LES GRANDS CENTENAIRES FRANÇAIS

Investigations sur de possibles grands centenaires français décédés (anciens et modernes)

Page 2 sur 31 Précédent  1, 2, 3 ... 16 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Base 4

Message par Amzer le Mar 21 Nov 2017 - 19:06

Bonjour,

Je me doutais que tu l'avais, mais je préférais être sur. Par contre, c'est quoi la base 4 ? Excusez-moi pour mon ignorance Wink
avatar
Amzer

Messages : 325
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 40
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

"Séraphine Lacroix"

Message par Barti le Mar 21 Nov 2017 - 11:44

Amzer a écrit:Bonjour,

Avez-vous étudié le cas de Séraphine Lacroix épouse Lion, décédée à 101 ans en 1900 ? Elle serait née le 02/02/1799 à Papleux dans l'Aisne.

Séraphie Joseph Lacroix, veuve de Jacques Magloire Lion, est effectivement décédée à Papleux le 15 février 1900 à l'âge de "cent et un ans". Je l'ai ajoutée à la base 4 en attente d'une prochaine investigation.
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Séraphine Lacroix

Message par Amzer le Mar 21 Nov 2017 - 0:10

Bonjour,

Avez-vous étudié le cas de Séraphine Lacroix épouse Lion, décédée à 101 ans en 1900 ? Elle serait née le 02/02/1799 à Papleux dans l'Aisne.
avatar
Amzer

Messages : 325
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 40
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Catherine GIRARDIN (1834-1937), de Carpentras (Vaucluse)

Message par Barti le Lun 20 Nov 2017 - 21:49

L'Eclair du 29 décembre 1937 rapporte le décès, à Carpentras, d'une certaine "Catherine Gérardin, née Aubagne", née à Carpentras le 20 février 1834, et par conséquent âgée de 103 ans et 10 mois. On y apprend également qu'elle serait devenue veuve à 38 ans.



L'Est Républicain du 31 décembre 1937, paru deux jours après, est en léger conflit avec les données sus-dites en la nommant "Catherine Aulagne, née Girardin" et en reculant le veuvage à 36 ans.



La 2ème identité semble la bonne. L'acte de décès précise que Catherine Girardin, née le 23 février 1834 à Carpentras, fille de Siffrein Girardin et de Marie Rose Nicolet, veuve de Jean Aulagne, est décédée à Carpentras le 25 décembre 1937.

En remontant 58 ans auparavant, on parvient à localiser l'acte de mariage de son fils Joseph Aulagne avec Françoise Comtat, célébré le 29 novembre 1879 à Carpentras, dans lequel il est précisé que Catherine Girardin est présente au mariage, mais que Jean Aulagne est mort à Carpentras le 31 mai 1872.

L'acte de naissance de Joseph, en date du 5 janvier 1857 à Carpentras, précise que sa mère Catherine Girardin était âgée de 22 ans à l'époque, ce qui corrobore une naissance en février 1834.

C'est donc à 38 ans que Catherine Girardin serait devenue veuve : d'après son acte de décès, Jean Aulagne, âgé de 44 ans, "époux de Catherine Girardin", est bien décédé à Carpentras le 31 mai 1872.

Le mariage du couple a été célébré à Carpentras le 16 avril 1856. Jean Aulagne a épousé Catherine Girardin, âgée de 22 ans, née à Carpentras le 23 février 1834, fille de Siffrein Girardin et de Marie Rose Nicolet.

Informations confirmées par l'acte de naissance de la concernée : Catherine, fille de Siffrein Girardin et de Marie Rose Nicolet, est née et a été déclarée à Carpentras le 23 février 1834.

Tous les documents concordent et prouvent que Catherine Girardin est morte le jour de Noël 1937 à l'âge de 103 ans et 305 jours.
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comment se défaire de ces liens ?

Message par Barti le Dim 19 Nov 2017 - 23:12

Arnaud56 a écrit:
Bien évidemment, les coupures au milieu de l'URL ne sont pas de mon fait. Elles se créent pour une raison qui m'est inconnue.
"=philippe herbelot 113" correspond à mon avis à la recherche de l’occurrence dans le livre.
Si je ne conserve que ceci "https://books.google.fr/books?id=H1FLAAAAcAAJ&lpg=PA52&ots=BLXGFqxfnr&dq", cela devrait fonctionner, non ?

Je pensais que c'était toi qui avait ajouté les trois termes à la fin en croyant que cela redirigerait vers l'extrait. Personnellement, c'est un lien bien plus complexe, et évidemment sans coupures, qui m'apparaît.

Faute de mieux, le lien du livre seul me paraît en effet être la meilleure solution face à ton ordinateur pas très coopératif ! En effectuant ensuite une recherche avancée, il sera possible de retrouver l'extrait en question.
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Liens calamiteux

Message par Arnaud56 le Dim 19 Nov 2017 - 21:59

Barti a écrit:
Je ne comprends pas comment tu as pu obtenir "=philippe herbelot 113" à la fin. J'en obtiens un beaucoup plus long et complètement différent lorsque je copie-colle le lien de la recherche avancée depuis le livre.
Almanach de la vieillesse 1762
Bien évidemment, les coupures au milieu de l'URL ne sont pas de mon fait. Elles se créent pour une raison qui m'est inconnue.
"=philippe herbelot 113" correspond à mon avis à la recherche de l’occurrence dans le livre.
Si je ne conserve que ceci "https://books.google.fr/books?id=H1FLAAAAcAAJ&lpg=PA52&ots=BLXGFqxfnr&dq", cela devrait fonctionner, non ?
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1568
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Paul JOYEUX (1829-1932), de Drancy (Seine-Saint-Denis)

Message par Barti le Dim 19 Nov 2017 - 20:34

Le Populaire du Centre du 17 mars 1932 nous informe, avec photo et courte biographie, de l'existence d'un certain Paul Joyeux "doyen des Parisiens" qui serait âgé de 103 ans et vivrait chez son fils et sa belle-fille à Drancy.



Grâce à la table annuelle des décès de 1932 et des registres d'état civil associés, Cyril et moi sommes parvenus à retrouver l'acte de décès du "vieillard" lors de nos recherches dans les archives de Seine-Saint-Denis.

Cet acte précise que Paul Joyeux, né le 24 février 1829 au Blanc (Indre), fils de Sylvain Joyeux et de Jeanne Logat, veuf de Solange Ripet, est décédé à Drancy le 20 juillet 1932. Il aurait donc bien 103 ans révolus.
Le décès a été déclaré par Edmond Billon (40 ans), son petit-fils.

Geneanet m'aide ensuite à retrouver les autres documents nécessaires, à commencer par l'acte de naissance du petit-fils : Edmond Emile Joyeux, fils naturel de Jeanne Albertine Joyeux, qui est né à Paris Xème le 16 avril 1892. Les mentions marginales indiquent qu'il a été légitimé à Paris IIème le 27 septembre 1892 par le mariage de sa mère avec Victor Edmond Billon, et qu'il est décédé à Drancy le 12 décembre 1948. C'est donc bien le déclarant du décès de Paul Joyeux.

L'acte de mariage de Victor Edmond Billon avec Jeanne Albertine Joyeux précise que la mariée est née à Saint-Benoît-du-Sault (Indre) le 23 décembre 1869 et qu'elle est la fille de Paul Joyeux et Solange Ripet, domiciliés à Saint-Benoît-du-Sault. Le lien de parenté entre Paul Joyeux et Edmond Billon est donc confirmé.

L'acte de naissance de Jeanne Albertine Joyeux, effectivement née le 23 décembre 1869 à Saint-Benoît-du-Sault, précise qu'elle est la fille de Paul Joyeux (40 ans) et de Solange Ripet (37 ans). Il est, de plus, écrit en mention marginale qu'elle est "décédée à Drancy (Seine) le 10 mars 1952".
L'âge du père corrobore une naissance en 1829. Il semblerait donc que la date de naissance déclarée sur l'acte de décès de Paul Joyeux soit correcte.

Le mariage entre notre présumé centenaire et son épouse a été célébré au Blanc le 28 novembre 1852. Paul Joyeux a épousé Solange Ripet, étant "âgé de vingt trois ans neuf mois et quatre jours", "né en la commune du Blanc le vingt quatre février mil huit cent vingt neuf", fils de Silvain Joyeux et de Jeanne Logat.

L'acte de naissance confirme tout ceci : Le 24 février 1829, au Blanc, est né Paul Joyeux, fils de Silvain Joyeux et de Jeanne Logat, lequel a été déclaré le 27 février en mairie.

Paul Joyeux est donc mort le 20 juillet 1932 à l'âge de 103 ans et 147 jours.
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi ce lien ???

Message par Barti le Dim 19 Nov 2017 - 17:32

Arnaud56 a écrit:Extrait de "L'Almanach de la vieillesse ou Notice de tous ceux qui ont vécu 100 ans et plus" écrit en 1762, page 52



[url=https://books.google.fr/books?id=H1FLAAAAcAAJ&lpg=PA52&ots=BLXGFqxfnr&dq=philippe herbelot 113]Almanach de la vieillesse 1762[/url]
Edit : Le lien ne fonctionne pas. Guillaume ou Cyril pourraient-ils m'apprendre ?

Ton lien est coupé entre "philippe" et "herbelot", et entre "herbelot" et "113". Ça va marcher beaucoup moins bien, forcément !

Je ne comprends pas comment tu as pu obtenir "=philippe herbelot 113" à la fin. J'en obtiens un beaucoup plus long et complètement différent lorsque je copie-colle le lien de la recherche avancée depuis le livre.

Almanach de la vieillesse 1762
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Philippe Herbelot (1601?-1716)

Message par Arnaud56 le Dim 19 Nov 2017 - 16:41

Extrait de "L'Almanach de la vieillesse ou Notice de tous ceux qui ont vécu 100 ans et plus" écrit en 1762, page 52



[url=https://books.google.fr/books?id=H1FLAAAAcAAJ&lpg=PA52&ots=BLXGFqxfnr&dq=philippe herbelot 113]Almanach de la vieillesse 1762[/url]
Edit : Le lien ne fonctionne pas. Guillaume ou Cyril pourraient-ils m'apprendre ?
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1568
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Adélaïde Magdeleine MAINGUY (1834-1938), de Nantes

Message par Barti le Sam 18 Nov 2017 - 23:20

Le Journal de l'Orne du 5 novembre 1938 rapporte le décès de Mme veuve Perrinel, "la doyenne des Nantaises", qui serait née le 1er novembre 1833 et morte le 26 octobre 1938, peu de temps avant de souffler sa 105ème bougie.



Quelques jours auparavant, l'Ouest-Eclair du 22 octobre 1938 avait anticipé le futur anniversaire de la doyenne en lui consacrant un article pour informer les lecteurs qu'elle entrerait dans sa 105ème année le 1er novembre suivant, ce qui ne s'est finalement jamais réalisé...



L'article nous fournit en prime des informations importantes pour la suite des recherches :

- Sa véritable identité serait Adélaïde Magdeleine Mainguy
- Elle serait née à La Varenne (Maine-et-Loire) le 1er novembre 1834 et non en 1833 comme le laissait penser le Journal de l'Orne
- Domiciliée à Nantes depuis sa jeunesse, elle s'y serait mariée à Jean-Marie Perrinel le 16 février 1857
- Jean-Marie Perrinel serait mort à la même adresse "une cinquantaine d'années" avant 1938, donc vers 1888

Tout d'abord, l'acte de décès confirme une partie des informations citées ci-dessus : Adélaïde Magdeleine Mainguy, née à La Varenne (Maine-et-Loire) le 1er novembre 1834, fille de Pierre Mainguy et d'Adélaïde Bossard, veuve de Jean Marie Perrinel, est décédée dans le 1er canton de Nantes le 25 octobre 1938.

Jean Marie Perrinel, "époux de Adelaide Magdeleine Mainguy", est décédé très exactement le 11 février 1892 dans le même canton.

Comme mentionné dans l'article de l'Ouest-Eclair publié 3 jours avant le décès d'Adélaïde, le couple s'est marié le 16 février 1857 à Nantes dans le 3ème canton. Adélaïde Magdeleine Mainguy y est dite fille de Pierre Mainguy décédé à La Varenne (Maine-et-Loire) et de sa veuve Adélaïde Bossard, et née "au dit lieu" le 1er novembre 1834.

L'acte de naissance confirme tout ceci : Adelaïde Magdeleine, fille de Pierre Mainguy et d'Adélaïde Bossard, est née à La Varenne le 1er novembre 1834 et a été déclarée en mairie le lendemain.

Adélaïde Magdeleine Mainguy est donc morte à l'âge de 103 ans et 358 jours.
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

René Durand (1536?-1636) et Pierre Ferault (1550?-1650)

Message par Arnaud56 le Sam 18 Nov 2017 - 22:01

Deux autres potentiels centenaires du Maine-et-Loire sur le blog d'une généalogiste. Merci à Françoise Nicolas, une descendante.
Feuilles d'ardoise
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1568
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jean Mandinelli (1445 ?- 1565)

Message par Arnaud56 le Sam 18 Nov 2017 - 0:38

Encore un cas extrême que je soumets par "rigueur scientifique" plus que par conviction.

avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1568
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Marie Madelaine LESÂLE (1808-1911), de Romorantin (Loir-et-Cher)

Message par Barti le Ven 17 Nov 2017 - 23:52

Le Stéphanois du 18 mars 1911 nous informe, en joignant une brève biographie, du décès à Romorantin de Mme veuve Henry, âgée de 103 ans. La date de naissance indiquée, 11 août 1808, ne lui attribuerait cependant pas encore 103 ans révolus.



Effectivement, cette date de naissance est à nouveau relayée par son acte de décès où l'âge n'a, cette fois-ci, pas été arrondi au supérieur : Marie Madelaine Lesâle, 102 ans, veuve d'André Henry, fille de Marie Anne Lesâle et de père inconnu, née le 11 août 1808 à Romorantin, est décédée à Romorantin le 13 mars 1911.
Le décès a été déclaré par son gendre Jules Pichon (67 ans) et par son fils Camille Henry (54 ans).

Contrairement à ce qui est indiqué sur l'article du Stéphanois, notre bonne vieille n'a pas survécu si longtemps à son mari. Ce dernier est en effet mort à Romorantin seulement 20 ans plus tôt, le 10 janvier 1891, à l'âge de 79 ans. Sur l'acte, il est indiqué qu'André Henry est "époux de Marie Madelaine Lesale" et que c'est à nouveau Camille Henry, le fils, âgé de 34 ans à l'époque (ce qui est logique, pour les nuls en maths, puisque 54 - 20 = 34 Wink ) qui a déclaré le décès.

Camille Henry semble jeune car il aurait un écart de 48 ans avec sa mère. Né à Romorantin le 25 décembre 1856, Camille Noël André Henry était pourtant bien le fils d'André Henry (45 ans) et de Marie Madelaine Lesâle (48 ans).

Le mariage du couple a eu lieu le 18 février 1833 à Romorantin : André Henry a épousé Marie Madelaine Lesâle, née à Romorantin le 11 août 1808, fille de Marie Anne Lesâle et de père inconnu.

Article, acte de décès, acte de naissance du dernier fils et acte de mariage s'accordent donc tous pour attribuer une naissance au 11 août 1808 à notre présumée centenaire.

L'acte de naissance rejoint les rangs en nous confirmant que Marie Madelaine, fille de Marie Anne Lesasle et de "père inconnu" , est née à Romorantin le 11 août 1808 et a été déclarée le lendemain en mairie.

Marie Madelaine Lesâle est donc morte à l'âge de 102 ans et 214 jours.
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Articles

Message par Barti le Ven 17 Nov 2017 - 19:42

Arnaud56 a écrit:
 Oui, la recherche de nouveaux articles de presse anciens fait indiscutablement partie des investigations et cadre donc bien avec ce sujet.
Le fait est que cet imposant sujet atteint désormais les 30 pages ; il est alimenté à 90% par des cas résolus.
J'ai donc le sentiment de faire des apports un peu décalés par rapport au contenu.
J'ai aussi l'impression depuis que j'ai commencé à chercher ce type d'articles que je vais en dénicher une sacrée quantité...

Archives :boulot:

Effectivement les résolutions de cas sont plus importantes, mais les investigations sont suffisamment rapides et facilement résolubles pour qu'on ne soit pas obligés de détailler nos investigations morceau par morceau ou de poster quelque chose d'incomplet (c'est quand même déjà arrivé en particulier avec les faux centenaires ardéchois). Mais je te rassure : tes messages sont appréciés et collent parfaitement au sujet. Toute information susceptible de découvrir ou de résoudre de nouveaux cas est la bienvenue. entraide

Bon, j'ai encore un compte-rendu à poster. Very Happy
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Investigations ou résolutions de cas

Message par Arnaud56 le Ven 17 Nov 2017 - 18:16

Barti a écrit:


Je crois qu'il s'agit en réalité du bien connu Jean Jacob (1669?-1790).

Pourquoi un nouveau sujet ? Nous sommes dans celui des investigations. La découverte d'un article de presse ancien en fait partie. :p
 Oui, la recherche de nouveaux articles de presse anciens fait indiscutablement partie des investigations et cadre donc bien avec ce sujet.
Le fait est que cet imposant sujet atteint désormais les 30 pages ; il est alimenté à 90% par des cas résolus.
J'ai donc le sentiment de faire des apports un peu décalés par rapport au contenu.
J'ai aussi l'impression depuis que j'ai commencé à chercher ce type d'articles que je vais en dénicher une sacrée quantité...

Archives :boulot:
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1568
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le centenaire du Mont-Jura

Message par Barti le Ven 17 Nov 2017 - 18:02

Arnaud56 a écrit:Je me demande s'il ne faudrait pas créer un autre sujet pour publier ces articles de presse anciens sur les centenaires d'antan...[texte]
Je crois qu'il s'agit en réalité du bien connu Jean Jacob (1669?-1790).

Pourquoi un nouveau sujet ? Nous sommes dans celui des investigations. La découverte d'un article de presse ancien en fait partie. :p
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un vieillard de 120 ans entre à l'assemblée nationale en 1789 !

Message par Arnaud56 le Ven 17 Nov 2017 - 17:31

Je me demande s'il ne faudrait pas créer un autre sujet pour publier ces articles de presse anciens sur les centenaires d'antan...



Dernière édition par Arnaud56 le Ven 17 Nov 2017 - 19:53, édité 1 fois
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1568
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vieux débris !

Message par Arnaud56 le Ven 17 Nov 2017 - 0:16

J'adore ton idée Guillaume !    Super, ton idée !
Je te rassure, il ne viendra à personne l'idée saugrenue de te traiter de débris ou de vieillard !  scratch pas bien
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1568
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les vieillards

Message par Barti le Jeu 16 Nov 2017 - 22:17

Arnaud56 a écrit:"Vieillard" n'était pas irrespectueux à l'époque !

Cela me donne l'idée de reporter systématiquement, à partir de tous les articles que j'ai enregistré, l'utilisation des termes aujourd'hui considérés comme péjoratifs pour qualifier les centenaires d'autrefois. On réussira peut-être à en déduire la période de transition entre le moment où ils étaient massivement utilisés, et le moment où le vocabulaire a commencé à se rapprocher de l'actuel.

Le plus choquant pour moi reste l'utilisation du terme "débris" pour qualifier Louis-Victor Baillot en 1896. Même s'il était possible qu'il fasse référence au survivant d'une grande défaite napoléonienne, je n'aimerais personnellement pas être traité de débris dans la presse. Même le terme "vieillard" passerait mieux ! Laughing
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Colette Claire VAN HOOREBEKE (1723-1825), de Oignies (Pas-de-Calais)

Message par Barti le Jeu 16 Nov 2017 - 21:00

L'acte de décès précise que Collette Claire Vanhoorebeke, âgée de cent un ans, veuve de Jean François Decarrion, fille de Michel Vanhoorebeke et de Jeanne Thérèse Dhans, née à Gand (Belgique), est décédée à Oignies le 12 février 1825.
Le déclarant du décès est son fils Jean Antoine Joseph Decarrion, âgé de 59 ans.

De très nombreux profils Geneanet mentionnant cette présumée centenaire permettent de trouver rapidement des documents utiles à son authentification.

Quelques mois avant son décès, un fils de Colette a trouvé la mort à Oignies : il s'agit de Martin Jean François Decarrion, âgé de 67 ans. Sur l'acte, il est indiqué qu'il est le fils de Martin Jean François Decarrion, décédé, et de Collette Vanhorbecq, domiciliée à Oignies.

L'acte de décès de Jean François Carrion, qui a rendu l'âme le 20 janvier 1797 à Oignies, nous apprend qu'il était âgé de 82 ans et qu'il était "époux de Colette Vanoorbeke". Ce sont ses deux fils déjà cités ci-dessus, Martin Jean François et Jean Antoine Joseph Carrion qui ont déclaré le décès de leur père.

Pour retrouver l'acte de mariage des deux époux, il faut partir pour la paroisse Saint-Martin de Gand et les registres belges en ligne. Celui-ci a été célébré le 30 décembre 1753. Malgré sa rédaction en latin, il est facile de reconnaître l'identité du couple : "Joannes Franciscus Decarrion" et "Domicella Coleta Clara Van Hoorebeke".

Trente ans plus tôt, on retrouve bien, sur la paroisse Saint-Nicolas de Gand, l'acte de baptême de notre centenaire en date du 13 juillet 1723 : "Coletani Claram filiam Michaelis Joannis Van Hoorebeke, et Joanne Teresie Dhanens, natam heri quadrante ante quintam post meridiem".

Colette est donc née le 12 juillet 1723 à 16h45, et s'est par conséquent éteinte à l'âge de 101 ans et 215 jours.
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lien vers les deux supervieillards

Message par Arnaud56 le Jeu 16 Nov 2017 - 18:53

"Vieillard" n'était pas irrespectueux à l'époque !

 Lien

Désolé pour ce charabia mais le lien ne passe pas sous la forme habituelle.

Edit (Cyril) : C'est réparé !
Edit : Cela m'intéresse de savoir comment tu as fait.


Dernière édition par Arnaud56 le Ven 17 Nov 2017 - 17:33, édité 1 fois
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1568
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Du cercle des Quersonnières

Message par Barti le Jeu 16 Nov 2017 - 18:43

Merci pour ces articles, Arnaud. Aurais-tu le lien du journal en question ?

Quelques précisions à propos de ces deux "centenaires" :

François Marie Joseph Noël des Quersonnières était désigné comme doyen des français par Charles Lejoncourt lors de la parution de sa Galerie des Centenaires Anciens et Modernes en 1842. Lejoncourt faisait naître notre bonhomme à Valenciennes le 28 février 1728, mais en recherchant à l'époque son acte de baptême, je n'avais absolument rien trouvé.
En fait, Noël des Quersonnières est né le 28 février 1753. Il s'est éteint le 25 mars 1845 à Neuilly-sur-Seine. Bizarrement, sur son acte de décès, il est bien indiqué qu'il est né à Valenciennes le 28 février 1753 et qu'il est âgé de 92 ans. Alors il y a deux solutions : soit ce gars a voulu se la péter un peu avant de redevenir honnête, soit la découverte tardive de son acte de baptême l'a démasqué sur le tard.

Du côté de Ducercle, il semblerait que son vrai nom soit "Lecercle". J'ai retrouvé l'acte de décès d'une Lecercle à Charolles, et le patronyme "Ducercle" semble ne pas exister. Toutefois, impossible de mettre la main sur son acte de décès. Aucun centenaire n'est décédé à Charolles en 1844, et les TSA du canton de Charolles ne m'ont pas non plus aidé à mettre la main dessus.
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une piste pour M. Ducercle (1730?-1844)

Message par Arnaud56 le Jeu 16 Nov 2017 - 13:50

Même source et partie suivante du même article que précédemment.

avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1568
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Noël de Guersonnière, 117 ans en 1844 !

Message par Arnaud56 le Jeu 16 Nov 2017 - 13:45

Entrefilet paru dans le journal "Le Compilateur" 2e série tome IV, page 212, 1844



Sûrement une imposture ! Personnellement, je ne crois pas au père Noël !
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1568
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Antoinette SALEN (1764-1867), de Montpellier (Hérault)

Message par Barti le Mer 15 Nov 2017 - 18:42

Le Journal de la Savoie du 10 avril 1867 annonçait la mort, à Montpellier, de Marie Gillette Bellonnet († 20/03/1867 à 101 ans) et d'Antoinette Salen, morte à 103 ans.



L'acte de décès précise qu'Antoinette Salen, âgée de cent trois ans, née à Sauve (Gard), veuve de Jean Bouquet, chocolatier (miam) décédé à Montpellier, fille de Pierre Salen et de Jeanne Léonard, est décédée à Montpellier le 25 mars 1867.

Jean Bouquet, "ancien fabricant de chocolat" (re-miam), est décédé le 9 novembre 1849 effectivement à Montpellier, comme l'indiquait l'acte de décès de son épouse. Il est dit âgé de 84 ans et "époux de la dame Antoinette Salen".

A Montpellier, deux actes de mariages de fils, antérieurs au décès de Jean, confirment la preuve de vie du couple et la situation maritale :

- Le 29 octobre 1839, Jean Pierre Bouquet, fils de Jean Bouquet, chocolatier, et d'Antoinette Salen ("domiciliés au dit Montpellier") s'est marié à Marie Jeanne Bourrely.
- Le 7 avril 1825, Jean Joseph Bouquet, fils de Jean Bouquet, fabricant de chocolat, et d'Antoinette Sallet ("domiciliés en cette ville"), a épousé Françoise Pascale Guinet.

Le mariage des deux époux a eu lieu le 5 janvier 1794 à Montpellier. Jean Bouquet a épousé Antoinette Salen, "âgée de vingt neuf ans", "originaire de Sauve département du Gard", fille de Pierre Salen et de Jeanne Léonard. Cet acte est parfait car il confirme absolument toutes les informations contenues dans l'acte de décès : nom des parents, lieu de naissance, date approximative de naissance (qui se situerait donc entre le 6 janvier et le 25 mars 1764 si Antoinette avait bien 103 ans révolus).

Or, sur les registres de baptême de la paroisse de Sauve, dépouillés aux archives départementales du Gard, un seul acte peut correspondre à notre présumée centenaire : Antoinette Salenq, fille de Pierre Salenq et de Jeane Leonard, est née le 28 février 1764 et a été baptisée le 4 mars de la même année. La naissance est située en plein dans la fourchette de dates citée ci-dessus.

Antoinette Salen a donc monté et descendu ses escaliers jusqu'à l'âge de 103 ans et 25 jours.
avatar
Barti
Admin

Messages : 724
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 20
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Investigations sur de possibles grands centenaires français décédés (anciens et modernes)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 31 Précédent  1, 2, 3 ... 16 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum