Preuves d'existence de grands centenaires français décédés

Page 6 sur 21 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marie Valentine BAUME, veuve Ernest Louis Ferdinand PERRODON (1863-1970)

Message par Barti le Jeu 27 Oct 2016 - 19:53

Naissance : 3 septembre 1863 (Beauvais, Oise)
Décès : 18 octobre 1970 (Saint-Gervais-du-Perron, Orne)

Age final : 107 ans, 45 jours

Acte de naissance

Profil Geneanet

Elle est par défaut la doyenne des français de l'époque, malgré que deux cas revendiqués plus vieux (Marie-Laure du Serre-Telmon et Jean-Antoine Giovanni) peuvent potentiellement la déclasser.

Merci à Cyril pour la découverte de ces trois cas et la documentation des deux premiers !
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jean Antoine Marie François De Paule LECOURT d'HAUTERIVE, veuf Louise Adélaïde Victoire de COUTANCE (1758-1859)

Message par Barti le Jeu 27 Oct 2016 - 19:46

Naissance : 13 décembre 1758 à Clermont-Ferrand
Décès : 18 août 1859 à Clermont-Ferrand

Age final : 100 ans, 248 jours

Acte de baptême

Acte de décès
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Antoinette Claudine Julie LE DUC, veuve Jacques Alexandre Bernard LAW de LAURISTON (1772-1873)

Message par Barti le Jeu 27 Oct 2016 - 19:42

Naissance : 29 septembre 1772 (La Fère, actuelle Aisne)
Décès : 14 janvier 1873 (Paris 8ème arrondissement)

Age final : 100 ans, 107 jours

Acte de baptême

Acte de décès
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Eléonore Rose ROGER, veuve d'Auguste Hyacinthe LELIÈVRE (1836-1941)

Message par Barti le Ven 21 Oct 2016 - 14:05

Naissance : 18 avril 1836 (Gréez-sur-Roc, Sarthe)
Décès : 30 juin 1941 (même lieu)

Age final : 105 ans, 74 jours

Biographie parue dans "Histoire et histoires de Greez sur Roc", par Louisette et René Pigeard
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Marie Victorine OBERTI (1830-1933)

Message par Barti le Ven 21 Oct 2016 - 0:12

Naissance : 15 septembre 1830 (Boulogne-sur-Seine)
Décès : 9 novembre 1933 (Cannes)

Age final : 103 ans, 56 jours

Acte de naissance

Acte de décès

Une intéressante interview effectuée à l'occasion de ses 103 ans nous offre beaucoup de renseignements sur sa vie atypique :
Feuille d'Avis de Neuchatel - 19 septembre 1933
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les bases Geneanet

Message par Barti le Lun 17 Oct 2016 - 20:45

Daniel du Rhône a écrit:Je vous livre ce lien qui est très étonnant :

 Généanet

J'y retrouve des noms connus et d'autres qui me sont inconnus.

Pour les 110 ans et plus, beaucoup d'inconnus, même décédés récemment.
Certains viendraient bouleverser l'ordre chronologique des supercentenaires connus.

Merci pour ce lien. Je le connaissais également, car il s'agit de la base généalogique collaborative Pierfit, une des plus complètes de Geneanet, grâce à laquelle j'ai découvert plusieurs centenaires anciens.
Ce qui est super, c'est que l'on peut obtenir ce même type de classement par ordre de longévité avec n'importe quel profil Geneanet. Il suffit pour cela de remplacer dans l'URL le nom de la base par un autre.

En revanche, je pense qu'il y a pour certains d'entre eux (en particulier pour les + âgés) des coquilles évidentes. Je me souviens que l'on pouvait trouver, parmi d'anciens cas répertoriés sur cette base, des personnes mortes à + de 10000 ans d'âge. D'autres avaient une date de décès dans le futur... Bref, c'est à se décourager de chercher là-dedans, même si on tombe parfois sur de très bonnes surprises.
S'il y avait des supercentenaires de + de 113 ans encore inconnus, je pense que tiers source n'aurait pas pu s'empêcher de nous en informer, sans toutefois nous révéler le nom des individus en question. Je ne pense donc pas qu'il y ait grand chose à découvrir à ce niveau, excepté du côté des vieux registres qui cachent probablement des âges très exagérés.
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

(Super)centenaires Geneanet

Message par Cyril le Dim 16 Oct 2016 - 23:02

Daniel du Rhône a écrit:Je vous livre ce lien qui est très étonnant :

Généanet

J'y retrouve des noms connus et d'autres qui me sont inconnus.

Pour les 110 ans et plus, beaucoup d'inconnus, même décédés récemment.
Certains viendraient bouleverser l'ordre chronologique des supercentenaires connus.

Personnellement, ce qui m'étonne, c'est que les supercentenaires (réels ou non) soient si peu nombreux dans cette liste. Il me semble l'avoir déjà examinée il y a 3 ou 4 ans et, à l'époque, elle était beaucoup plus fournie. C'en était même désespérant et, du coup, je n'ai fait que fort peu de vérifications (lesquelles se sont toutes avérées négatives).
avatar
Cyril

Messages : 170
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 33
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Liste de grands centenaires très étonnante.

Message par Daniel du Rhône le Dim 16 Oct 2016 - 19:32

Je vous livre ce lien qui est très étonnant :

 Généanet

J'y retrouve des noms connus et d'autres qui me sont inconnus.

Pour les 110 ans et plus, beaucoup d'inconnus, même décédés récemment.
Certains viendraient bouleverser l'ordre chronologique des supercentenaires connus.

Daniel du Rhône

Messages : 223
Date d'inscription : 28/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mélange ?

Message par Cyril le Mar 4 Oct 2016 - 19:24

Arnaud56 a écrit:Pierre Bernadau est un érudit bordelais qui, à partir de 1787, a retranscrit régulièrement, dans ses Tablettes, les petits et grands évènements auxquels il a assisté, ou bien dont il a eu connaissance par les différents journaux, bordelais et parisiens, qu’il consultait avec assiduité.
Qu'il ait féminisé le nom de la vieille femme en imaginant qu'il y avait là une erreur, je peux le concevoir... En revanche, pour que TERRAL devienne MURAT, il a fallu que ce monsieur Bernadau souffre d'une très sévère myopie et que la qualité typographique du journal bordelais soit absolument désastreuse.
Pourtant, difficile d'imaginer qu'il ne s'agisse pas d'une seule et même personne !
D'après ce que j'ai pu voir dans le registre des décès, une jeune femme dont le patronyme était "Muret" est également décédée dans les tout premiers jours de février 1851 à Bordeaux. Y aurait-il pu avoir un mélange entre les deux noms ? Je ne vois pas pourquoi, mais je n'ai pas de meilleure explication !
avatar
Cyril

Messages : 170
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 33
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comment une Philippe Terral se transforme en Philippine Murat ?!

Message par Arnaud56 le Mar 4 Oct 2016 - 19:06

Cyril a écrit:
Si sa vie s'est partagée entre Toulouse et Bordeaux, il y a des chances pour que sa longévité soit assez facilement vérifiable en ligne.
Pierre Bernadau est un érudit bordelais  qui, à partir de 1787, a retranscrit régulièrement, dans ses Tablettes, les petits et grands évènements auxquels il a assisté, ou bien dont il a eu connaissance par les différents journaux, bordelais et parisiens, qu’il consultait avec assiduité.
Qu'il ait féminisé le nom de la vieille femme en imaginant qu'il y avait là une erreur, je peux le concevoir... En revanche, pour que TERRAL devienne MURAT, il a fallu que ce monsieur Bernadau souffre d'une très sévère myopie et que la qualité typographique du journal bordelais soit absolument désastreuse.
Pourtant, difficile d'imaginer qu'il ne s'agisse pas d'une seule et même personne !
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1239
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Philippe Terral

Message par Cyril le Mar 4 Oct 2016 - 0:54

Arnaud56 a écrit:"4 février 1851 
Nous croyons devoir enregistrer ici un phénomène que nous n’avons pas encore vu arriver à Bordeaux : il est mort aujourd’hui à l’hospice une vieille femme nommée Philippine Murat, âgée de 109 ans."

Blog Wordpress

Très intéressant, Arnaud !

Dans le registre des décès de Bordeaux (section 2), cette dame est décédée à "l'hospice des vieillards" de Bordeaux le 01/02/1851 à 3h, elle est célibataire et s'appelle Philippe TERRAL (au lieu de Philippine MURAT). A cause de son prénom masculin, l'officier d'état-civil a précisé "femme" dans la marge. Elle est dite "âgée de cent neuf ans", sans précision de date, et "native de Toulouse". Ses parents seraient Jean Pierre TERRAL et Antoinette VILLENEUVE.



Si sa vie s'est partagée entre Toulouse et Bordeaux, il y a des chances pour que sa longévité soit assez facilement vérifiable en ligne.
avatar
Cyril

Messages : 170
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 33
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Philippine Murat (1742?-1851)

Message par Arnaud56 le Lun 3 Oct 2016 - 23:30

"4 février 1851 
Nous croyons devoir enregistrer ici un phénomène que nous n’avons pas encore vu arriver à Bordeaux : il est mort aujourd’hui à l’hospice une vieille femme nommée Philippine Murat, âgée de 109 ans."

Blog Wordpress
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1239
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Marraine ?

Message par Cyril le Mer 28 Sep 2016 - 16:45

Barti a écrit:C'est sûrement la meilleure idée que je puisse "creuser".
Peut-être aurais-je également la chance de trouver, parmi ses éventuels neveux et nièces, un acte de baptême où elle serait citée comme marraine.
J'ai bon espoir, et ne doute pas vraiment de sa longévité. Je ne peux pas malheureusement pas utiliser mon intuition comme preuve irréfutable, alors j'essaierai d'aller faire un tour aux archives si je passe par Troyes, mais c'est pas demain la veille !
En effet, il est possible qu'elle ait été la marraine de l'un de ses neveux/nièces, petits-neveux/nièces, voire même arrière-petits-neveux/nièces. J'ai moi-même une ancêtre directe, née il y a 3 siècles, qui avait pour parrain son arrière-grand-père, vraisemblablement nonagénaire !
avatar
Cyril

Messages : 170
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 33
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Piste des fonds notariaux

Message par Barti le Mer 28 Sep 2016 - 16:02

Cyril a écrit:
La seule idée que j'ai -mais c'est loin d'être une idée de génie- serait d'aller physiquement aux archives départementales de l'Aube à Troyes et de fouiller dans les registres notariés, notamment ceux du bureau de Mussy-sur-Seine. Il serait en particulier possible d'y trouver des informations sur la succession de Marguerite Rémond, a fortiori si elle venait d'un milieu plutôt aisé et n'était pas tombée dans l'indigence (ce qui ne semble pas être son cas au vu des personnes présentes à son enterrement). Dans ce type de document notarié, on trouve évidemment les identités des héritiers, mais aussi leur lien de parenté avec le défunt. Il resterait ensuite à vérifier tous ces liens de parenté en reconstituant l'arbre généalogique.

C'est faisable, mais ça suppose de se rendre sur place et de retrouver les documents relatifs à la succession...

C'est quelque chose que j'ai déjà fait dans le Gard, mais pour des cas un peu plus récents. Toutefois, maintenant que j'y pense, j'ai aussi récupéré à Nancy les inventaires des biens d'une ancêtre de ma femme (Claudine Cézard, née en 1649 et décédée en 1746 à 96 ans et demi tout pile) et, bien que je n'aie pas fini de transcrire tout ce que j'ai trouvé (environ 150 pages), il y a énormément d'informations sur sa famille à l'intérieur.

C'est sûrement la meilleure idée que je puisse "creuser".
Peut-être aurais-je également la chance de trouver, parmi ses éventuels neveux et nièces, un acte de baptême où elle serait citée comme marraine.
J'ai bon espoir, et ne doute pas vraiment de sa longévité. Je ne peux pas malheureusement pas utiliser mon intuition comme preuve irréfutable, alors j'essaierai d'aller faire un tour aux archives si je passe par Troyes, mais c'est pas demain la veille !
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fonds notariaux ?

Message par Cyril le Lun 26 Sep 2016 - 22:20

Barti a écrit:Cela dépend si on considère le cas suivant comme authentifié :

Marguerite Rémond (1661-1763)

On a également une date de naissance exacte sur l'acte de sépulture et un acte de baptême correspondant.
Malheureusement, son statut de célibataire rendra sûrement difficile la localisation d'autres documents. Seule piste qui me vient à l'esprit : Au vu des personnes ayant assisté à son enterrement, cette dame me parait provenir d'un milieu très aisé (qui aurait certainement favorisé sa longévité, comme la plupart des tous premiers centenaires présents dans ma liste). Si quelqu'un a une idée pour orienter les recherches à des archives qui ne me seraient pas venues à l'esprit, qu'il se manifeste !
La seule idée que j'ai -mais c'est loin d'être une idée de génie- serait d'aller physiquement aux archives départementales de l'Aube à Troyes et de fouiller dans les registres notariés, notamment ceux du bureau de Mussy-sur-Seine. Il serait en particulier possible d'y trouver des informations sur la succession de Marguerite Rémond, a fortiori si elle venait d'un milieu plutôt aisé et n'était pas tombée dans l'indigence (ce qui ne semble pas être son cas au vu des personnes présentes à son enterrement). Dans ce type de document notarié, on trouve évidemment les identités des héritiers, mais aussi leur lien de parenté avec le défunt. Il resterait ensuite à vérifier tous ces liens de parenté en reconstituant l'arbre généalogique.

C'est faisable, mais ça suppose de se rendre sur place et de retrouver les documents relatifs à la succession...

C'est quelque chose que j'ai déjà fait dans le Gard, mais pour des cas un peu plus récents. Toutefois, maintenant que j'y pense, j'ai aussi récupéré à Nancy les inventaires des biens d'une ancêtre de ma femme (Claudine Cézard, née en 1649 et décédée en 1746 à 96 ans et demi tout pile) et, bien que je n'aie pas fini de transcrire tout ce que j'ai trouvé (environ 150 pages), il y a énormément d'informations sur sa famille à l'intérieur.
avatar
Cyril

Messages : 170
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 33
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le plus ancien ? Peut-être pas...

Message par Barti le Lun 26 Sep 2016 - 19:30

Arnaud56 a écrit:   
Il me semble bien qu'il s'agit ni plus ni moins du plus ancien centenaire français prouvé
Détrompez-moi si je dis une bêtise...

Cela dépend si on considère le cas suivant comme authentifié :

Marguerite Rémond (1661-1763)

On a également une date de naissance exacte sur l'acte de sépulture et un acte de baptême correspondant.
Malheureusement, son statut de célibataire rendra sûrement difficile la localisation d'autres documents. Seule piste qui me vient à l'esprit : Au vu des personnes ayant assisté à son enterrement, cette dame me parait provenir d'un milieu très aisé (qui aurait certainement favorisé sa longévité, comme la plupart des tous premiers centenaires présents dans ma liste). Si quelqu'un a une idée pour orienter les recherches à des archives qui ne me seraient pas venues à l'esprit, qu'il se manifeste !

Après avoir rencontré des cas du XXème siècle qui, même avec un acte de décès et un acte de naissance concordants, n'étaient finalement pas de vrais centenaires, je ne pense pas raisonnable de se contenter de ces deux seuls documents pour authentifier sa longévité.
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

André Levesque

Message par briochin le Lun 26 Sep 2016 - 0:12

Félicitations Guillaume. Je suis admiratif quant à cette belle découverte. Chapeau bas !
avatar
briochin
Admin

Messages : 1149
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 62
Localisation : Fosses 95

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Record ?

Message par Arnaud56 le Dim 25 Sep 2016 - 22:32

  
Il me semble bien qu'il s'agit ni plus ni moins du plus ancien centenaire français prouvé
Détrompez-moi si je dis une bêtise...
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1239
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

103 ans en 1772 !

Message par Cyril le Dim 25 Sep 2016 - 18:58

Arnaud56 a écrit:Bien joué ! Je suis sincèrement admiratif du travail de recherche accompli sur ce cas.
Je plussoie ! D'autant que tu as été super efficace : tu m'as dit hier à midi que tu allais essayer de t'y coller le plus tôt possible et hop, le lendemain, c'est fini et c'est du beau boulot Wink

Pour ce qui est de déchiffrer les actes, tu t'en es visiblement bien tiré, malgré l'ancienneté de l'acte de naissance en particulier. A ce sujet, je te confirme qu'il est bien écrit "septième".
avatar
Cyril

Messages : 170
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 33
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Recherches sur Andre Levesque de la Souctière

Message par Arnaud56 le Dim 25 Sep 2016 - 18:37

Bien joué ! Je suis sincèrement admiratif du travail de recherche accompli sur ce cas.
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1239
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Compte-rendu des recherches sur M. André Levesque de la Souctière (1668-1772)

Message par Barti le Dim 25 Sep 2016 - 16:16

André Levesque de La Souctière est décédé à Saint-Malo le 5 septembre 1772 à l'âge présumé de 103 ans, 11 mois et 4 jours selon son acte de sépulture (ce qui nous ramènerait à une date de naissance au 1er octobre 1668). Il s'agit d'un des rares actes de sépulture donnant une indication complète de la date de naissance du défunt :

Sépulture - Saint-Malo - 6 septembre 1772

J'ai découvert ce cas il y a + d'un an en dépouillant quelques profils Geneanet de grandes bases de données comme Pierfit ou Wailly, dont on peut avoir accès à la liste des individus ayant vécu le plus longtemps.

Ce cas a été relayé par notre ami Arnaud en début d'année. J'ai aujourd'hui tenté d'authentifier sa longévité.

Il s'agissait d'un notable, et l'on peut facilement localiser des éléments sur sa vie et ses proches. Voici par exemple une biographie parue en 2013 dans le Dictionnaire des corsaires et pirates de Gilbert Buti et Philippe Hrodej :

Courte biographie

La biographie donne une date de naissance différente d'une journée à la date de naissance revendiquée à la mort de M. Levesque. J'émets l'hypothèse que le curé a calculé l'âge final du défunt depuis le jour de l'inhumation (6 septembre 1772) plutôt que le jour de la mort (5 septembre 1772). Dans le premier cas, nous avons une date de naissance au 2 octobre 1668.

L'acte de sépulture ne nous donne aucun renseignement sur la commune de naissance d'André. Selon la biographie, il s'agirait de Granville, commune située dans la Manche à 94 km de Saint-Malo. André se serait installé à Saint-Malo vers 1697.
Nous avons, grâce à la biographie, un autre renseignement : il a épousé Anne Servane Le Fer de la Motte en 1705 (donc probablement au lieu où il était installé à l'époque, aka Saint-Malo). Selon de multiples profils Geneanet, la date du mariage serait le 17 mars 1705.

Ces informations m'ont amené à retrouver l'acte de mariage correspondant :
Mariage avec Anne Servanne Le Fer - Saint-Malo - 17 mars 1705

On y trouve quelques renseignements importants :
- André Levesque de La Souctière est originaire de "la ville de Grandville". Nous avons donc une confirmation du lieu de naissance.
- Il est le fils de Jean Levesque et de Jeanne Baillon

Prochaine étape, donc : retrouver l'acte de baptême. L'acte de mariage ne nous confirme malheureusement pas la date de naissance, ce qui aurait été utile à ce stade. Néanmoins, s'il s'agit bien du 2 octobre 1668, nous devrions le retrouver.

Les registres paroissiaux de Granville sont non manquants et non lacunaires pour 1668, ce qui est une bonne nouvelle.

On y trouve cet acte, rédigé le "septième" (?) octobre 1668 :
Baptême - Granville - 7 octobre 1668

"André, fils de Jan Levesque sieur de Baubriand [...] et de Janne Baillion sa femme est né le second jour [...] et baptisé par moy Curé de Grandville ce septième jour d'octobre l'an mil six cent soixante et huit"

On retrouve le même prénom, les mêmes noms pour les parents, et la confirmation de la date de naissance : 2 octobre 1668.

S'agit-il du bon André Levesque ? Son épouse, née à Saint-Malo le 12 janvier 1686, compterait 17 ans de moins que lui. Il n'est donc pas impossible qu'il s'agisse d'un frère aîné ayant porté le même prénom. Obligation est de s'en assurer.
Par chance, des tables annuelles ont été dressées par des dépouilleurs d'actes. Il m'a donc été assez rapide de vérifier la présence d'un autre André Levesque sur les actes de baptême et de sépulture de Granville de 1668 à 1690.
Ma conclusion est la suivante : Aucun André Levesque n'est né à Granville entre 1668 et 1690 excepté celui né le 2 octobre 1668. De même, aucun acte de sépulture d'André Levesque n'est présent dans cette paroisse entre 1668 et 1690.

Il est donc très probable que le nouveau-né du 2 octobre 1668 à Granville et le marié du 17 mars 1705 à Saint-Malo soient la même personne.

Je me suis ensuite intéressé au trou entre 1705 (date de son mariage) et 1772 (date de sa mort) : Des actes familiaux m'ont permis de vérifier qu'il était encore en vie en 1741 et en 1750, alors que son épouse était déjà décédée.

Extrait Mariage Marie Angélique Levesque de Beaubriand (fille) - Saint-Malo - 23 avril 1741
Sépulture Jeanne Anne Levesque de La Souctière (fille) - Saint-Malo - 28 avril 1750

On a ainsi pu relier les actes et retracer sa vie de la manière suivante :

- André Levesque est né le 2 octobre 1668 à Granville
- L'individu précédent a épousé Anne Servanne Le Fer le 17 mars 1705 à Saint-Malo
- L'individu précédent était veuf et encore vivant en 1741
- L'individu précédent était veuf et encore vivant en 1750
- L'individu précédent est décédé le 5 septembre 1772 à Saint-Malo

Donc, pour simplifier :

- André Levesque est né le 2 octobre 1668 à Granville
- L'individu précédent est décédé le 5 septembre 1772 à Saint-Malo

Conclusion : André Levesque de la Souctière est donc bien décédé en 1772 à l'âge de 103 ans et 339 jours. Un record pour l'époque !
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Marie Anne POULAIN, veuve de Jean TARIEL (1769-1871)

Message par Barti le Sam 24 Sep 2016 - 0:55

Naissance : 6 décembre 1769 (Flers, actuelle Orne)
Décès : 14 août 1871 (Tinchebray, Orne)

Age final : 101 ans, 251 jours

Acte de décès
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Marie DEPAIN, veuve de Pierre BOGUÉ (1827-1931)

Message par Barti le Ven 16 Sep 2016 - 20:01

Naissance : 6 février 1827 (Juicq, Charente-Inférieure)
Décès : 22 septembre 1931 (Saint-Savinien, Charente-Inférieure)

Age final : 104 ans, 229 jours

Le Petit Journal (26 septembre 1931)
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Marguerite PASQUET, veuve de Jean HUTEAU (1815-1921)

Message par Barti le Mer 14 Sep 2016 - 20:37

Naissance : 13 mai 1815 (La Chapelle-Basse-Mer, Loire-Inférieure)
Décès : 24 novembre 1921 (La Chapelle-Basse-Mer, Loire-Inférieure)

Age final : 106 ans, 194 jours

L'Ouest-Eclair (5 septembre 1920)

Base de Dany Chambre
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Marcelline BERTAU, veuve de Victor François BRAYER (1779-1883)

Message par Barti le Sam 3 Sep 2016 - 10:34

Naissance : 3 avril 1779 (Bermeries)
Décès : 26 décembre 1883 (Bermeries)

Age final : 104 ans, 267 jours

Acte de décès

Base de Dany Chambre

Les registres paroissiaux de Bermeries n'existant plus, aussi "bien" dans la collection communale que la collection départementale, j'ai validé ce cas grâce à son acte de mariage de 1813 qui a vraisemblablement été rédigé en présence de son acte de baptême. L'âge revendiqué sur les documents plus récents comme le décès de son époux ou son acte de décès ne diffère pas.
avatar
Barti
Admin

Messages : 543
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preuves d'existence de grands centenaires français décédés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 21 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum