilisée est une personne. Notre total n'est pas le résultat d'une suite d'opérations mathématiques.
Cyril Depoudent
Cyril Depoudent
Admin

Messages : 963
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 40
Localisation : Finistère

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay, Arnaud Le Page, caudacien, JPK et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Réactions.

Message par Denis Le Fèvre Ven 3 Sep 2021 - 0:09

Vous connaissez tous mon "amour effréné" 😀😏 des statistiques donc je suis loin d'être le plus qualifié pour réagir aux différents commentaires.
Néanmoins je partage l'analyse d'Arnaud sur la non exhaustivité de nos listes et incontestablement nous sommes en dessous de la vérité mais les propos de Sylvain me semblent également pertinents et le chiffre de 10% pour les 105 ans me semble beaucoup trop faible. D'ailleurs je m'interroge également sur le mode d'estimation des calculs effectués .

Par ailleurs il ne faut pas oublier que nous ne sommes qu'un petit noyau de passionnés et certains ignorent peut-être les efforts déployés et les heures passées pour rendre hommage à nos grands centenaires. Certains spécialistes dont je ne conteste absolument pas les compétences peuvent bien entendu émettre des critiques mais pourraient s'intégrer davantage dans le collectif et envoyer plus de messages sur notre forum dans les différentes rubriques d'autant qu'ils passent beaucoup de temps sur le site. Mais je ne voudrais surtout pas déclencher une polémique et encore une fois je ne suis pas le plus qualifié pour réagir en raison de mon aversion pour les chiffres. En revanche je tire un grand coup de chapeau à ceux qui tous les jours ou presque interviennent sur le forum pour faire part de leurs recherches en les agrémentant de commentaires très intéressants.
Et tout en restant modestes sur nos capacités restons fiers de notre site donc Vive le Forum
Denis Le Fèvre
Denis Le Fèvre

Messages : 4572
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 69
Localisation : Fosses 95

Daniel Lejay, Arnaud Le Page et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Supercentenaires connus

Message par Sylsyl Jeu 2 Sep 2021 - 20:19

Cyril a écrit:Grâce aux fichiers des décès de l'Insee rendus publics en novembre 2019, nous pouvons raisonnablement affirmer que nous connaissons la quasi-totalité des supercentenaires décédés en France depuis la fin des années 1980... Assez logiquement, le nombre de découvertes à titre posthume a augmenté, ce qui s'est particulièrement remarqué dans la classe 1909 (avec mesdames Chevrel, Bracquart, Lapha, Sola, Gauthier, Massonneau, Maury, Mouret et Bensaïd). Face à l'abondance d'avis de décès "surprise" et de décès passés sous silence, il m'est venu l'idée de comparer, pour chaque année de naissance, la proportion de supercentenaires français connus de leur vivant par la "French Team".

En plus de l'histoire de LGCF qui remonte à 2013, j'ai utilisé les archives de la liste de diffusion Worlds_Oldest_People, où plusieurs d'entre nous étions déjà actifs auparavant. C'est ainsi que j’ai pu déterminer, pour chacun des 297 supercentenaires français nés entre 1894 et 1910 que nous connaissons, lesquels étaient déjà recensés de leur vivant, autrement que de façon confidentielle par une personne seule ou un organisme de recherche soumis au secret statistique. Par ailleurs, j'ai décidé de faire la dictinction entre les supercentenaires connus à l'époque de leur 110e anniversaire (ce qui inclut les découvertes faites suite à l'annonce inattendue de la célébration d'un tel événement) et ceux dont l'existence ne nous a été révélée qu'à un âge plus avancé. Bien entendu, les effectifs de supercentenaires découverts tardivement ou à titre posthume ne sont pas encore définitifs dans les classes d'âges les plus récentes, surtout pour 1910. Malgré tout, les classes d'âges antérieures potentiellement lacunaires (1909, 1908, voire 1907) devraient être suffisamment complètes pour que mon graphique ci-dessous soit représentatif :

Longévité et population Effica13

Visuellement, on observe un changement en 1903, c'est-à-dire pour les personnes ayant fêté leur 110e anniversaire en 2013. Or, cette année est à la fois celle de la fondation de LGCF et celle où le nombre de nouveaux supercentenaires a explosé en France : d'une moyenne annuelle de 11 (±4) en 2004-2012, cet indicateur a brusquement grimpé à 24 (±5) en 2013-2020, ce second chiffre étant de surcroît destiné à être révisé à la hausse au fur et à mesure des nouvelles découvertes. Dans le même temps, en dépit des contre-performances de 1909, la proportion de supercentenaires connus à l'époque de leur 110e anniversaire et celle de supercentenaires recensés de leur vivant ont globalement progressé, puisqu'elles s'élevaient respectivement à 62% (±17) et 75% (±14) en 2004-2012, contre 76% (±9) et 83% (±Cool en 2013-2019, même si ces deux derniers chiffres seront appelés à diminuer légèrement en cas de découverte tardive ou posthume d'autres supercentenaires nés avant le 31/12/1909. Par conséquent, à moins que 1910 ne nous réserve un grand nombre de découvertes posthumes, je crois que nous pourrons considérer 1909 comme un accident de parcours et regarder ces chiffres comme la preuve que le taux de détection des supercentenaires français de leur vivant est aujourd'hui à son maximum (du moins pour le moment) !

Maintenant, en ce qui concerne le pourquoi de ces détections tardives ou posthumes... Si l'on examine les âges au décès, on constate que les supercentenaires connus à l'époque de leur 110e anniversaire vivent en moyenne 111,1 ans (±1,1), tout comme ceux qui demeurent dans l'ombre à cet âge puisqu'ils affichent 111,1 ans (±1,0). J'aurais tendance à en déduire que la non-médiatisation de certains de nos aînés ne dépend donc pas de leur état de santé à 110 ans : on ne dissimule pas nécessairement les plus mal en point, pas plus qu'on ne met systématiquement en avant les plus fringants. C'est avant tout une décision familiale ou personnelle. En revanche, le maintien d'un tel anonymat dépend clairement de la durée de survie du supercentenaire. En effet, si les découvertes posthumes concernent des personnes âgées de 110,7 ans (±0,6), les détections tardives mettent en scène des supercentenaires dont la longévité moyenne est significativement plus élevée : 112,2 ans (±1,0). Et oui, je suis conscient que j'enfonce des portes ouvertes en disant que les "rouges" auraient pu être des "jaunes" s'ils avaient vécu plus longtemps, et inversement...

Là où ça devient plus intéressant, quoique toujours relativement prévisible, c'est qu'entre le groupe des "verts" et celui des "jaunes" + "rouges", il existe des disparités d'origines géographiques : 87% des supercentenaires connus à l'époque de leur 110e anniversaire étaient nés en France métropolitaine, contre seulement 70% des supercentenaires recensés tardivement ou à titre posthume. Si l'on prend les données dans l'autre sens, elles sont encore plus parlantes : 76% des supercentenaires nés en France métropolitaine étaient connus publiquement à l'époque de leur 110e anniversaire, un chiffre qui baisse à 64% pour les natifs de l'étranger (Alsace-Lorraine exclue), 52% chez les ultramarins, et s'effondre à 25% pour les natifs d'Algérie période française. De là à conclure qu'il existerait des barrières géographico-culturelles nous empêchant d'accéder à une partie de nos supercentenaires, il n'y a qu'un pas.

EDIT Arno : Très intéressant ! Beau travail statistique.


Le très bon travail de Cyril nous montrait que rétrospectivement "76% des supercentenaires nés en France métropolitaine étaient connus publiquement à l'époque de leur 110e anniversaire"
Je ne crois pas que ce taux chute a seulement 10% concernant les hommes 105+
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Difficile de se prononcer...

Message par Arnaud Le Page Jeu 2 Sep 2021 - 19:33

Entre la qualité des estimations de l'INSEE et le degré de représentativité de nos palmarès, il est assez difficile de se prononcer. Notre dépendance aux médias est effectivement très importante même si elle n'est pas notre seule source d'information. J'ai toujours souligné la non-exhaustivité de nos palmarès puisqu'il s'agit là d'une évidence. Nous avons appuyé les expressions doyen.ne connu.e. J'ai tout de même le sentiment que nous sommes loin du compte, au risque de décevoir Sylsyl. En revanche, ce qui est certain, c'est que personne ne fait mieux !
Arnaud Le Page
Arnaud Le Page
Admin

Messages : 4134
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 56
Localisation : Vannes

Daniel Lejay aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Le complexe dénombrement des vivants aux âges élevés

Message par JPK Jeu 2 Sep 2021 - 17:40

lien Lien étude INSEE centenaire 2016

L'INSEE faisait l'estimation qu'au premier janvier 2016, 152 hommes de la classe 1910 étaient en vie ainsi que 54 de la classe 1909. Depuis, des décès ont été constaté postérieurement à cette date, 63 (dont 61 en France) dans la classe 1910 et 33 dans la classe 1909. Si on compte bien, ces classes comportaient 206 vivants au premier janvier 2016 et 96 décès ont été enregistré depuis dans ces classes. Les mouvements de population de l'étranger vers la France et de la France vers l'étranger sont assez négligeables à ces âges, les comptages de décès peuvent être légèrement erronés, soit en comptabilisant des disparitions, mais ces personnes devaient normalement être identifiées comme vivantes, soit en oubliant des cas, mais il n'y a pas à ma connaissance d'omission significative en nombre. Aux quelques indéterminations près, une centaine d'hommes nés entre 1909 et 1910 devraient être encore en vie.  C'est un scénario assez improbable et il semble que les estimations 2016 étaient surestimées d'un ratio proche de 2.
JPK
JPK
Admin

Messages : 2145
Date d'inscription : 15/12/2019
Age : 56
Localisation : Brest

https://gw.geneanet.org/jpk29160_w

Daniel Lejay aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Estimation hommes 105+

Message par Sylsyl Jeu 2 Sep 2021 - 16:06

caudacien a écrit:Je partage l'analyse d'Arnaud, évidemment, car elle repose essentiellement sur des faits historiques indiscutables. Mais, et c'est l'objet de mon propos, je crois qu'il faut observer la situation sous d'autres angles. Je suis persuadé que, surtout pour ce qui concerne les Hommes, nous avons une liste de 105+ infiniment sous estimée en terme de quantité. N'oublions pas que nous sommes hyper tributaires des médias et que ces médias représentent l'essentiel de nos infos. Statistiquement, les Hommes sont moins en Ehpad que les femmes (dans leurs proportions respectives évidemment), ce qui explique aussi, en partie, la sous médiatisation de ceux-ci. Car, si je m'en tiens aux statistiques INSEE, en 2016, il y avait environ 150 Hommes en vie de + 105 ans, en 2018, il y en avait entre 500 et 600 et en 2020, environ 640. Notre liste représenterait par conséquent moins de 10% du total! En conclusion, je pense que le raisonnement serait parfaitement juste si nous avions une liste quasi exhaustive, mais dans la situation actuelle, et en conservant, encore une fois, les arguments objectifs d'Arnaud, nous pourrions avoir paradoxalement, une liste qui double, voire triple sa quantité d'Hommes. Mais pour celà, effectivement il faut - et c'est aussi mon cas -, caresser le même espoir que Cyril!!

Je suis intéressé de savoir votre mode d'estimation sur les 105+ qui donne 640 et étonné que tout le travail déployé sur ce forum ne représente que 10% du nombre réel de personnes.

Le chiffre de l'INSEE que j'ai vu est de 4341 centenaires (ou plus) hommes au 1er Janvier 2021.
En essayant d'extrapoler ces chiffres, j'obtiens en fourchette haute 200 hommes +105 ans
Sylsyl
Sylsyl

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2020
Age : 33
Localisation : Yvelines - 78

Daniel Lejay aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty LES CENTENAIRES HOMMES NÉS PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Message par caudacien Jeu 2 Sep 2021 - 15:20

Je partage l'analyse d'Arnaud, évidemment, car elle repose essentiellement sur des faits historiques indiscutables. Mais, et c'est l'objet de mon propos, je crois qu'il faut observer la situation sous d'autres angles. Je suis persuadé que, surtout pour ce qui concerne les Hommes, nous avons une liste de 105+ infiniment sous estimée en terme de quantité. N'oublions pas que nous sommes hyper tributaires des médias et que ces médias représentent l'essentiel de nos infos. Statistiquement, les Hommes sont moins en Ehpad que les femmes (dans leurs proportions respectives évidemment), ce qui explique aussi, en partie, la sous médiatisation de ceux-ci. Car, si je m'en tiens aux statistiques INSEE, en 2016, il y avait environ 150 Hommes en vie de + 105 ans, en 2018, il y en avait entre 500 et 600 et en 2020, environ 640. Notre liste représenterait par conséquent moins de 10% du total! En conclusion, je pense que le raisonnement serait parfaitement juste si nous avions une liste quasi exhaustive, mais dans la situation actuelle, et en conservant, encore une fois, les arguments objectifs d'Arnaud, nous pourrions avoir paradoxalement, une liste qui double, voire triple sa quantité d'Hommes. Mais pour celà, effectivement il faut - et c'est aussi mon cas -, caresser le même espoir que Cyril!!
avatar
caudacien

Messages : 109
Date d'inscription : 06/08/2018
Age : 65
Localisation : La Queue en Brie 94

Arnaud Le Page aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty La traversée du désert des grands centenaires approche

Message par Cyril Depoudent Mer 1 Sep 2021 - 14:02

Daniel du Rhône a écrit:
Arno a écrit:C'était il y a 107 ans... Or nous sommes au moment où le nombre de centenaires masculins dans le palmarès 107+ tutoie les sommets. Si ce record doit être battu, c'est prochainement car après, nous devons nous attendre à une dégringolade. Celle-ci a d'ailleurs déjà eu lieu pour le palmarès masculin 105+. Le record avait été établi à 54 en janvier 2020. Depuis, la chute a été sévère et nous sommes actuellement sur un effectif de 36 messieurs grands centenaires. Alors, contrairement à ce que je disais dans un précédent message, porté par une allégresse irraisonnée, nous ne risquons pas de battre ce record-là, ni en 2021 ni en 2022.

Courage Antoine, les lendemains seront meilleurs. Les hommes de 1919, 1920 et 1921 arrivent au siècle en masse et bon nombre d'entre eux viendront enchanter nos palmarès dès 2024.

La baisse des naissances affectera certes les hommes nés pendant la première guerre mondiale mais également les femmes qui approchent les 107 ans. A la naissance, il y a 105 garçons pour 100 filles en moyenne. Notre palmarès général devrait en être affecté.

Le palmarès 107+ ne sera pas affecté avant fin avril ou début mai 2022. La dégringolade, qui devrait effectivement concerner aussi bien les femmes que les hommes, durera un peu plus de 4 ans, puisque la natalité française est restée en berne de mai 1915 à septembre 1919 inclus.

Ce n'est qu'à partir d'octobre 2026 que nous pourrons espérer recommencer à fêter des 107e anniversaires au même rythme qu'aujourd'hui. A partir de là, les effectifs devraient recommencer à croître, même si la part que représenteront les classes les plus âgées risque de rester diminuée pendant encore quelques années.

Toutefois, dans la mesure où les personnes 107 ans et plus vont devenir significativement plus rares en France, je caresse (naïvement) l'espoir que leur couverture médiatique pourrait légèrement augmenter, ce qui aurait pour effet d'atténuer un tant soit peu l'impact des classes creuses.
Cyril Depoudent
Cyril Depoudent
Admin

Messages : 963
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 40
Localisation : Finistère

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay et JPK aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Mais aussi les centenaires femmes

Message par Daniel Lejay Mer 1 Sep 2021 - 13:38

Arno a écrit:La mobilisation générale des pères de familles intervint en août 1914. Durant les quatre lourdes années du conflit, ce furent 8 millions d'hommes qui partirent sous les drapeaux, soit 80% de la population masculine française née entre 1867 et 1900. Leurs projets familiaux furent anéantis, compromis, au mieux différés puisqu'ils étaient arrachés à leurs foyers. Bien sûr naquirent encore les bébés conçus avant leurs départs, les pauvres ! Evidemment, il y eut quelques procréations illégitimes... mais dès 1915, la natalité allait inéluctablement chuter, passant de 710 000 naissances à 360 000 en 1916 (-50% !).

C'était il y a 107 ans... Or nous sommes au moment où le nombre de centenaires masculins dans le palmarès 107+ tutoie les sommets. Si ce record doit être battu, c'est prochainement car après, nous devons nous attendre à une dégringolade. Celle-ci a d'ailleurs déjà eu lieu pour le palmarès masculin 105+. Le record avait été établi à 54 en janvier 2020. Depuis, la chute a été sévère et nous sommes actuellement sur un effectif de 36 messieurs grands centenaires. Alors, contrairement à ce que je disais dans un précédent message, porté par une allégresse irraisonnée, nous ne risquons pas de battre ce record-là, ni en 2021 ni en 2022.

Courage Antoine, les lendemains seront meilleurs. Les hommes de 1919, 1920 et 1921 arrivent au siècle en masse et bon nombre d'entre eux viendront enchanter nos palmarès dès 2024.

La baisse des naissances affectera certes les hommes nés pendant la première guerre mondiale mais également les femmes qui approchent les 107 ans. A la naissance, il y a 105 garçons pour 100 filles en moyenne. Notre palmarès général devrait en être affecté.
Daniel Lejay
Daniel Lejay

Messages : 2051
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 69

Denis Le Fèvre et JPK aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Les centenaires hommes nés pendant la première guerre mondiale

Message par Arnaud Le Page Mar 31 Aoû 2021 - 19:17

La mobilisation générale des pères de familles intervint en août 1914. Durant les quatre lourdes années du conflit, ce furent 8 millions d'hommes qui partirent sous les drapeaux, soit 80% de la population masculine française née entre 1867 et 1900. Leurs projets familiaux furent anéantis, compromis, au mieux différés puisqu'ils étaient arrachés à leurs foyers. Bien sûr naquirent encore les bébés conçus avant leurs départs, les pauvres ! Evidemment, il y eut quelques procréations illégitimes... mais dès 1915, la natalité allait inéluctablement chuter, passant de 710 000 naissances à 360 000 en 1916 (-50% !).

C'était il y a 107 ans... Or nous sommes au moment où le nombre de centenaires masculins dans le palmarès 107+ tutoie les sommets. Si ce record doit être battu, c'est prochainement car après, nous devons nous attendre à une dégringolade. Celle-ci a d'ailleurs déjà eu lieu pour le palmarès masculin 105+. Le record avait été établi à 54 en janvier 2020. Depuis, la chute a été sévère et nous sommes actuellement sur un effectif de 36 messieurs grands centenaires. Alors, contrairement à ce que je disais dans un précédent message, porté par une allégresse irraisonnée, nous ne risquons pas de battre ce record-là, ni en 2021 ni en 2022.

Courage Antoine, les lendemains seront meilleurs. Les hommes de 1919, 1920 et 1921 arrivent au siècle en masse et bon nombre d'entre eux viendront enchanter nos palmarès dès 2024.
Arnaud Le Page
Arnaud Le Page
Admin

Messages : 4134
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 56
Localisation : Vannes

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay, Amzer, JPK et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty De plus en plus de centenaires, en Bretagne ...

Message par JPK Mar 15 Juin 2021 - 22:35

Plus modestement, il n'est plus question de supercentenaires dans le monde mais de centenaires en Bretagne (ce qui n'écarte pas le dépassement des 110 ans).

lien Article Le Télégramme

L'article, en autre, liste quelques nouveaux centenaires récents et site le Forum comme source pour le classement des doyens.
JPK
JPK
Admin

Messages : 2145
Date d'inscription : 15/12/2019
Age : 56
Localisation : Brest

https://gw.geneanet.org/jpk29160_w

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty De plus en plus de supercentenaires

Message par Daniel Lejay Mar 13 Avr 2021 - 11:00

Il y aurait de plus en plus de supercentenaires dans le monde.
lien Les News 11/04/2021

Je suis surpris de la place flatteuse des Etats-Unis, en tout cas quand je regarde différents palmarès. A contrario, je trouve le Japon mal-placé.
Comme je ne sais pas comment ces statistiques ont été réalisées et comme je me fie à mes impressions, j'accepte volontiers de me tromper.
Daniel Lejay
Daniel Lejay

Messages : 2051
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 69

Denis Le Fèvre et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Proportion de supercentenaires recensés de leur vivant

Message par Cyril Depoudent Jeu 1 Avr 2021 - 2:11

Grâce aux fichiers des décès de l'Insee rendus publics en novembre 2019, nous pouvons raisonnablement affirmer que nous connaissons la quasi-totalité des supercentenaires décédés en France depuis la fin des années 1980... Assez logiquement, le nombre de découvertes à titre posthume a augmenté, ce qui s'est particulièrement remarqué dans la classe 1909 (avec mesdames Chevrel, Bracquart, Lapha, Sola, Gauthier, Massonneau, Maury, Mouret et Bensaïd). Face à l'abondance d'avis de décès "surprise" et de décès passés sous silence, il m'est venu l'idée de comparer, pour chaque année de naissance, la proportion de supercentenaires français connus de leur vivant par la "French Team".

En plus de l'histoire de LGCF qui remonte à 2013, j'ai utilisé les archives de la liste de diffusion Worlds_Oldest_People, où plusieurs d'entre nous étions déjà actifs auparavant. C'est ainsi que j’ai pu déterminer, pour chacun des 297 supercentenaires français nés entre 1894 et 1910 que nous connaissons, lesquels étaient déjà recensés de leur vivant, autrement que de façon confidentielle par une personne seule ou un organisme de recherche soumis au secret statistique. Par ailleurs, j'ai décidé de faire la dictinction entre les supercentenaires connus à l'époque de leur 110e anniversaire (ce qui inclut les découvertes faites suite à l'annonce inattendue de la célébration d'un tel événement) et ceux dont l'existence ne nous a été révélée qu'à un âge plus avancé. Bien entendu, les effectifs de supercentenaires découverts tardivement ou à titre posthume ne sont pas encore définitifs dans les classes d'âges les plus récentes, surtout pour 1910. Malgré tout, les classes d'âges antérieures potentiellement lacunaires (1909, 1908, voire 1907) devraient être suffisamment complètes pour que mon graphique ci-dessous soit représentatif :

Longévité et population Effica13

Visuellement, on observe un changement en 1903, c'est-à-dire pour les personnes ayant fêté leur 110e anniversaire en 2013. Or, cette année est à la fois celle de la fondation de LGCF et celle où le nombre de nouveaux supercentenaires a explosé en France : d'une moyenne annuelle de 11 (±4) en 2004-2012, cet indicateur a brusquement grimpé à 24 (±5) en 2013-2020, ce second chiffre étant de surcroît destiné à être révisé à la hausse au fur et à mesure des nouvelles découvertes. Dans le même temps, en dépit des contre-performances de 1909, la proportion de supercentenaires connus à l'époque de leur 110e anniversaire et celle de supercentenaires recensés de leur vivant ont globalement progressé, puisqu'elles s'élevaient respectivement à 62% (±17) et 75% (±14) en 2004-2012, contre 76% (±9) et 83% (±8) en 2013-2019, même si ces deux derniers chiffres seront appelés à diminuer légèrement en cas de découverte tardive ou posthume d'autres supercentenaires nés avant le 31/12/1909. Par conséquent, à moins que 1910 ne nous réserve un grand nombre de découvertes posthumes, je crois que nous pourrons considérer 1909 comme un accident de parcours et regarder ces chiffres comme la preuve que le taux de détection des supercentenaires français de leur vivant est aujourd'hui à son maximum (du moins pour le moment) !

Maintenant, en ce qui concerne le pourquoi de ces détections tardives ou posthumes... Si l'on examine les âges au décès, on constate que les supercentenaires connus à l'époque de leur 110e anniversaire vivent en moyenne 111,1 ans (±1,1), tout comme ceux qui demeurent dans l'ombre à cet âge puisqu'ils affichent 111,1 ans (±1,0). J'aurais tendance à en déduire que la non-médiatisation de certains de nos aînés ne dépend donc pas de leur état de santé à 110 ans : on ne dissimule pas nécessairement les plus mal en point, pas plus qu'on ne met systématiquement en avant les plus fringants. C'est avant tout une décision familiale ou personnelle. En revanche, le maintien d'un tel anonymat dépend clairement de la durée de survie du supercentenaire. En effet, si les découvertes posthumes concernent des personnes âgées de 110,7 ans (±0,6), les détections tardives mettent en scène des supercentenaires dont la longévité moyenne est significativement plus élevée : 112,2 ans (±1,0). Et oui, je suis conscient que j'enfonce des portes ouvertes en disant que les "rouges" auraient pu être des "jaunes" s'ils avaient vécu plus longtemps, et inversement...

Là où ça devient plus intéressant, quoique toujours relativement prévisible, c'est qu'entre le groupe des "verts" et celui des "jaunes" + "rouges", il existe des disparités d'origines géographiques : 87% des supercentenaires connus à l'époque de leur 110e anniversaire étaient nés en France métropolitaine, contre seulement 70% des supercentenaires recensés tardivement ou à titre posthume. Si l'on prend les données dans l'autre sens, elles sont encore plus parlantes : 76% des supercentenaires nés en France métropolitaine étaient connus publiquement à l'époque de leur 110e anniversaire, un chiffre qui baisse à 64% pour les natifs de l'étranger (Alsace-Lorraine exclue), 52% chez les ultramarins, et s'effondre à 25% pour les natifs d'Algérie période française. De là à conclure qu'il existerait des barrières géographico-culturelles nous empêchant d'accéder à une partie de nos supercentenaires, il n'y a qu'un pas.

EDIT Arno : Très intéressant ! Beau travail statistique.


Dernière édition par Cyril le Jeu 2 Sep 2021 - 15:22, édité 1 fois (Raison : Désactivation des smileys)
Cyril Depoudent
Cyril Depoudent
Admin

Messages : 963
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 40
Localisation : Finistère

Denis Le Fèvre, Daniel Lejay, Antoine76, Guillaume Legris, JPK et Sylsyl aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Mes réponses à Barti

Message par Arnaud Le Page Mer 2 Déc 2020 - 23:56

Barti a écrit:
Relis mon message. J'ai dit que c'est le classement qui n'a plus de raison d'être, pas les données publiées.
Une analyse moins radicale de ce que j'ai écrit aurait été de considérer que je préférais que le classement repose sur une méthode cohérente. Il n'a jamais été question de tout supprimer.
D'accord, donc un tableau de fratries sans classement par âges ! Je ne suis pas sûr qu'un classement alphabétique des patronymes de fratries passionne les foules...

EDIT : Ta citation a disparu ! Je ne sais pas pourquoi. Pas très grave, on devine bien.


Farfelu ? Non. Il faut bien fixer un cadre aux recherches. Pour prendre en considération les non centenaires dans les fratries, il faudrait relever considérablement le seuil d'investigation et les recherches seraient bien plus compliquées encore.

Les 4 soeurs ont toutes atteint 100 ans et 136 jours, dont trois ont atteint 103 ans et 283 jours, deux ont atteint 105 ans et 40 jours et la plus âgée 109 ans et 135 jours. C'est comme cela que je le conçois.
C'est bien ainsi que je l'avais compris.



Et puis, "profondeurs", c'est un bien grand mot. Des quatuors, il n'y en a pas des mille et des cents.
Oui, bon, je te l'accorde.



Mais si je peux à la limite concevoir que cette notion peut se discuter avec ton exemple de l'équipe, je ne concevrai jamais la cohérence et la pertinence d'un classement par âge cumulé avec un seuil d'éligibilité reposant sur un âge commun (voir les exemples cités précédemment pour la mise en évidence de cette absurdité).
Je ne comprends pas cette différence de traitement.

D'une manière plus générale, il est peut-être temps de s'interroger sur la vocation scientifique de ce site. 
Je n'ai pas d'états d'âmes sur une excessive vulgarisation. Je fais passer les impératifs de communication en premier quitte à perdre un peu de rigueur scientifique. L'objectif est plus sur le social.
Toi, tu ne t'y retrouves pas. Je peux le comprendre.
Arnaud Le Page
Arnaud Le Page
Admin

Messages : 4134
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 56
Localisation : Vannes

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Méthode de classement des fratries

Message par JPK Mer 2 Déc 2020 - 23:28

Arno a écrit:JPK, je reconnais que tu as déjà formulé toutes ces propositions  dans l'autre fil mais il était bien de les confirmer maintenant. Celle qui retient le plus mon attention est le proposition de l'âge moyen plutôt que de l'âge cumulé. Je trouve que cela véhicule encore plus de sens du point de vue de la réalité.
Tout est pertinent : prise en compte de l'âge moyen puis en cas d'égalité, les critères successifs suivants :
- Période de vie
- Proportion d'hommes
- Dispersion des âges
C'est dans cet ordre que ces critères apparaissent dans ton message mais je ne suis pas certain que le premier critère pour départager prime sur les deux suivants dans ton idée.
Malheureusement, cela me parait beaucoup trop complexe à mettre en place mais mes compétences techniques et mathématiques sont trop limitées pour juger de la complexité d'une telle programmation.

Comme nous avons des feuilles avec des fratries de même nombre de membres, les "moyennes" et "âge cumulé" ont un effet totalement identique sur le classement, ses deux grandeurs ne diffèrent que par un facteur d'échelle, ou coefficient multiplicateur, qui est le nombre entier de membres.

Le premier avantage de l'âge cumulé est qu'il est plus facilement vérifiable "à l'œil", ou qu'au moins des erreurs grossières sont détectables. En "maintenance" des tableaux, nous sommes parfois amenés à faire le correctif sur un âge, décès d'un vivant ou erreur, la correction de l'âge cumulé (qui n'est pas programmée ) est assez facile de tête.

Pour avoir découvert ce domaine il n'y a pas si longtemps, j'ai été surpris au début de ne pas voir  l'âge moyen. Ensuite, je me suis dit que c'était une forme de tabou, un respect pour la vie humaine, où les deux longévités, évoquées individuellement , pouvait être sommées (et on vu sur un autre forum que ça pouvait provoquer des émotions) mais pas "mélangées" ou "divisées". L'âge cumulé est une somme de durée et s'exprime donc dans l'unité de temps. Un âge est une durée, soit un écart de temps entre deux dates, un âge cumulé ne peut être rattaché à deux dates. L'âge cumulé, pour un duo, ce sont les années et jours de vie du premier, et on aboute les années et jours de vie du second. Deux cordelettes, que l'on tend bien, que l'on aboute et dont on mesure la longueur totale. La moyenne d'un duo ne donne que des demi-années de vie, je pense que cela heurte.

Moyenne et âge cumulé, c'est du kif, mais autant ne pas heurter les sensibilités. Là ou je veux bien te suivre, c'est si on devait utiliser une moyenne élaborée, auquel cas, c'est effectivement cette valeur qui devrait être dans le tableau.  
J'ai entendu des critiques autour de la dispersion des âges, voir d'un effet néfaste de l'âge maximum. Personnellement,  je n'ai pas fait d'étude sur les probabilités d'occurrence d'une fratrie dispersée ou centrée. Par contre, si il y a un consensus pour limiter l'influence des valeurs extrêmes au profit des valeurs médianes, on peut proposer une moyenne pondérée. Typiquement    0,5 1 0,5 pour un trio et 0,5 1 1 0,5 pour un quatuor. Ce sont des approches très classiques en traitement du signal, maintenant, moins classique serait une moyenne dissymétrique (1 1 0,5) par exemple pour les coefficients pondérateurs pour un trio. C’est implémentable, encore plus facilement si les âges sont ordonnés.  
Pour les duos, je n’ai pas de proposition symétrique, j’avais vaguement pensé à plafonner l’âge maximum à 110 pour un cumul qui serait divisé par 2, mais ça serait franchement bizarre pour les sœurs Méri. Maintenant, toujours en approche dissymétrique, on fait (min + 0,5 max)/1,5  .

Je n’ai pas de complexe a redire qu’effectivement, époque et présence masculine affecte significativement la rareté d’une fratrie. Malheureusement, aucun des deux ne prime sur l’autre. Si on prend trois duos de 206 ans d’âge cumulé, les deux femmes des années 1915 seront classées en dernier, mais la façon de départager un duo historique d’un duo ayant au moins un membre masculin est complexe. Si je reste dans un rôle de conseiller puisque j’ai déjà donnée mon avis sur la question, je dirai, laisse tomber l’historique qu’on pourra rehausser par un code de couleur et fait la part belle au « beau sexe ». Pour la dispersion, attendons l’avis de Cyril, mais si c’est confirmé, proposons une moyenne pondérée dans le classement, comme ça la gestion des ex aequo portera uniquement d’abord sur les « en vie » , puis sur le nombre d’hommes.

On proposera une formulation dans un renvoi du type « afin de réduire l’influence des âges extrêmes (minimum et maximum)  atteint dans la fratrie, les moyennes sont pondérées par un coefficient de 0,5 sur ces valeurs. Pour les duos, l’âge maximum est pondéré à 0,5.


Dernière édition par jpk29160 le Jeu 1 Avr 2021 - 7:02, édité 1 fois
JPK
JPK
Admin

Messages : 2145
Date d'inscription : 15/12/2019
Age : 56
Localisation : Brest

https://gw.geneanet.org/jpk29160_w

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Méthode de classement des fratries

Message par JPK Mer 2 Déc 2020 - 21:50

Guillaume a soulevé plusieurs problématiques, j’ai en effet comme habitude de débattre point à point sur les arguments évoqués, ainsi que le feraient deux scientifiques à propos d’une publication ou deux parties ayant un différent juridique.

La première concerne la différence de vue entre le commun et l’individuel. Je ne pense pas que la répétition ait eu un effet favorable à ma compréhension, néanmoins, ce mot est peut être un peu présomptueux dans ma bouche, qui peut prétendre comprendre ? Donc je pense tout de même avoir appréhendé les deux notions.

J’ai fait de nombreux efforts pour chercher des situations où la performance d’un groupe est dictée par le plus faible d’entre eux. J’ai d’abord pensé à des situations artificiels de jeux ou sports, je pense en particulier à un jeu ou le premier qui flanche (tombe à l’eau) fait perdre son équipe, ou à ses sympathiques rencontres sportives (course, natation) où deux personnes de deux générations différentes (famille ou amis) doivent faire la course sans s’éloigner l’un de l’autre de plus d’une certaine distance.

Des exemples existent, mais ils ne tiennent que par des règles imposées, alors j’ai pensé à des situations extrêmes, comme les cordées en haute montagne ou des soldats sur un champs de mines (rassurez-vous, je n’ai qu’une idée livresque de ses situations).

Néanmoins, j’avais surtout à l’esprit des situation cumulatives, le relai en course (avec tout de même en relai un nivellement par la disqualification ou l’erreur de passage), des ouvriers portant des parpaings, je me voyais aussi  cherchant les règles de publication d’un palmarès de fratries d’hommes de grande taille et j’aurai probablement mis un seuil à 2m puis fait un classement en taille moyenne.  

Donc, effectivement, peut être à cause de mon caractère ou de mon vécu, je n’ai aucun problème à manipuler les caractéristiques individuelles de nos centenaires. Le groupe que nous traitons ne tient rien au hasard, ils ont la filiation en commun.

Le second argument évoqué dernièrement par Guillaume concerne la moyenne d’âge d’une fratrie évincée par le seuil à 100 qui pourrait surpasser celle d’une fratrie de centenaires. Il s’agit peut être d’un argument plus ancien, auquel cas je ne l’avais pas vu et je m’en excuse. Le cas peut bien sûr ce produire, le nouveau seuil de publication des duos à 205 rend probablement les cas plus rares pour les duos mais c’est évident que cela existe.

Une première façon de voir les choses et de considérer que nous classons les fratries par une fonction d’âge et que nous ne retenons que celles qui dépassent N*100+K(N), N étant le nombre de membres, et K valant 5 pour N=2 et 0 pour les valeurs de N supérieures strictement à 2. La fonction d’âge donne 0 si un des N âge est inférieur à 100, sinon elle donne la somme des âges. Cette fonction est décrite, elle est parfaitement reproductible, le triplet 100 ;105 ;106 aura comme image 311 et le triplet 99,365 ;107;108 comme image 0.  Au contestataire, arguant que sa fonction  d ‘âge le rend éligible, on répondra, non, elle est à zéro, vous n’êtes pas au dessus du seuil.

Guillaume est revenu plusieurs fois sur le domaine scolaire et, en référence à ses interventions, j’ai cité dernièrement le ou les notes éliminatoires. J’ai le souvenir d’un concours scientifique où l’admissibilité à l’oral était basée sur le classement par une moyenne pondérée des épreuves écrites et que  l’épreuve de français avait une note éliminatoire. Il est bien évident qu’une personne éliminée par le français pouvait avoir une note moyenne dépassant celle d’un admissible. Je veux bien discuter de la problématique des éliminés, mais en aucun cas je n’estime que cela remet en cause la méthode de classement.
Parlons tout de même des éliminés, le parallèle scolaire me ramène à cette remarque de Guillaume qui de mémoire parle d’un major éliminé à cause de son 2/20, la référence exacte est « Alors Arnaud, on refuse de calculer la moyenne du major de promo à cause de son 2/20 ? ».
La première remarque est que les notes sont souvent données par un jury, ce sont des personnes qui analyse une situation avec discernement comme le collège des modérateurs de ce forum. Si ce candidat est vraiment exceptionnel, ils donneront les notes idoines pour qu’il soit reçu, dans l’hypothèse ou la note provisoire de 2/20 était éliminatoire. Il  me semble, pour parler d’exemple illustre, que le mathématicien Henri Poincaré ait eu une situation de ce type pour son baccalauréat.

Cela m’amène à reformuler une idée que j’ai déjà exposée qui est que nous devrions trouver un moyen de publier des données validées autour des fratries centenaires sur leur extension « non centenaire », exceptionnelle par leur âge cumulé.  Je ne parle pas de l’extension à un seul centenaire car, d’en l’esprit d’un seuil d’âge cumulé à N*100+15, les cas de doublet dépassant 215 seraient vite étudiés.

Une proposition serait d’avoir une rubrique autour de la grande longévité en famille (par le sang) qui évoquerait les parents/enfants et les fratries non centenaires.

J’aimerai à ce stade de mon message souligner que, dans le domaine des fratries centenaires, alors même que nous dialoguons beaucoup sur la méthode de classement, plusieurs voies se sont élevées pour marquer l’adhésion très forte au statut de centenaire  et pour marquer la non remise en question du seuil d’élimination à 100 ans.

Je vois plus autour de ses discussions  un consensus extraordinaire qu’une discorde. Je rappelle que les fratries de centenaire sont pour la plupart publiées « au fil de l’eau »  par message et qu’elle sont hébergées dans un « tableau ». Arnaud, décrivant ce même tableau sur le forum de Geneanet l’appelait « relevé de fratrie ». Dernièrement, mais sans modifier l’intitulé des rubriques, Arnaud a parlé de ce tableau comme d’un « palmares ». Si j’oublie ce terme pompeux, nous sommes dans une présentation humble de cette activité et en plus nous décrivons les nombreuses problématiques qui nous semblent biaiser la représentativité par rapport à l’idée que nous avons de la réalité.

Nous publions dans ce tableau l’âge cumulé et nous classons les fratries selon cette valeur. Le formalisme de la présentation, la technique de diffusion, tout concorde à ce qu’un utilisateur averti s’approprie le tableau pour le reclasser à sa façon sur un tableur personnel. L’absence du sexe est embêtante (Camille est un garçon ? Hilaire est une fille?) , ainsi que d’un indicateur de la zone de naissance (commune ou département), mais nous devrions nous atteler à combler ce manque. En attendant, l’État met à disposition un formidable outil, deces.matchid.io qui, au travers de sa fonction « appariement » permet d’identifier des personnes du fichier des personnes décédées à partir d’informations partielles.

L’évolution des tableurs de diffusion, une plus grande expérience en interne, tout cela devrait nous permettre de plancher, comme le suggère Antoine, sur un moyen de permettre à notre public et directement par l’outil de consultation d’accéder à la vision qu’il attend des fratries au moyen de filtres et fonctions de tri.
J’ai quelques avis sur ce qui devrait être fait :
- tout d’abord, par respect pour les convictions des uns et des autres, je propose que le classement de base ne soit ni l’âge commun, ni l’âge cumulé, par ordre des département ou ordre alphabétique des noms.
- l’âge cumulé étant utilisé dans d’autre (s) forum internationaux,  je plaide en faveur de son affichage
- enfin, compte tenu de la présence de fratries extraites de fratries de tailles supérieures, on pourrait réfléchir à masquer ces fratries (je le trouve souhaitable), conserver la « meilleur fratrie » (idem) , voire, si c’est techniquement possible, injecter toutes les fratries déduites.

Voilà, il y a eu beaucoup de messages depuis que je prépare cette réponse et la, je suis saturé et je vais uniquement répondre aux questions d’Arnaud.
JPK
JPK
Admin

Messages : 2145
Date d'inscription : 15/12/2019
Age : 56
Localisation : Brest

https://gw.geneanet.org/jpk29160_w

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Une (peut-être) ultime tentative

Message par Guillaume Legris Mer 2 Déc 2020 - 15:40

Arno a écrit:
Voilà qui est bien radical ! Ainsi, pout toi, il vaudrait mieux supprimer ce classement plutôt que de le laisser sous sa forme actuelle. En disant cela, tu ne tiens pas compte de l'intêret des données publiées, de l'intérêt des membres ou non membres qui consultent régulièrement ces deux palmarès, des références enfin sérieuses pour les journalistes. Je ne peux pas rester sans réaction lorsque je vois de telles phrases.

Relis mon message. J'ai dit que c'est le classement qui n'a plus de raison d'être, pas les données publiées.
Une analyse moins radicale de ce que j'ai écrit aurait été de considérer que je préférais que le classement repose sur une méthode cohérente. Il n'a jamais été question de tout supprimer.

Arno a écrit:
J'ai répondu à cette question et Antoine en a remis une couche.

Tu ne m'as pas donné ton ressenti sur les exemples que j'ai donnés quant au fait de supprimer une partie de l'effectif d'un classement par la prise en compte d'un critère non-pertinent. Vraiment, ça ne te semble pas farfelu ?

Arno a écrit:
De toute manière sans même évoquer l'intégration de non centenaires, l'idée de base est selon plusieurs personnes de ce forum (à l'exception notable de Cyril) contraire à la logique.
Il s'agit ni plus ni moins de déterminer la valeur d'une équipe en s'appuyant sur celle de son joueur le plus faible.
Ainsi, prenons l'exemple frappant du quatuor de Roton
Il se retrouve dans les profondeurs du classement du fait d'une "performance collective" de 100 ans et 136 jours  Exclamation Exclamation

Les 4 soeurs ont toutes atteint 100 ans et 136 jours, dont trois ont atteint 103 ans et 283 jours, deux ont atteint 105 ans et 40 jours et la plus âgée 109 ans et 135 jours. C'est comme cela que je le conçois.
Et puis, "profondeurs", c'est un bien grand mot. Des quatuors, il n'y en a pas des mille et des cents.

Pour tout te dire, moi aussi au début je trouvais que les âges cumulés étaient une bonne méthode de classement, mais c'est juste car je ne m'étais jamais profondément interrogé sur les possibles autres méthodes, jusqu'à ce que j'entende parler de l'âge commun. Je pense très sincèrement que c'est la meilleure méthode qui puisse tenir compte d'une performance collective. Mais si je peux à la limite concevoir que cette notion peut se discuter avec ton exemple de l'équipe, je ne concevrai jamais la cohérence et la pertinence d'un classement par âge cumulé avec un seuil d'éligibilité reposant sur un âge commun (voir les exemples cités précédemment pour la mise en évidence de cette absurdité).
Guillaume Legris
Guillaume Legris

Messages : 723
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 26
Localisation : 51

Revenir en haut Aller en bas

Longévité et population Empty Re: Longévité et population

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum