Recherches sur la longévité

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Workshop sur les supercentenaires

Message par Invité le Lun 8 Sep 2014 - 23:57

Aujourd'hui et demain sont réunis à Paris, les plus grands spécialistes sur la longévité dans le monde.

La France sera représenté par le professeur Jean-Marie Robine qui exposera ses recherches sur la longévité et les supercentenaires français.

Enfin, la Base de données IDL sera mise à jour en suivant avec les cas validés français (AN et AD).
Seul le sexe, la Date de Naissance et de décès seront renseignés, des cas anonymes pour lesquels nous essaierons de mettre un nom dessus

L'accès a cette base sera ouverte au public via un user/password

http://www.supercentenarians.org/




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amalgame entre espérance de vie et longévité maximale

Message par Arnaud56 le Lun 25 Aoû 2014 - 23:12

N'oublions pas qu'il y a l'étude et il y a la compréhension journalistique qui en découle. Titrer que l'espérance de vie n'augmente plus Shocked , c'est contredire les données démographiques chiffrées qui nous sont données. Factuellement, l'espérance de vie continue d'augmenter et le nombre de centenaires s'est encore accru. De constater l'ancienneté du record de Jeanne Calment et de son équipe des années 90 n'est pas non plus un argument irréfutable. La probabilité d'atteindre un tel âge est infime. Avec 50 % de chance de survie depuis ses 107 ans, elle fut avec Sarah Knauss en quelque sorte la gagnante de l'euro-millions. Pardonnez-moi cette métaphore un peu crue... Rolling Eyes  
Les auteurs admettent d'ailleurs que la portée de leur étude se trouve amoindrie par un échantillon trop faible de cas. Car, après tout, les méga-supercentenaires ne sont pas obligatoirement nés dans un pays muni d'un état civil rigoureux !
Je partage l'optimisme raisonnable de LC-Barti sur les nouveaux records à venir. Very Happy
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1462
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je suis sceptique quant à cette longévité limitée

Message par Barti le Lun 25 Aoû 2014 - 16:42

J'ai lu un article de ce genre qui commentait également cette étude lors de sa parution il y a quelques jours. Statistiquement il est vrai que la fin des années 1990 a été très riche en records de longévité, que ce soit pour madame Calment que pour d'autres supercentenaires remarquables comme Marie-Louise Meilleur ou Sarah Knauss. Les quatre personnes vérifiées ayant vécu le plus longtemps au monde sont décédées entre 1993 et 1999, un pic qui ne cesse de m'étonner.

Je trouve que les auteurs de ces articles se hâtent bien trop au niveau de leurs conclusions. Justement, 2014 devrait être le commencement d'une ère de reproduction des records des années 1990. En ce moment-même de nombreux records sont battus dans le domaine des supercentenaires, par exemple le nombre de personnes vérifiées en vie ayant plus de 112 ans (d'après ce que j'ai vu sur le 110 club), le top 10 des personnes les plus vieilles au monde qui ne cesse de rester un maximum stable depuis le décès de Grace Jones en fin 2013, sans oublier que Misao Okawa notre doyenne mondiale va battre le record de longévité en Asie dans deux jours.

Je pense que nous ne pouvons qu'espérer le meilleur pour nos supercentenaires, que ce soit mondiaux ou français, pour les années à venir. Côté France, je mise très fort sur cette génération 1903 plus que surprenante. Very Happy

Ah, et pour en revenir au record de Jeanne Calment resté imbattable, j'aimerais rappeler que le record de longévité de l'américaine Delina Filkins est resté officiellement imbattu pendant 54 ans, et que son âge de 113 ans et 7 mois en 1928 se détachait grandement des autres records de longévité à l'époque, un peu comme celui de madame Calment aujourd'hui. scratch
avatar
Barti
Admin

Messages : 676
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 19
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Article sur l'espérance de vie

Message par Amzer le Lun 25 Aoû 2014 - 12:09

Article intéressant, comme le dit le journaliste à la fin de son article, il est vrai que personne n'a réussi a égaler l'âge de Jeanne Calment, surtout que les supercentenaires sont de plus en plus nombreux, et que la médecine s'est encore améliorée depuis Jeanne Calment, pourrait laisser penser qu'il est plus facile aujourd'hui d'avoir au moins une personne qui puisse aller jusqu'à 120 ans et plus.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Amzer

Messages : 313
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 40
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Article sur la longévité

Message par Admin le Jeu 21 Aoû 2014 - 14:49

Merci Amzer d'avoir mis cet article en lien. Il est intéressant pour son inventaire des critères de longévité.
Cependant, établir une espérance de vie moyenne par région viserait à évaluer l'impact de l'environnement sur la longévité humaine. A mon sens, ces données n'ont pas de signification très probante, même si l'on considère les écarts non négligeables notamment au niveau des hommes.
Je pense qu'une région présente une grande diversité de conditions environnementales : nuances climatiques, pollution de l'air selon le degré d'urbanisation et les vents dominants, nature géologique du sol... Nous comprenons bien que de nouvelles données seraient nécessaires pour établir des correlations plus fines avec le phénomène de longévité.
avatar
Admin
Admin

Messages : 262
Date d'inscription : 12/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Longévité

Message par Amzer le Jeu 21 Aoû 2014 - 9:33

Article intéressant, on y apprend que la France a le taux le pus élevé en Europe de centenaires :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Amzer

Messages : 313
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 40
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comparaison de populations de grands centenaires en Europe

Message par Admin le Mar 5 Aoû 2014 - 0:35

Voici une statistique dont la valeur est incertaine mais elle a le mérite d’avoir été créée avec les données disponibles.
Elle établit un comparatif des populations de personnes de 107 ans et plus de trois pays européens comparables par leur population et, dans une moindre mesure, par leur mode de vie.
Pourquoi évoquer une valeur incertaine ?
Tout d’abord, on ne sait pas comment sont menées les recherches en Angleterre et en Italie. La recherche est-elle aussi intense que dans notre pays ? Ont-ils des facilités d’accès aux registres nationaux pour être davantage dans l’exhaustivité que chez nous ? Un article de journal leur suffit-il pour ajouter les potentiels supercentenaires ? Certains d’entre vous ont peut-être des réponses à ces questions ?
Ensuite, il s’agit d’un instantané qui présente un tableau susceptible de grandes variations. Il faut dire qu’en ce moment, nous vivons en France une période spécialement faste emmenée par une génération 1903 qui continue de résister aux outrages du temps ! Les millésimes qui suivent sont d’ailleurs plus qu’honorables…

Tout le monde s’extasie devant l’accroissement de la longévité italienne. Nos voisins sont même présentés comme les champions d’Europe ! Mais regardons cela de plus près…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Admin
Admin

Messages : 262
Date d'inscription : 12/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Limite biologique de la longévité ?

Message par Admin le Mar 29 Juil 2014 - 15:37

Cent vingt ans ou plus? Est-ce à dire que le record de longévité (légalement prouvé) – 122 ans – tenu par la doyenne de l’humanité, la Française Jeanne Calment, ne sera pas battu? Difficile à dire, car rien n’indique que l’espèce humaine ait, intrinsèquement, une durée de vie maximum qui ne pourra pas être dépassée. Et encore moins, comme on l’entend souvent, que cette limite est fixée à 120 ans et des poussières. «C’est faux, affirme le biologiste genevois. On n’en sait rien.» Quant à prédire ce qu’il faut faire pour repousser l’échéance fatale, c’est une autre histoire. Les scientifiques ont pourtant multiplié les études sur les centenaires – notamment ceux d’Okinawa, archipel au large du Japon qui en compte beaucoup plus qu’ailleurs. Ils ont eu beau analyser les gènes et examiner le mode de vie de ces personnes du cinquième âge, ils n’ont pas réussi à trouver le génome idéal, ni le régime miracle. Une chose est sûre, la génétique est pour quelque chose dans la longévité, « mais elle n’en détermine qu’un quart environ », note Karl-Heinz Krause. Le facteur déterminant semble plutôt être l’environnement et le mode de vie, « qui est important dans la phase précoce de notre existence – 5 à 10% – mais qui l’est encore plus à l’âge adulte – environ 60% ». A cela s’ajoute un dernier élément: le hasard, « la roulette de la vie » comme l’écrit le professeur de gériatrie Athanase Benetos dans L’ABCdaire du futur centenaire (Robert Laffont).
Pour vivre plus longtemps et garder la forme au cours des ans, inutile de compter sur les progrès de la médecine, selon le chercheur genevois. Lequel n’hésite d’ailleurs pas à affirmer que, si l’espérance de vie a considérablement augmenté dans les pays développés depuis 1840, « la science n’y est pas pour grand chose. »
Le vieillissement est lié à l’usure des tissus et des organes, ainsi qu’aux atteintes que le temps produit sur notre ADN. « La seule stratégie possible pour augmenter la longévité, selon le biologiste de l’Unige, serait de diminuer les dégâts et de stimuler les mécanismes naturels de réparation. Mais ne me demandez pas comment faire; je ne sais pas. »
En attendant de trouver, mieux vaut se consacrer à « des choses beaucoup plus simples », conseille Bernard Thorens. Il plaide notamment pour des études visant à mieux comprendre comment les nutriments régulent les processus qui se déroulent à l’intérieur des cellules et de leurs « usines énergétiques » (les mitochondries). 
Il préconise encore de se pencher sur le rôle de l’exercice physique. Car celui-ci « ne sert pas seulement à éliminer les produits toxiques générés par un excès de nutriments et qui font vieillir la cellule. Il active aussi toute une série de mécanismes qui ont un effet protecteur sur la cellule. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                           « Il faut ajouter de la vie aux jours, et non pas des jours à la vie. » 
Nos interlocuteurs citent volontiers cette maxime attribuée à l’ingénieur en informatique américain Sangamithra Gangarapu. 
« Notre tâche, en tant que scientifiques, n’est pas de prolonger la durée de vie d’un être humain, mais de nous assurer que la qualité de cette vie soit la meilleure possible », souligne Karl-Heinz Krause. 
A ses collègues, car il y en a, qui s’escriment à repousser toujours plus loin les limites de la longévité il rétorque: « D’un point de vue éthique, ce n’est pas souhaitable et d’un point de vue technique, actuellement, ce n’est pas faisable. » 
Karl-Heinz Krause, professeur à l’Unige
avatar
Admin
Admin

Messages : 262
Date d'inscription : 12/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'un supercentenaire ?

Message par Arnaud56 le Mer 16 Juil 2014 - 22:56

Le terme de supercentenaire est un terme décliné dans de nombreuses langues qui désigne les personnes ayant atteint l’âge de 110 ans. Certains chercheurs en gérontologie considèrent que ce seuil de 110 ans devrait être rabaissé à 107 ans. Ils s’appuient sur  une statistique selon laquelle le taux de mortalité cesserait de croître à cet âge et se stabiliserait à 52%. Ils expliqueraient ce phénomène par le fait que cette population survivante aurait résisté à toutes les principales causes de mortalité et ne succomberaient plus qu’à l’usure organique. Cependant, cette théorie est controversée. La raréfaction des effectifs à ces âges fausseraient les calculs statistiques. De plus, pour des raisons de commodité, un seuil de 107 ans a peu de chances de remplacer celui de 110, celui-ci s’inscrivant dans la suite logique de la désignation des tranches d’âge par décennie  : septuagénaire, octogénaire, nonagénaire, centenaire et… supercentenaire !
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1462
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nombre d'hommes à plus de 107 ans

Message par Admin le Jeu 29 Mai 2014 - 18:22

Remarquables statistiques, Raspoutine !
J'observe que le nombre de 17 hommes est un pic tout à fait exceptionnel. Si l'on fait la moyenne du nombre d'hommes en vie par année au cours des dix dernières années, on trouve 9,7. Actuellement, nous serions donc tout à fait dans la norme.
avatar
Admin
Admin

Messages : 262
Date d'inscription : 12/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Des doyens masculins cachés et à découvrir

Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 17:44

Voici mes petites statistiques qui m'ont permis de donner les chiffres de mon message précèdent :

Les chiffres correspondent aux nombre de plus de 107 ans en début et fin d'année

Dans mon précèdent message, je voulais parler évidemment de la date des 107 ans de Garrigues (15/01/2012) et non de son décès.


Année Début Fin
1972 00 00
1973 00 01
1974 01 02
1975 02 02
1976 02 01
1977 01 00
1978 00 00
1979 00 00
1980 00 00
1981 00 00
1982 00 00
1983 00 00
1984 00 00
1985 00 01
1986 01 01
1987 01 02
1988 02 02
1989 02 01
1990 01 02
1991 02 02
1992 02 06
1993 06 06
1994 06 05
1995 05 05
1996 05 04
1997 04 05
1998 05 04
1999 04 03
2000 03 07
2001 07 05
2002 05 05
2003 05 09
2004 09 10
2005 10 09
2006 09 10
2007 10 11
2008 11 07
2009 07 08
2010 08 10
2011 10 17
2012 17 07
2013 07 08
2014 08 10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des doyens masculins cachés et à découvrir

Message par briochin le Jeu 29 Mai 2014 - 14:37

Pour ma part et en dépit également d'un manque d'expérience sur le sujet, je pense effectivement que le nombre de centenaires masculins de + de 107 ans est bas. Mais je parie que de nombreux centenaires de ces mêmes tranches d'âge n'ont pas à priori été découverts et dans les prochains mois je pense que nos recherches devraient aboutir et nous réserver de belles surprises. Je prends l'exemple de la Bretagne où un nouveau doyen est peut-être en cours d'identification.
avatar
briochin
Admin

Messages : 1350
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 62
Localisation : Fosses 95

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Centenaires espagnols

Message par Admin le Jeu 29 Mai 2014 - 0:15

"En Espagne, le nombre de centenaires s’élève actuellement à 4.000 individus (en très large majorité des femmes) et pourrait atteindre les 10.000 dans les trois ans à venir et les 50.000 d'ici 2050.

Ces données ont été dévoilées la semaine dernière lors du 49ème Congrès de la Société Espagnole de Gériatrie et de Gérontologie qui s’est tenu à Palma de Majorque et auquel ont assisté de très nombreux experts en vieillissement. 

Comme l’a souligné un professeur de Géographie de l’Université de Cantabrique, cette évolution démographique nécessite la mise en place d’un fichier recensant les centenaires et les supercentenaires. Et de préciser que les personnes âgées de plus de cent ans d’origine espagnole se concentrent dans les zones rurales du pays, en revanche les centenaires étrangers sont plutôt rassemblés dans la « ceinture du soleil », vers Almeria, Alicante ou les Baléares. 
Un autre professeur de la même université a expliqué quant à lui qu’un quart de notre longévité est déterminée par la génétique. Selon lui, « les personnes issues de familles où la longévité est courante, ont 25% de chances en plus de vivre vieux ». Pour les 75% restants, l’universitaire a indiqué que la longévité dépendait d’aspects tels que la nutrition, l’éducation ou les habitudes sociales »."

Source : http://www.senioractu.com/
avatar
Admin
Admin

Messages : 262
Date d'inscription : 12/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nombre d'Hommes de plus de 107 ans

Message par Admin le Jeu 29 Mai 2014 - 0:08

Le nombre d'hommes que vous évoquez sur cette période de 5 mois n'était-il pas exceptionnel ?
Je ne réalise pas bien si le nombre d'hommes connus de 107 ans et plus est exceptionnellement faible car, au cours de mon unique année d'expérience, ce nombre n'a guère évolué...
Quel Garriguès évoquez-vous ? Car, concernant Firmin Garriguès, s'il est bien né un 15 janvier, il est décédé en novembre 2013.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 262
Date d'inscription : 12/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nombre d'Hommes de plus de 107 ans

Message par Invité le Dim 25 Mai 2014 - 20:03

Bonjour,

J'ai effectué une petite étude sur les 131 hommes français décédés à 107  ans et plus.

Actuellement nous avons seulement 9 hommes recensés de plus de 107 ans.

Entre le 14/08/2011 (Naissance de Féral) et le 15/01/2012 (décès de Garrigues)  ,le nombre d'hommes de 107 ans a été d'un minimum 17 à un maximum de 19 sur cette période de 5 mois.

Nous avons donc, un déficit d'une dizaine d'hommes en vie de plus de 107 ans !

Vraiment étrange...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Répartition statistique des grands centenaires par âge

Message par Arnaud56 le Sam 3 Mai 2014 - 20:51

Au 1er mai, nous avions recensé 142 personnes de 107 ans et plus. Si l'on considère le taux de mortalité à ces grands âges, à savoir un bon 50%, les cas connus pourraient se répartir de la manière suivante :
107 ans : 72 cas (63 actuellement) différentiel : -9
108 ans : 36 cas (29 actuellement) différentiel : -7
109 ans : 18 cas (28 actuellement) différentiel : +10
110 ans : 9 cas (17 actuellement) différentiel : +8
111 ans : 4 cas (2 actuellement) différentiel : -2
112 ans : 2 cas (2 actuellement)
113 ans : 1 cas (1 actuellement)
Il faut considérer que plus l'âge est grand et plus la personne a des chances d'être médiatisée donc recensée par nos soins. Autrement dit, le plus grand nombre de cas qui nous échappent sont les personnes de 107 ans.Les générations 1903 et 1905 bousculent les effectifs théoriques au point que le nombre de 108+ peine à rester supérieur au nombre de 109+ !
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1462
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Profil des centenaires

Message par Amzer le Jeu 27 Mar 2014 - 10:09

Bonjour,
Je ne sais pas si vous en parlez sur ce forum, mais en tous cas, je n'ai pas trouvé de sujet qui en parlait.
Car à travers toutes nos recherches sur les centenaires, je pense qu'on pourrait dresser un profil pour les centenaires.
Même si on sait déjà que ce sont en général des femmes, j'avais entendu dire a une époque qu'elles étaient plus gauchères que droitières. En tous cas, moi, j'ai constaté en faisant mes recherches qu'il y a avait beaucoup de centenaires qui n'avaient pas eu d'enfant.
je pense qu'en approfondissant un peu, on pourrait trouver plusieurs points communs à tous nos centenaires.
avatar
Amzer

Messages : 313
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 40
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Octobre : mois de la longévité ?

Message par Arnaud56 le Lun 10 Mar 2014 - 2:02

Nous ne voulons pas par cet article démontrer quelque chose ou tirer la moindre conclusion que nous laissons à des personnes bien plus qualifiées que nous pour interpréter les statistiques. 
Nous souhaitons juste mettre le doigt sur un paradoxe qui nous a interpellés.


Les naissances ne sont pas équitablement réparties sur les douze mois de l’année. Des variations saisonnières ont toujours été observées même si elles sont désormais moins marquées qu’autrefois.
Nous devrions en toute logique constater une relation entre le nombre de naissances  et le nombre de grands centenaires survivants pour une période donnée. 
Le graphique ci-dessous a été construit (maladroitement d’ailleurs) à partir de données fournies par l’INED. Il rend compte de la variabilité saisonnière des naissances en France de 1927 à 1929. Je ne dispose malheureusement pas de données entre 1900 et 1910 mais la courbe serait à peu près la même en plus amplifiée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le graphique ci-après nous permet de visualiser la répartition des mois de naissance des survivants de 107 ans et plus. Cette population comptait 128 personnes au moment de l’étude.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On constate que le nombre de survivants du mois d’octobre dépasse largement celui des autres mois alors qu’octobre et novembre apparaissent comme les deux mois qui ont engendré le moins de naissances. Il semble qu’il y ait là matière à se poser des questions…
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1462
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Triste d'apprendre ce décès...

Message par Amzer le Mar 25 Fév 2014 - 9:34

Je suis très triste d'apprendre son décès, une femme au parcours incroyable.
avatar
Amzer

Messages : 313
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 40
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Adieu Alice Herz-Sommer et merci pour tout !

Message par Arnaud56 le Lun 24 Fév 2014 - 23:47

Voilà certainement le décès qui me marque le plus depuis que je me passionne pour les grands centenaires de ce monde.
Une petite vidéo où elle évoque le vieillissement et la mort prochaine.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1462
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La fleur de l'âge à Okinawa

Message par Arnaud56 le Mar 7 Jan 2014 - 23:42

Arnaud56 a écrit:"Zones Bleues" est un projet de Dan Buettner's qui étudie les régions du monde où l'on recense un très haut pourcentage de centenaires menant toujours une vie très active. [...]
Les cinq zones recensées dans cette étude sont :
- une zone de collines situées sur une île italienne de Sardaigne, habitée principalement par des bergers.
- une poche à Loma Linda, en Californie, où vit un groupe d'adventistes du septième jour.
- une région dans les montagnes du Costa Rica, sur la péninsule de Nicoya
- une zone située à Okinawa, au Japon.
- l'île d'Ikaria en Grèce.
[...]
Aurait-on découvert le secret des habitants d'Okinawa ?

"L'archipel Nippon d'Okinawa est mondialement connu pour ses célèbres temples, dans lesquels vivent des moines adeptes de spiritualité et d'arts martiaux ancestraux.Ce que l'on sait moins, c'est que cette région regorge de centenaires en parfaite santé, et même se ce que l'on appelle des super-centenaires, qui ont allègrement passé la barre des 107 ans !La longévité des habitants de l'île japonaise, serait due à leur alimentation, essentiellement à base de poisson selon de nombreux experts, mais l'un d'entre eux, le professeur Shinkichi Tawada irait plus loin, en prétendant qu'elle serait davantage liée à la consommation depuis des millénaires, d'une plante locale : la "fleur de getto" (prononcer "guetto").Cette plante, cousine du gingembre, aux dires de Shinkichi Tawada, serait susceptible d'augmenter l'espérance de vie !Il déplore que de nos jours, son emploi se perde...
Ce professeur en agronomie de l'Université des Ryukyu de Nishihara, à Okinawa déclare, je cite : "Okinawa jouissait il y a encore quelques décennies de l'espérance de vie la plus longue au monde, je me suis toujours intéressé aux substances qui, dans l'alimentation traditionnelle, en sont à l'origine"
Shinkichi Tawada, étudie la "fleur de getto" depuis voilà 20 ans et récemment, aidé des chercheurs de son laboratoire, il a mené une expérience sur de vers "démotodes", séparés en deux groupes. Les vers du premiers groupe, exposés de façon quotidienne à de l'huile essentielle de getto ont vécu plus longtemps que ceux en étant privés (on parle de 22,6 % de longévité supplémentaire avec la fleur).
Ce serait la substance (le resvératrol) contenue massivement dans les fleurs blanches, baies rouges et feuilles vertes du getto qui serait à l'origine de ce petit miracle.Le "resvératrol" est en fait un antioxydant reconnu des scientifiques depuis longtemps et présent également dans le raisin.La jeune génération nippone, boude la consommation de cette plante ancestrale, car préférant se tourner vers une alimentation style fast-food, à cause de la présence de quelques 19 000 militaires américains qui résident sur l'archipel.
Le professeur Tawada avec ce qu'il appelle son élixir de jouvence, compte relancer l'économie de l'île d'Okinawa. En effet le getto peut rentrer dans la composition de produits de beauté, infusions, alimentations etc et même devenir utile dans le secteur médical..."
 (Sources Maxisciences.com medsynet.com )

Fort peu de chances que vous ayez consommé du getto pendant les fêtes de fin d'années... Cependant, si vous souhaitez ardemment rester dans la fleur de l'âge, le régime "Okinawa" pourrait faire partie de vos bonnes résolutions pour 2014, non ?
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1462
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comment a évolué le nombre de centenaires en France ?

Message par Arnaud56 le Jeu 2 Jan 2014 - 20:58


Les Etats-Unis et le Japon sont les pays qui comptent le plus de centenaires. La raison est, à priori, davantage mathématique que biologique. Ce sont les pays les plus développés de leurs continents respectifs et leur population est numériquement élevée.
Il est donc important pour rendre compte d’une véritable évolution de se référer à un nombre constant d’habitants. Ainsi, on constate une évolution exponentielle du nombre de centenaires français, effectif multiplié par 100 entre 1900 et 2012 !
Cependant, la prévision de cette évolution n’est pas si aisée et l’INSEE doit envisager des scénarios différents. Par exemple, un déficit de naissances pendant les deux grandes guerres fait décroitre sensiblement le nombre d’individus atteignant l’âge de cent ans.



Au 1er janvier
Nombre
de centenaires
Nombre
d’habitants
Nombre de centenaires
 pour un million habitants
1900
100
38 000 000
2,6
1950
200
42 000 000
4,7
1960
1 000
45 000 000
22,2
1970
1 100
51 000 000
21,5
1980
1 500
54 000 000
27,7
1990
3 800
57 000 000
66,6
2000
8 000
59 000 000
135,5
2010
15 000
64 000 000
234,3
2013
19 500
65 300 000
298,6

f
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1462
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Existe-t-il un profil psychologique optimal favorisant la longévité ?

Message par Admin le Dim 29 Déc 2013 - 23:19

Alice Sommer Herz  était une pianiste, professeur de musique, tchèque, survivante du camp de concentration de Theresienstadt. Elle avait 110 ans. Le visionnage d’interviews la concernant m'a donné envie d'écrire cet article sur le profil psychologique des centenaires. Des fréquences de comportement psychologique ont pu être constatées.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Elle était stupéfiante et merveilleuse, non ?

Les éléments de l'article qui suit proviennent des œuvres suivantes:
Espérance de vie : peut-on gagner 3 mois par an indéfiniment ?, Jacques Vallin, France Meslé, in "Population et sociétés", n°473, décembre 2010, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Nouveau guide du bien vieillir, Dr Olivier de Ladoucette, éd. Odile Jacob 
 
Peut-on dresser un profil psychologique optimal qui favoriserait la longévité humaine ? Voici cinq critères mis en avant.


1- Le calme imperturbable
 Le stress demeure, après les facteurs génétiques, la première cause de vieillissement du corps et du cerveau. Les hormones de stress sont produites par les glandes surrénales et régies par une partie du cerveau, mais c'est une autre région du cerveau, l'hippocampe, qui reconnaît le stress. L'hippocampe, qui est aussi l'endroit où l'on conserve nos souvenirs, nos connaissances et le fruit de nos apprentissages, est comme un muscle. Plus on le stimule, plus il reste en forme. Toutefois, lorsque les hormones de stress se mettent à déferler sans arrêt sur lui, il s'atrophie, s'use et vieillit. Cela peut mener à la démence ou à l'apparition de la maladie d'Alzheimer.

2- L’optimisme forcené
Les aînés optimistes vivent plus longtemps que les pessimistes. Ils accueillent la vieillesse comme une chance et non comme un naufrage progressif. Ils supportent mieux les maux et les handicaps reliés à leur âge, risquent moins la dépression, présentent moins de complications après un infarctus et témoignent d'une meilleure immunité.

3- La posture d’apprendre encore 
Les études ont établi que ce n'est pas tant le nombre de neurones qui compte que la quantité de connexions qui s'établit entre eux. Le cerveau est comme un muscle: plus on le garde actif et plus on le confronte à des exercices intellectuels exigeants, plus il reste en forme.

4- La flexibilité mentale
Dans la vie quotidienne, la flexibilité mentale se manifeste lorsqu'on est amené à changer de plan ou de stratégie pour trouver une solution à un problème. Cette habileté est régie, entre autres, par les circuits situés dans les lobes frontaux du cerveau. Or, bien que ces circuits soient particulièrement vulnérables au vieillissement, le bilinguisme pourrait être un facteur de protection contre leur détérioration: lorsqu'on parle deux langues, il faut contrôler ces circuits, les mettre en fonction ou les inhiber selon le contexte de communication. Très sollicités tout au long de la vie des bilingues, ils se trouveraient renforcés et, par conséquent, plus résistants au vieillissement.»

5- La communication et l’implication
Près de la moitié des plus de 65 ans sont connectés à Internet. Une étude américaine indique que les aînés qui passent du temps sur la toile voient leur risque de dépression chuter de 20 %. En effet, Internet permet aux personnes âgées de rester en contact avec des gens et des réseaux à un âge où les occasions de rencontres se font souvent de plus en plus rares.
Il faut plus généralement rester ouvert aux autres et continuer de s'occuper de ce qui se passe dans notre monde. 
avatar
Admin
Admin

Messages : 262
Date d'inscription : 12/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comment déterminer l'appartenance géographique dans les statistiques sur les centenaires ?

Message par Admin le Sam 28 Déc 2013 - 19:17

Christian Mortensen est né au Danemark en 1882 et décédé aux Etats-Unis en 1998. Il a passé les 95 dernières années de sa vie au pays de l’oncle Sam : Illinois, Texas et Californie. Néanmoins, dans la plupart des documents statistiques, il est d’abord enregistré comme citoyen danois même s’il est précisé par la suite qu’il fut résident américain.
Dina Manfredini est née en Italie en 1897 et décédée aux Etats-Unis en 2012. Elle a passé les 92 dernières années de sa vie dans l’état de l’Iowa. A la différence de Christian Mortensen, elle a pris la nationalité américaine. Elle est donc enregistrée comme citoyenne américaine et n’apparaît qu’en marge des statistiques italiennes sur les supercentenaires.
Ces deux illustres supercentenaires montrent qu’il y a débat sur le pays de rattachement pour élaborer des statistiques démographiques sur la longévité extrême.
La plupart du temps, nos doyens et nos doyennes sont titrés en fonction de leur dernier lieu de résidence. Ainsi, une personne peut vivre à son domicile jusqu’à un âge assez avancé, intégrer une maison de retraite située dans une autre commune pour les dernières années de sa vie et, devenir la doyenne de la commune où se trouve implantée la résidence. Les habitants de la commune d’origine peuvent légitimement se sentir « dépossédés » de leur chère doyenne.
Le dernier cas qui m’a amené à l’écriture de cet article est celui d’Anne de Sousberghe née en 1904 à Bruxelles. Elle a vécu en Belgique jusqu’en 1958 puis a migré vers l’Angleterre. Autrement dit, elle a vécu 54 ans dans son pays natal et voilà 55 années qu’elle vit outre-Manche. Alors, quel pays doit la comptabiliser dans ses statistiques ?
Doit-on privilégier le lieu de naissance, les origines ethniques qui peuvent bien sûr différer du lieu de naissance, le lieu de résidence le plus longuement fréquenté, le dernier lieu de résidence ?
 
Voici mon avis personnel sur cette question. Je considère que le principal intérêt des statistiques réside dans ce que l’on va pouvoir en déduire sur les critères favorisant la longévité. Choisir un critère pour déterminer le pays de rattachement, c’est mettre en avant un facteur de longévité prépondérant.
 
Si l’on pense que l’héritage génétique est le principal critère pour vivre longtemps, il faut alors rechercher prioritairement les origines ethniques de la personne. On peut alors recourir à la généalogie mais bien souvent, à une époque où la mobilité géographique était moindre qu’aujourd’hui, le lieu de naissance peut suffire.
Si l’on considère que le mode de vie, les habitudes alimentaires et culturelles, l’environnement et le climat sont plus influents que le patrimoine génétique, mieux vaut prendre en compte le lieu de résidence le plus longuement fréquenté dans la vie de la personne.
J’estime que ces deux approches ont le mérite d’être scientifiques contrairement à la troisième qui relève plus du choix politique.
Dans cette troisième option, la plus communément répandue dans nos régions et départements, on va rattacher la personne centenaire à son dernier lieu de résidence, souvent un EHPAD ou autre structure pour personnes âgées. L’institution peut mettre en avant la bientraitance de ses résidents. La visite traditionnelle des maires de la commune est clairement un acte politique avec ce message implicite ou parfois explicite que le territoire municipal est un lieu où il fait bon vivre et où les personnes âgées sont pleinement prises en considération. Dans cette optique, le découpage administratif prévaut sur toute autre considération.
Je reconnais que je mets en œuvre cette dernière option pour ne pas me trouver en marge des pratiques les plus courantes. Cependant, je crois que le facteur d’hérédité est celui qui joue le rôle le plus important dans la longueur de l’existence.

Vos avis ou apports sur cette question m’intéressent beaucoup…


Dernière édition par Centenarian le Dim 29 Déc 2013 - 23:37, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 262
Date d'inscription : 12/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il des endroits dans le monde où l'on vit plus longtemps ?

Message par Arnaud56 le Ven 27 Déc 2013 - 18:28

"Zones Bleues" est un projet de Dan Buettner's qui étudie les régions du monde où l'on recense un très haut pourcentage de centenaires menant toujours une vie très active. Avec l'appui du National Geographic et de différents autres organismes, des scientifiques et des démographes ont classé ces endroits de longévité exceptionnelle par la capacité de leurs habitants à vivre plus longtemps que quiconque dans le monde. Ce ne sont plus des centenaires, mais des supercentenaires.
Les cinq zones bleues recensées dans cette étude sont :
- une zone de collines situées sur une île italienne de Sardaigne, habitée principalement par des bergers.
- une poche à Loma Linda, en Californie, où vit un groupe d'adventistes du septième jour.
- une région dans les montagnes du Costa Rica, sur la péninsule de Nicoya
- une zone située à Okinawa, au Japon.
- l'île d'Ikaria en Grèce.
Parmi les résidents de ces communautés, les chances d'atteindre l'âge de 100 ans sont jusqu'à dix fois supérieures à ce qu'elles sont pour la moyenne de la population en Amérique du Nord ou en Europe, tandis que l'incidence des maladies cardio-vasculaires et de cancer sont nettement inférieures à ce que l'on note dans la plupart des autres régions.
Cette étude vise bien sûr à mettre en évidence des constantes dans ces zones géographiques qui constitueraient des facteurs favorisant la longévité.
Il est à noter que bon nombre de ces endroits réputés pour produire des centenaires ont été contestés par les scientifiques, les âges avancés étant souvent exagérés et invérifiables, faute de pièces administratives.


Dernière édition par Arnaud56 le Lun 3 Aoû 2015 - 11:15, édité 2 fois
avatar
Arnaud56
Admin

Messages : 1462
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 50
Localisation : Vannes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum