LES GRANDS CENTENAIRES FRANÇAIS

LONGÉVITÉ ET ENVIRONNEMENT

Aller en bas

LONGÉVITÉ ET ENVIRONNEMENT

Message par Arno le Ven 27 Déc 2013 - 18:28

"Zones Bleues" est un projet de Dan Buettner's qui étudie les régions du monde où l'on recense un très haut pourcentage de centenaires menant toujours une vie très active. Avec l'appui du National Geographic et de différents autres organismes, des scientifiques et des démographes ont classé ces endroits de longévité exceptionnelle par la capacité de leurs habitants à vivre plus longtemps que quiconque dans le monde. Ce ne sont plus des centenaires, mais des supercentenaires.
Les cinq zones bleues recensées dans cette étude sont :
- une zone de collines situées sur une île italienne de Sardaigne, habitée principalement par des bergers.
- une poche à Loma Linda, en Californie, où vit un groupe d'adventistes du septième jour.
- une région dans les montagnes du Costa Rica, sur la péninsule de Nicoya
- une zone située à Okinawa, au Japon.
- l'île d'Ikaria en Grèce.
Parmi les résidents de ces communautés, les chances d'atteindre l'âge de 100 ans sont jusqu'à dix fois supérieures à ce qu'elles sont pour la moyenne de la population en Amérique du Nord ou en Europe, tandis que l'incidence des maladies cardio-vasculaires et de cancer sont nettement inférieures à ce que l'on note dans la plupart des autres régions.
Cette étude vise bien sûr à mettre en évidence des constantes dans ces zones géographiques qui constitueraient des facteurs favorisant la longévité.
Il est à noter que bon nombre de ces endroits réputés pour produire des centenaires ont été contestés par les scientifiques, les âges avancés étant souvent exagérés et invérifiables, faute de pièces administratives.


Dernière édition par Arno le Sam 21 Juil 2018 - 21:55, édité 3 fois
avatar
Arno
Admin

Messages : 1970
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 51
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comment déterminer l'appartenance géographique dans les statistiques sur les centenaires ?

Message par Admin le Sam 28 Déc 2013 - 19:17

Christian Mortensen est né au Danemark en 1882 et décédé aux Etats-Unis en 1998. Il a passé les 95 dernières années de sa vie au pays de l’oncle Sam : Illinois, Texas et Californie. Néanmoins, dans la plupart des documents statistiques, il est d’abord enregistré comme citoyen danois même s’il est précisé par la suite qu’il fut résident américain.
Dina Manfredini est née en Italie en 1897 et décédée aux Etats-Unis en 2012. Elle a passé les 92 dernières années de sa vie dans l’état de l’Iowa. A la différence de Christian Mortensen, elle a pris la nationalité américaine. Elle est donc enregistrée comme citoyenne américaine et n’apparaît qu’en marge des statistiques italiennes sur les supercentenaires.
Ces deux illustres supercentenaires montrent qu’il y a débat sur le pays de rattachement pour élaborer des statistiques démographiques sur la longévité extrême.
La plupart du temps, nos doyens et nos doyennes sont titrés en fonction de leur dernier lieu de résidence. Ainsi, une personne peut vivre à son domicile jusqu’à un âge assez avancé, intégrer une maison de retraite située dans une autre commune pour les dernières années de sa vie et, devenir la doyenne de la commune où se trouve implantée la résidence. Les habitants de la commune d’origine peuvent légitimement se sentir « dépossédés » de leur chère doyenne.
Le dernier cas qui m’a amené à l’écriture de cet article est celui d’Anne de Sousberghe née en 1904 à Bruxelles. Elle a vécu en Belgique jusqu’en 1958 puis a migré vers l’Angleterre. Autrement dit, elle a vécu 54 ans dans son pays natal et voilà 55 années qu’elle vit outre-Manche. Alors, quel pays doit la comptabiliser dans ses statistiques ?
Doit-on privilégier le lieu de naissance, les origines ethniques qui peuvent bien sûr différer du lieu de naissance, le lieu de résidence le plus longuement fréquenté, le dernier lieu de résidence ?
 
Voici mon avis personnel sur cette question. Je considère que le principal intérêt des statistiques réside dans ce que l’on va pouvoir en déduire sur les critères favorisant la longévité. Choisir un critère pour déterminer le pays de rattachement, c’est mettre en avant un facteur de longévité prépondérant.
 
Si l’on pense que l’héritage génétique est le principal critère pour vivre longtemps, il faut alors rechercher prioritairement les origines ethniques de la personne. On peut alors recourir à la généalogie mais bien souvent, à une époque où la mobilité géographique était moindre qu’aujourd’hui, le lieu de naissance peut suffire.
Si l’on considère que le mode de vie, les habitudes alimentaires et culturelles, l’environnement et le climat sont plus influents que le patrimoine génétique, mieux vaut prendre en compte le lieu de résidence le plus longuement fréquenté dans la vie de la personne.
J’estime que ces deux approches ont le mérite d’être scientifiques contrairement à la troisième qui relève plus du choix politique.
Dans cette troisième option, la plus communément répandue dans nos régions et départements, on va rattacher la personne centenaire à son dernier lieu de résidence, souvent un EHPAD ou autre structure pour personnes âgées. L’institution peut mettre en avant la bientraitance de ses résidents. La visite traditionnelle des maires de la commune est clairement un acte politique avec ce message implicite ou parfois explicite que le territoire municipal est un lieu où il fait bon vivre et où les personnes âgées sont pleinement prises en considération. Dans cette optique, le découpage administratif prévaut sur toute autre considération.
Je reconnais que je mets en œuvre cette dernière option pour ne pas me trouver en marge des pratiques les plus courantes. Cependant, je crois que le facteur d’hérédité est celui qui joue le rôle le plus important dans la longueur de l’existence.

Vos avis ou apports sur cette question m’intéressent beaucoup…


Dernière édition par Centenarian le Dim 29 Déc 2013 - 23:37, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 244
Date d'inscription : 12/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La fleur de l'âge à Okinawa

Message par Arno le Mar 7 Jan 2014 - 23:42

Arnaud56 a écrit:"Zones Bleues" est un projet de Dan Buettner's qui étudie les régions du monde où l'on recense un très haut pourcentage de centenaires menant toujours une vie très active. [...]
Les cinq zones recensées dans cette étude sont :
- une zone de collines situées sur une île italienne de Sardaigne, habitée principalement par des bergers.
- une poche à Loma Linda, en Californie, où vit un groupe d'adventistes du septième jour.
- une région dans les montagnes du Costa Rica, sur la péninsule de Nicoya
- une zone située à Okinawa, au Japon.
- l'île d'Ikaria en Grèce.
[...]
Aurait-on découvert le secret des habitants d'Okinawa ?

"L'archipel Nippon d'Okinawa est mondialement connu pour ses célèbres temples, dans lesquels vivent des moines adeptes de spiritualité et d'arts martiaux ancestraux.Ce que l'on sait moins, c'est que cette région regorge de centenaires en parfaite santé, et même se ce que l'on appelle des super-centenaires, qui ont allègrement passé la barre des 107 ans !La longévité des habitants de l'île japonaise, serait due à leur alimentation, essentiellement à base de poisson selon de nombreux experts, mais l'un d'entre eux, le professeur Shinkichi Tawada irait plus loin, en prétendant qu'elle serait davantage liée à la consommation depuis des millénaires, d'une plante locale : la "fleur de getto" (prononcer "guetto").Cette plante, cousine du gingembre, aux dires de Shinkichi Tawada, serait susceptible d'augmenter l'espérance de vie !Il déplore que de nos jours, son emploi se perde...
Ce professeur en agronomie de l'Université des Ryukyu de Nishihara, à Okinawa déclare, je cite : "Okinawa jouissait il y a encore quelques décennies de l'espérance de vie la plus longue au monde, je me suis toujours intéressé aux substances qui, dans l'alimentation traditionnelle, en sont à l'origine"
Shinkichi Tawada, étudie la "fleur de getto" depuis voilà 20 ans et récemment, aidé des chercheurs de son laboratoire, il a mené une expérience sur de vers "démotodes", séparés en deux groupes. Les vers du premiers groupe, exposés de façon quotidienne à de l'huile essentielle de getto ont vécu plus longtemps que ceux en étant privés (on parle de 22,6 % de longévité supplémentaire avec la fleur).
Ce serait la substance (le resvératrol) contenue massivement dans les fleurs blanches, baies rouges et feuilles vertes du getto qui serait à l'origine de ce petit miracle.Le "resvératrol" est en fait un antioxydant reconnu des scientifiques depuis longtemps et présent également dans le raisin.La jeune génération nippone, boude la consommation de cette plante ancestrale, car préférant se tourner vers une alimentation style fast-food, à cause de la présence de quelques 19 000 militaires américains qui résident sur l'archipel.
Le professeur Tawada avec ce qu'il appelle son élixir de jouvence, compte relancer l'économie de l'île d'Okinawa. En effet le getto peut rentrer dans la composition de produits de beauté, infusions, alimentations etc et même devenir utile dans le secteur médical..."
 (Sources Maxisciences.com medsynet.com )

Fort peu de chances que vous ayez consommé du getto pendant les fêtes de fin d'années... Cependant, si vous souhaitez ardemment rester dans la fleur de l'âge, le régime "Okinawa" pourrait faire partie de vos bonnes résolutions pour 2014, non ?
avatar
Arno
Admin

Messages : 1970
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 51
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espérance de vie française par département

Message par Arno le Dim 26 Juil 2015 - 1:47

L'INSEE fournit l'espérance de vie moyenne par département. Il est donc possible de dresser une carte des départements, de déterminer des tranches d'âge et d'adopter un code couleurs pour visualiser les régions de France où l'on vit globalement plus longtemps. Il existe par ailleurs tout un tas de cartes de France construites sur un critère environnemental : type de climat, qualité de l'air, qualité de l'eau, taux de radon... 
Alors, on superposerait la carte de longévité avec des cartes environnementales pour déterminer les critères les plus influents sur l'espérance de vie des populations et puis voilà ! Eh bien non ! Ce serait trop simple...
Pourquoi. Parce que s'appuyer sur des espérances de vie départementales est beaucoup trop globalisant. Un département ne constitue en rien une unité environnementale. Il recouvre une diversité de conditions météorologiques, des milieux urbains et ruraux, des sites industriels et naturels. Aucune conclusion ne peut être formulée sur des entités aussi disparates. Mieux vaut étudier les zones bleues chères à Dan Buettner. Les zones bleues sont de petites poches géographiques à travers le monde où les gens outre une longévité exceptionnelle, mènent une vie saine et active. Avons-nous en France, quelques villages bleus, des vallées de nonagénaires ou encore des hameaux de centenaires ? Pas sûr...
Regardons tout de même cette carte d'espérance de vie par département en nous abstenant d'interprétations imprudentes.


Des disparités existent bel et bien et n'imaginez pas que ce sont nos amis d'outre-mer seulement qui nous créent ces écarts.
Quelques exemples concrets :
L'homme du Pas-de-Calais vivra 74,8 ans alors que celui des Hauts-de-Seine atteindra 81 ans !
La femme des Ardennes pourra espérer une vie de 82,4 ans surpassée par la Parisienne dont l'âge culminera à 86,2 ans !
Quels commentaires oserez-vous sans risquer une avalanche de contre-exemples ?
avatar
Arno
Admin

Messages : 1970
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 51
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Espérance de vie par département

Message par Barti le Dim 26 Juil 2015 - 3:42

Comme je l'ai dit il y a quelques jours, les records de longévité mondiaux se faisaient, au XIXème siècle, principalement dans le Benelux et les Ardennes (on peut citer les cas de Marie-Angélique Dubois, Pierre Joseph Darcourt, Marie-Jeanne d'Evergroote, Geert Boomgaard, Maria Vleminckx, et peut-être Magdeleine Poncelet). Au temps de Darcourt, il y avait plusieurs hommes belges de 104 ans et + en vie dans le pays ; ce que je trouve bizarre est qu'en deux siècles, cette proportion n'ait quasiment pas augmenté et que les records individuels soient plus bas qu'à l'époque.
On peut conjecturer qu'au XIXème siècle, la région ardennaise était l'une de France les plus propices à la longévité ; mais pour en être sûr il faudrait les statistiques de toute la population. On ne peut rien affirmer avec des "valeurs aberrantes" comme le 110 Club aime à les appeler.

Ce qu'on peut affirmer maintenant, en tout cas, est que la région ardennaise est l'une de France où l'on recense le moins de grands centenaires aujourd'hui (il y en a pour l'instant... aucun affraid ). Bigre... Marie-Angélique Dubois reviendrait de par les morts avec la même qualité de vie d'il y a 200 ans qu'elle reprendrait encore sa place de doyenne.
avatar
Barti
Admin

Messages : 822
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 21
Localisation : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ikaria, l’île grecque ou l'on vit longtemps

Message par Amzer le Lun 3 Aoû 2015 - 10:25

Bonjour,
Je ne savais si certains étaient au courant, sur cette île Grec Ikaria on vivrait plus longtemps qu'ailleurs. D'ailleurs grande question, quel age a le doyen ou la doyenne de la Grèce ?

http://www.lesinrocks.com/2015/08/02/actualite/ikaria-lile-grecque-qui-ne-voyait-pas-la-mort-venir-11764798/
avatar
Amzer

Messages : 342
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 41
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Zones bleues

Message par Arno le Lun 3 Aoû 2015 - 11:19

Arnaud56 a écrit:
Arnaud56 a écrit:"Zones Bleues" est un projet de Dan Buettner's qui étudie les régions du monde où l'on recense un très haut pourcentage de centenaires menant toujours une vie très active. [...]
Les cinq zones recensées dans cette étude sont :
- une zone de collines situées sur une île italienne de Sardaigne, habitée principalement par des bergers.
- une poche à Loma Linda, en Californie, où vit un groupe d'adventistes du septième jour.
- une région dans les montagnes du Costa Rica, sur la péninsule de Nicoya
- une zone située à Okinawa, au Japon.
- l'île d'Ikaria en Grèce.
[...]
Aurait-on découvert le secret des habitants d'Okinawa ?

"L'archipel Nippon d'Okinawa est mondialement connu pour ses célèbres temples, dans lesquels vivent des moines adeptes de spiritualité et d'arts martiaux ancestraux.Ce que l'on sait moins, c'est que cette région regorge de centenaires en parfaite santé, et même se ce que l'on appelle des super-centenaires, qui ont allègrement passé la barre des 107 ans !La longévité des habitants de l'île japonaise, serait due à leur alimentation, essentiellement à base de poisson selon de nombreux experts, mais l'un d'entre eux, le professeur Shinkichi Tawada irait plus loin, en prétendant qu'elle serait davantage liée à la consommation depuis des millénaires, d'une plante locale : la "fleur de getto" (prononcer "guetto").Cette plante, cousine du gingembre, aux dires de Shinkichi Tawada, serait susceptible d'augmenter l'espérance de vie !Il déplore que de nos jours, son emploi se perde...
Ce professeur en agronomie de l'Université des Ryukyu de Nishihara, à Okinawa déclare, je cite : "Okinawa jouissait il y a encore quelques décennies de l'espérance de vie la plus longue au monde, je me suis toujours intéressé aux substances qui, dans l'alimentation traditionnelle, en sont à l'origine"
Shinkichi Tawada, étudie la "fleur de getto" depuis voilà 20 ans et récemment, aidé des chercheurs de son laboratoire, il a mené une expérience sur de vers "démotodes", séparés en deux groupes. Les vers du premiers groupe, exposés de façon quotidienne à de l'huile essentielle de getto ont vécu plus longtemps que ceux en étant privés (on parle de 22,6 % de longévité supplémentaire avec la fleur).
Ce serait la substance (le resvératrol) contenue massivement dans les fleurs blanches, baies rouges et feuilles vertes du getto qui serait à l'origine de ce petit miracle.Le "resvératrol" est en fait un antioxydant reconnu des scientifiques depuis longtemps et présent également dans le raisin.La jeune génération nippone, boude la consommation de cette plante ancestrale, car préférant se tourner vers une alimentation style fast-food, à cause de la présence de quelques 19 000 militaires américains qui résident sur l'archipel.
Le professeur Tawada avec ce qu'il appelle son élixir de jouvence, compte relancer l'économie de l'île d'Okinawa. En effet le getto peut rentrer dans la composition de produits de beauté, infusions, alimentations etc et même devenir utile dans le secteur médical..."
 (Sources Maxisciences.com medsynet.com )

Fort peu de chances que vous ayez consommé du getto pendant les fêtes de fin d'années... Cependant, si vous souhaitez ardemment rester dans la fleur de l'âge, le régime "Okinawa" pourrait faire partie de vos bonnes résolutions pour 2014, non ?
Merci d'avoir trouvé cet article très intéressant Amzer. Il illustre deux autres articles évoqués dans cette rubrique et cités ci-dessus sur les zones bleues de Dan Buettner.
avatar
Arno
Admin

Messages : 1970
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 51
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une brochette de centenaires dans un village pyrénalien durant les années 1820

Message par Barti le Sam 8 Oct 2016 - 18:23

Les centenaires authentifiés du début du XIXème siècle sont très rares mais les revendiqués le sont également.

Pourtant, dépasser l'âge de 100 ans semble être un quotidien à cette époque pour les habitants du petit village de L'Albère, situé à l'extrême-sud des Pyrénées-Orientales, près de la frontière avec l'Espagne.

Le 7 mai 1820 décède Jean Verdagues à l'âge de 100 ans.
Acte de décès

Marguerite Rigail rejoint son concitoyen le 27 juillet de la même année, à l'âge de 103 ans.
Acte de décès

Au mois d'octobre décède Anne Tronyo à l'âge de 96 ans. Je n'ai même pas pris la peine de noter la date ni d'enregistrer son acte de décès tellement son âge semble dérisoire face à tous ces autres cas de longévité.

Enfin, 9 ans plus tard, le frère "puîné" de Jean Verdagues décède dans la même commune à l'âge de 104 ans et 8 mois.
Acte de décès

La filiation des 2 Jean Verdagues est confirmée par l'article dont je me suis servi pour retrouver les différentes actes.

Alors, village de centenaires ou village d'escrocs ?
avatar
Barti
Admin

Messages : 822
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 21
Localisation : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Zone bleue d'Acciaroli en Italie

Message par Arno le Lun 23 Oct 2017 - 0:28

Une zone bleue, pour rappel, est un lieu géographique déterminé où le nombre de centenaires est durablement beaucoup plus élevé que la norme.
Acciaroli est un village qui fait partie de la commune de Pollica dans la région méridionale de Campanie.
Il compte 81 centenaires pour 700 habitants, soit 11,5% de la population !!
Une équipe scientifique a investigué...
L'Express

avatar
Arno
Admin

Messages : 1970
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 51
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LONGÉVITÉ ET ENVIRONNEMENT

Message par Briochin le Mar 24 Oct 2017 - 10:51

Suite au décès d'Honorine Rondello, le Midi Libre a publié un article (payant) où l'auteur constate que les supercentenaires vivant dans le Sud notamment la région Occitanie (Lucille Randon née à Alès vit à Toulon) trustent les premières places dans le classement des personnes les plus âgées de France. M. Jean Marie Robine, directeur de recherches à l'Inserm bien connu de certains membres de ce forum, se penche sur la question et fournit sa propre analyse. A vous de juger!


Article Midi Libre
avatar
Briochin
Admin

Messages : 1971
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 64
Localisation : Fosses 95

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LONGÉVITÉ ET ENVIRONNEMENT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum