Preuves d'existence de grands centenaires français décédés

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Preuves d'existence de grands centenaires français décédés

Message par Barti le Mer 4 Jan 2017 - 15:09

Cyril a écrit:Pas de problème, Barti, tu sauras tout sur les centenaires ardéchois, que leurs âges soient réels ou exagérés ! Mais à première vue, monsieur et madame Dulac ne sont pas décédés à Privas même, puisque je ne les trouve pas dans les actes de sépulture de la paroisse.

Sous l'Ancien Régime, les registres de Privas mentionnent 6 centenaires, soit dans l'ordre chronologique :
- Alaix Borvain, 100 ans (1688)
- Marguerite Barve, 100 ans (1694)
- François Lacombe, 102 ans (1699)
- Marie Sébastien, 100 ans (1703)
- Anne Espy, 106 ans (1746)
- Sara Ginhoux, 100 ans (1775)

Les 4 premiers seront sans doute impossible à vérifier, mais j'espère pouvoir reconstituer la vie des 2 plus récentes...

Aurais-tu les dates exactes de décès de ces 6 personnes ?

Les centenaires des registres paroissiaux sont si nombreux que je ne m'intéresse pas aux cas décédés à "environ 100 ans". Dès lors que l'âge devient supérieur et plus précis, sans approximation, il y a un peu plus d'espoir.
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pas de Dulac dans la paroisse de Privas

Message par Cyril le Mer 4 Jan 2017 - 14:55

Pas de problème, Barti, tu sauras tout sur les centenaires ardéchois, que leurs âges soient réels ou exagérés ! Mais à première vue, monsieur et madame Dulac ne sont pas décédés à Privas même, puisque je ne les trouve pas dans les actes de sépulture de la paroisse.

Sous l'Ancien Régime, les registres de Privas mentionnent 6 centenaires, soit dans l'ordre chronologique :
- Alaix Borvain, 100 ans (1688)
- Marguerite Barve, 100 ans (1694)
- François Lacombe, 102 ans (1699)
- Marie Sébastien, 100 ans (1703)
- Anne Espy, 106 ans (1746)
- Sara Ginhoux, 100 ans (1775)

Les 4 premiers seront sans doute impossible à vérifier, mais j'espère pouvoir reconstituer la vie des 2 plus récentes...
avatar
Cyril

Messages : 171
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 33
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Plus mystérieuse qu'il n'y parait...

Message par Barti le Mer 4 Jan 2017 - 14:16

Arnaud56 a écrit:Cette dame serait décédée au prieuré de Notre-Dame de Chanchanoux à l'âge de 107 ans le 3 mars 1771 après 87 années de vie religieuse !
Wikipédia
Peut-être une chance de retrouver des documents dans les archives bénédictines... :boulot:

J'ai recherché son acte de sépulture dans les paroisses de Toulon-sur-Arroux, Autun et Saint-Eugène : impossible de le trouver.
Il y a visiblement eu erreur sur la date ou le lieu de décès.
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Centenaires de Privas

Message par Barti le Mer 4 Jan 2017 - 13:34

Cyril a écrit:Juste après l'annonce du trépas de la "dame de Grandchamp", le Mercure de France nous parle du décès d'un couple de centenaires privadois, André Dulac (105 ans) et son épouse de 103 ans, qui ne lui aurait survécu que 2 jours. Leurs âges sont très probablement exagérés, mais Ardèche oblige, je m'en assurerai sans faute !



Préviens-moi si tu localises leurs actes de sépulture. Wink
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mercure de France

Message par Cyril le Mer 4 Jan 2017 - 2:38

Juste après l'annonce du trépas de la "dame de Grandchamp", le Mercure de France nous parle du décès d'un couple de centenaires privadois, André Dulac (105 ans) et son épouse de 103 ans, qui ne lui aurait survécu que 2 jours. Leurs âges sont très probablement exagérés, mais Ardèche oblige, je m'en assurerai sans faute !



D'ailleurs, l'une de mes bonnes résolutions de 2017 sera de faire un grand recensement des centenaires ardéchois passés. C'est une envie qui m'est venue après avoir collaboré avec Barti tout au long de cette année 2016 (collaboration qui continue, bien entendu) et je fonde certains espoirs sur ce travail. Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs...
avatar
Cyril

Messages : 171
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 33
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La mystérieuse dame de Grandchamp (1663-64? - 1771)

Message par Arnaud56 le Mer 4 Jan 2017 - 0:22

Cette dame serait décédée au prieuré de Notre-Dame de Chanchanoux à l'âge de 107 ans le 3 mars 1771 après 87 années de vie religieuse !
Wikipédia
Peut-être une chance de retrouver des documents dans les archives bénédictines... :boulot:
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1242
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Problème de majuscule

Message par Cyril le Mar 3 Jan 2017 - 1:14

Merci Arnaud ! A mon tour, j'édite Wink

J'ai eu un certain nombre de camarades dotés de noms à particule à Paris... Je me rappelle fort bien qu'ils étaient outrés d'être classés alphabétiquement à la lettre "D", et que leur "de" soit erronément retranscrit avec une majuscule. En revanche, je ne crois pas avoir jamais rencontré de "de La", même si j'en ai une pincée dans mon arbre généalogique : l'occurrence la plus récente doit être Marie (de La Garde) Castanet, décédée le 11/08/1726. Et maintenant, je peux écrire de façon orthotypographiquement correcte le patronyme de ma "nonisaïeule" !
avatar
Cyril

Messages : 171
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 33
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rectifications sur le titre de l'article

Message par Arnaud56 le Mar 3 Jan 2017 - 0:48

Cyril, je te remercie pour les modifications apportées à mon titre un peu empressé. J'ai rectifié depuis.

- 1654 au lieu de 1644 !
- La position du point d'interrogation qui fait porter le doute sur la seule année de naissance.
- La suppression du trait d'union entre Jean et Charles

source : Un prénom composé est l'ensemble de deux ou plusieurs prénoms utilisés conjointement dans l'usage quotidien pour désigner les personnes. L'usage actuel dans les pays francophones veut qu'ils soient unis par un trait d’union. Mais par le passé, il n'en a pas été ainsi et de nombreux prénoms composés ont été écrits séparés par un simple espace, les rendant ainsi indiscernables des prénoms secondaires.
L'usage des prénoms juxtaposés est apparu dans les années 1770-1780 dans les actes de baptême, l'écriture dépendant alors de l'interprétation du prêtre qui a rédigé l'acte.
L'usage du trait d'union et de la virgule étant très rare jusqu'au milieu du xxe siècle, lors du passage de l'acte de baptême (religieux) aux actes d'état civil (naissance, mariage, naissance des enfants, décès) et aux actes notariés, de nombreux prénoms composés ont été fondus en un seul par suppression de l'espace séparateur. 

- En revanche, il faut à priori conserver la majuscule à "La".

source :Rencontre de la particule et de l’article
Pour les noms propres qui comportent un article initial distinct, mais inséparable, tels La Fontaine, contrairement à l’usage du XVIIe siècle, la majuscule est maintenue après la particule :
Cavelier de La Salle, Jean de La Bruyère, le chevalier de La Barre, le marquis de La Fayette...
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1242
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De La Tour, mais après... ?

Message par Barti le Lun 2 Jan 2017 - 2:38

Arnaud56 a écrit:C'est avec un fort scepticisme que je soumets ce cas à ta sagacité, Guillaume ?
Archives de la Vendée

Et un de plus ! Les centenaires morts à "environ 108 ans" ou ayant dépassé cet âge, j'en ai un paquet dans ma liste pour cette époque. Comme Cyril et toi, je suis fort sceptique. Si ce "environ" n'avait pas été placé là, j'aurais peut-être pu y croire un instant, d'autant plus qu'il s'agit d'un noble.

Son acte de baptême est peut-être toujours intact et numérisé. Encore faudrait-il savoir quand et où orienter les recherches...

En tout cas merci de nous avoir rapporté ce cas. L'info est toujours bonne à prendre. Smile
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jean Charles de La Tour (1654?-1763)

Message par Cyril le Lun 2 Jan 2017 - 0:43

Arnaud56 a écrit:C'est avec un fort scepticisme que je soumets ce cas à ta sagacité, Guillaume ?
Archives de la Vendée
Jean Charles de La Tour est dit âgé de "108 ans ou environ", ce qui signifie que sa date de naissance était inconnue des personnes qui ont enregistré son décès. D'un côté, c'est une bonne chose, parce que ça veut dire que sa longévité déclarée n'a vraisemblablement pas pour origine une confusion avec un enfant ou un homonyme. D'un autre côté, pour avoir rencontré ce "environ" souvent, je peux vous certifier à 99,99% que monsieur de La Tour était plus jeune que 108 ans. Toute la question est de savoir de combien : il pouvait être octogénaire, nonagénaire, centenaire, mystère...


Dernière édition par Cyril le Mar 3 Jan 2017 - 0:56, édité 1 fois
avatar
Cyril

Messages : 171
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 33
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jean Charles de La Tour (1654 ? - 1763)

Message par Arnaud56 le Lun 2 Jan 2017 - 0:26

C'est avec un fort scepticisme que je soumets ce cas à ta sagacité, Guillaume ?
Archives de la Vendée


Dernière édition par Arnaud56 le Mar 3 Jan 2017 - 0:48, édité 2 fois
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1242
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Trois centenaires nancéiens s'ajoutent à la liste

Message par Barti le Jeu 29 Déc 2016 - 11:51

Grâce au détour de notre ami Cyril aux archives départementales de Meurthe-et-Moselle, nous avons pu récupérer trois nouveaux actes de décès nous permettant d'ajouter à la liste trois centenaires nancéiens ayant fait partie des personnes les plus âgées en France lors de leur décès :

- Françoise dite Franceline Piérette Herbelet-Laroche (13 novembre 1783 - 14 janvier 1887), célibataire née à Châlons-sur-Marne.
Cette honorable centenaire s'était installée à Nancy en 1814 avec ses parents (sa mère est y morte à l'âge de 92 ans). Dès leur arrivée, ils prirent à leur service une jeune bonne nommée Thérèse Mouchefrin, qui le resta jusqu'au décès de Franceline Laroche en 1887. Mlle Mouchefrin était alors nonagénaire.
103 ans et 62 jours

- Charles Augustin Deltry (14 janvier 1790 - 16 octobre 1891), veuf de Cécile Duchateau, né à Rambervillers (Vosges).
Ancien grognard de Napoléon, médaillé de Sainte-Hélène.
101 ans et 276 jours

- Charles Nicolas Sigisbert Hanriquel (2 mai 1811 - 19 décembre 1914), veuf de Barbe Lallement, seul natif de Nancy parmi les trois.
Il exerça d'abord la profession de voyageur de commerce pour une maison de tissus, puis poursuivit jusqu'à très tard son métier en tant que commissionnaire.
103 ans et 231 jours
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'évolution des connotations

Message par Barti le Dim 25 Déc 2016 - 19:21

Arnaud56 a écrit:Débris a incontestablement une signification péjorative à notre époque. Cependant, si nous prenons cette définition donnée par le Larousse :
"Ce qui reste après la destruction de quelque chose." On peut y voir autre chose qu'un manque de respect pour une personne âgée.
On nous parle du dernier survivant de Waterloo qui fut indéniablement une déroute et une défaite cuisante pour Napoléon et ses hommes, c'est donc à ce titre qu'il est un noble débris.

Je n'avais pas pensé à cette analogie probable avec les restes de cette défaite militaire, mais je doute effectivement que l'on parlerait encore aujourd'hui de nos anciens de la sorte !

Le terme de "vieillard", que je rencontre presque partout dans les journaux du XIXème siècle, n'est plus utilisé non plus aujourd'hui à cause sans doute de sa connotation devenue péjorative, alors qu'il s'agissait à l'époque d'un mot relativement courant pour désigner les plus âgés de la société. Il semble que les gens assument de moins en moins le fait de vieillir et l'idée fataliste de la vieillesse !
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Noble débris

Message par Arnaud56 le Dim 25 Déc 2016 - 13:11

Débris a incontestablement une signification péjorative à notre époque. Cependant, si nous prenons cette définition donnée par le Larousse :
"Ce qui reste après la destruction de quelque chose." On peut y voir autre chose qu'un manque de respect pour une personne âgée.
On nous parle du dernier survivant de Waterloo qui fut indéniablement une déroute et une défaite cuisante pour Napoléon et ses hommes, c'est donc à ce titre qu'il est un noble débris.
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1242
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Article d'époque sur Louis-Victor Baillot (1793-1898)

Message par Barti le Sam 24 Déc 2016 - 17:38

Le Gaulois - 15 avril 1895



A partir de quel moment les journalistes n'ont-ils plus eu l'audace d'appeler nos anciens "vieillards" ou "nobles débris" ? La question mérite d'être posée...
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Pierre Schamel

Message par Barti le Jeu 22 Déc 2016 - 10:32

Arnaud56 a écrit:Voici le lien vers un document que j'ai élaboré pour compiler toute la documentation glanée sur le net.
Jean-Pierre SCHAMEL

Merci Arnaud pour cette compilation qui donne à réfléchir.

Jean-Pierre Schamel ne passe pas inaperçu lorsqu'on effectue des recherches dans la presse d'époque. Il est mort le 11 novembre 1914 à Neuilly-sur-Seine, acte de décès à l'appui, étant resté célibataire.

Voici un article paru lors de son décès :
Feuille d'Avis de Neuchatel - 21 novembre 1914

Il y a un hic, cependant, vis à vis de la longévité qu'aurait atteinte ce monsieur : Un relevé présent sur plusieurs sites de généalogie désignant un mariage qui aurait eu lieu à Bastogne en Belgique, entre Marie Elisabeth Guilts et un certain Jean-Pierre Schamel né à Versailles le 26 août 1807 (comme par hasard)...

Familysearch

Snif... ça sent l'escroquerie à plein nez. Wink Et je me méfie d'autant plus que j'ai eu affaire à d'autres cas de grands centenaires du début du XXème siècle qui avaient usurpé la date de naissance d'une autre personne (Marie Fontagnol, Rosalie Croze et très probablement l'ivryen Joseph-Noël Sardou mort en 1908...).

Reste à prouver ce qu'avancent ces relevés en récupérant les documents originaux, et pourquoi pas en recherchant son "premier décès" à Bastogne.
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'extraordinaire destin de Jean-Pierre Schamel (1807-1914)

Message par Arnaud56 le Jeu 22 Déc 2016 - 2:21

Voici le lien vers un document que j'ai élaboré pour compiler toute la documentation glanée sur le net.
Jean-Pierre SCHAMEL
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1242
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nouveaux centenaires vérifiés

Message par Barti le Mar 20 Déc 2016 - 19:41

Par ordre chronologique croissant :

- Joseph Letellier, veuf Rosalie Floquet (8 février 1782 - 28 février 1884), né et mort à Trouville (Calvados)
Acte de décès
Ancien marin.
102 ans

- Dominique Bourgeat, veuf Anne Catherine Reine Mure (8 avril 1783 - 30 octobre 1884), né à Meylan (Isère) et mort à Seyssins (Isère)
Acte de décès
Il avait finalement 3 ans de moins que l'âge revendiqué lors de son décès, chose confirmée par l'acte de son mariage contracté à Claix le 4 novembre 1807.
101 ans et demi

- Marie Anne Angélique Désirée Quesnel, veuve Nicolas Duboc (12 mai 1792 - 14 mars 1893), née et morte à Fresquiennes (Seine-Maritime)
Acte de décès
100 ans et 10 mois

- Frédéric Guillaume de Bossy, veuf Crésence Marie Antoinette Kozet (2 avril 1793 - 20 mars 1897), né à Paris et mort au Havre
Acte de décès
Ce docteur en médecine a quitté la capitale lors de l'épisode post-révolutionnaire et a étudié à Londres avant d'exercer en Inde puis de s'installer à la Réunion (où il s'est marié), puis à Montpellier et enfin au Havre. Son secret de longévité était de prescrire des médicaments mais de ne jamais en prendre. Wink
Son acte de naissance, détruit par les communards, n'ayant pas été reconstitué, je l'ai validé grâce à son acte de mariage (où il n'avait aucune raison de se vieillir à l'époque). De ses 45 ans à sa mort, l'âge qu'il a revendiqué n'a jamais fluctué.
103 ans et 11 mois

- Gabriel Darbon, veuf Victoire Angélique Philippe (12 juillet 1793 - 26 juin 1897), né à Alan (Haute-Garonne) et mort à Cherveix-Cubas (Dordogne)
Acte de décès
Il s'installa jeune à Hautefort (Dordogne), à près de 300 km de son lieu de naissance, en tant que valet de chambre du baron de Damas. Il y rencontra probablement sa seconde épouse, Victoire Philippe, femme de chambre de la baronne de Damas et native d'Evreux, avec qui il s'est marié en 1844. Il meurt 53 ans plus tard dans le village voisin de Cherveix-Cubas, alors veuf depuis 40 ans.
103 ans et 11 mois

- Alexandrine Fauquembergue, veuve François Régis Delrue (20 avril 1799 - 2 septembre 1900), née à Beaurainville (Pas-de-Calais) et morte à Armentières (Nord)
Acte de décès
101 ans et 4 mois

- Bernarde Anne Glantenet, veuve François Dardelin (16 juin 1804 - 11 août 1908), née à Beaune (Côte-d'Or) et morte à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire)
104 ans et 2 mois
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ajouts de ces derniers jours

Message par Barti le Jeu 8 Déc 2016 - 12:06

J'ai ajouté à la liste un certain nombre de cas d'anciens centenaires ces derniers jours, lesquels sont :

- Marie Berthault, veuve Pierre Bourgoin, née le 29 novembre 1767 à Troyes et morte le 6 septembre 1868 dans la même ville, âgée de 100 ans et 268 jours. Elle était la vice-doyenne de l'Aube.

- (Françoise) Angélique Germain, veuve Philibert Bruillon, née le 19 mars 1785 à Magny-Fouchard (Aube) et morte le 16 août 1886 à Dinteville (Haute-Marne), âgée de 101 ans et 150 jours.
Elle a vécu plusieurs années à Varsovie, où elle s'est mariée avec son époux le 15 mars 1820, avant de retourner vivre à Dinteville.
Base de Dany Chambre

- Marie Anne Joseph Deligny, veuve Simon Liévin Hanier, née le 21 mai 1786 à Annois dans l'Aisne, et morte dans la même commune le 18 janvier 1888 dans la même commune, âgée de 101 ans et 242 jours.
Base de Dany Chambre

- Nathalie Rosalie Leuliet, veuve Joseph Eugène Leprince, née le 13 juin 1830 à Bonningues-lès-Calais (Pas-de-Calais) et morte à Calais le 20 juin 1934 âgée de 104 ans et 7 jours.
Photo prise lors de son centenaire en 1930
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Joseph ZALESKY, veuf Marguerite CLAUDON (1826-1931)

Message par Barti le Jeu 17 Nov 2016 - 22:54

Né le 3 septembre 1826 à Mignéville (Meurthe-et-Moselle), commune qu'il n'a quasiment pas quitté de sa vie jusqu'à sa mort le 4 janvier 1931, à l'âge de 104 ans et 123 jours.

Il reçut la légion d'honneur en 1930 dont voici quelques documents :
Base Leonore (Joseph Zaleski)

L'Express du Midi - 7 janvier 1931
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Alexandre GUÉNIOT, veuf Rosalie Geneviève Marie RICARD (1832-1935)

Message par Barti le Jeu 17 Nov 2016 - 22:48

Né le 8 novembre 1832 à Tignécourt (Vosges) et mort le 15 juillet 1935 à Paris VII, âgé de 102 ans et 249 jours.

Il était docteur en médecine et président de la Société de Chirurgie à Paris.

Page wikipédia

A noter qu'une autre centenaire parisienne déjà présente dans nos listes, Mme Aufaur (née Leyraud) était née seulement quelques heures avant lui.
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Marie Amélie CONSEIL, veuve Victor François BASTARD (1831-1935)

Message par Barti le Jeu 17 Nov 2016 - 22:42

Née le 13 décembre 1831 à Brest (Finistère) ; morte dans la même commune le 18 novembre 1935, âgée de 103 ans et 340 jours.

Le Finistère - 23 novembre 1935
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Charlotte Augustine DUCOULOMBIER, veuve Édouard François DEMULLIER (1831-1935)

Message par Barti le Jeu 17 Nov 2016 - 22:39

Née le 19 janvier 1831 à Wattrelos (Nord) et morte dans la même commune le 10 septembre 1935 à l'âge de 104 ans et 234 jours.

Mention sur le site de Wattrelos, accompagnée d'autres centenaires dont Marie-Rose Roussel, cas problématique déjà cité antérieurement sur le forum :
ville-wattrelos.fr

L'Egalité de Roubaix-Tourcoing - 11 septembre 1935
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Catherine PARRIQUE, veuve Antoine MAURY (1827-1932)

Message par Barti le Dim 13 Nov 2016 - 16:37

Voici le cas très intéressant d'une ancienne doyenne du Cantal, née le 30 décembre 1827 à Anglards-de-Salers et morte le 28 mai 1932 à Saint-Paul-de-Salers (âgée de 104 ans et 150 jours), qui était certainement l'une des personnes les plus âgées de France à l'époque.

Acte de décès

Les recherches entreprises pour documenter son milieu de vie m'ont permis de mettre la main sur l'acte de décès de son père Jacques, mort en 1900 à l'âge de 97 ans !
Décès Jacques Parrique (Anglars-de-Salers - 9 février 1900)

Mais les deux actes de décès qui suivent sont encore plus intéressants, car ils font état du décès de deux femmes de respectivement 98 ans et 94 ans ! En 1900, cela était très rare. Voici en tout cas le premier d'entre eux :
Décès Françoise Villebonet (Anglards-de-Salers - 15 février 1900)

J'émets l'hypothèse que cette commune du Cantal possède un air très favorable à la longévité, ou bien qu'une partie des habitants de l'époque descendaient d'un ancêtre commun à la génétique exceptionnelle. Il n'est en effet pas rare de croiser des octogénaires ou nonagénaires sur ses registres : L'époux de Catherine Parrique est décédé en 1900 à l'âge de 84 ans, et le père de celui-ci avait rendu l'âme à l'âge de 88 ans en 1861.
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Appolline Anatolie Joseph SALMON, veuve Cyr Louis Prosper Joseph DELORY (1796-1898)

Message par Barti le Dim 13 Nov 2016 - 16:23

Née le 23 mai 1796 à Locon (Pas-de-Calais) et morte dans sa commune natale 102 ans et 121 jours plus tard : le 21 septembre 1898.

Base de Dany Chambre

Acte de décès
avatar
Barti
Admin

Messages : 545
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Preuves d'existence de grands centenaires français décédés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum